Parler d'Amour

Le bocal à bonheur : un outil pour partager ses pensées positives !

Le bocal à bonheur : un outil pour partager ses pensées positives !

Auteur

Savez-vous en quoi consiste le bocal à bonheur ? Imaginé par Elsa Punset, philosophe de formation, journaliste et enseignante, spécialiste d’intelligence émotionnelle en Espagne et en Amérique Latine, c’est un outil simple et ludique pour pratiquer la positivité et la gratitude ensemble, le plus souvent en famille, mais pourquoi pas entre amis, entre collègues ou à l’école. Adulte, vous pouvez remplir votre bocal à bonheur seul. En famille, avec vos enfants, c’est comme un jeu qui permet de renforcer leur attitude positive. Cela aide à faire face aux problèmes en conservant un point de vue optimiste. C’est une technique efficace, facile et ludique pour mieux communiquer et vous rappeler les petits bonheurs du quotidien. Le bocal à bonheur, c’est un merveilleux outil pour pratiquer le contentement et la gratitude.

 Qu’est-ce que la gratitude ?

Selon le dictionnaire Larousse, la définition de la gratitude est la suivante : « Reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ; sentiment affectueux envers un bienfaiteur ».

On peut en effet définir la gratitude comme une émotion qui se traduit par des comportements de reconnaissance. La gratitude comporte deux aspects :

  • La reconnaissance et l’affirmation du positif. Sans pour autant dire que la vie est parfaite, il s’agit de prendre conscience des choses positives qui se produisent dans notre existence.
  • L’identification de la source du positif comme quelque chose d’extérieur à nous. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas travailler à améliorer sa vie ou que tout n’est que le fruit du hasard, mais cela signifie simplement que les émotions positives trouvent souvent leur origine dans des choses qui nous « arrivent », en étroite interaction avec les autres.

Pourquoi chercher à développer cette émotion et cet état d’esprit ? Tout simplement parce que les activités positives comme le fait d’exprimer de la gratitude ont de nombreuses conséquences bénéfiques sur :

  • La santé physique, comme le renforcement du système immunitaire ou un meilleur sommeil ;
  • La santé mentale, avec plus d’émotions positives, d’optimisme et de bonheur ;
  • Les relations sociales.

Le fait de développer sa gratitude a par ailleurs un effet mesurable sur le bien-être et la satisfaction dans la vie d’une manière générale.

Pourquoi adopter la technique du bocal à bonheur ?

 Notre cerveau apprend beaucoup par la simple méthode de répétition et d’erreur. Il est bien connu qu’une attitude positive permet de rendre favorable une situation qui, à première vue, ne l’était pas. Le bocal à bonheur est un outil exceptionnel pour cela car il permet de cultiver l’optimisme et la bonne humeur, en véhiculant des pensées positives. Et ce pour au moins 5 raisons :

  • Le cerveau a une tendance naturelle à capter et à s’arrêter sur les mauvaises nouvelles et à produire des pensées négatives;
  • On ne peut s’empêcher de penser, alors, il autant noter ses pensées positives pour s’en rappeler plus tard en piochant dans le bocal ;
  • Le bonheur est dans l’effort. Et lorsqu’on focalise notre attention sur les côtés positifs de nos vies, on s’exerce au bonheur avec notre volonté et ainsi on développe progressivement une seconde nature, l’optimisme ;
  • On ne peut être heureux sans les autres qui nous aident par leur présence, les émotions sont contagieuses et c’est encore plus palpable au sein d’un groupe dont les membres cohabitent ensemble. Alors autant améliorer le niveau de bonheur général en faisant naître un courant de pensées positives ;
  • L’écriture et le dessin permettent d’ancrer les pensées positives dans le cerveau et particulièrement dans la mémoire.

Le bocal à bonheur, un outil pour petits et grands

Idéal pour les enfants, pour la famille

Cette méthode a l’avantage de pouvoir s’adresser aux enfants. Par le dessin ou l’écriture, c’est un véritable outil ludique et une forme de stratégie éducative qui leur permet d’exprimer plein de choses et d’interagir en famille. Dans le cadre du foyer familial et pour l’enfant, cela apporte :

  • Un outil intelligent pour améliorer la communication familiale ;
  • Un moyen utile d’apprendre la reconnaissance ;
  • Une méthode simple pour faire la différence entre les gros problèmes et les petits soucis, pour relativiser les petits bobos et chagrins ;
  • Une réflexion sur les bonnes choses qui leur arrivent chaque jour en les revivant avec un certain recul ;
  • Une manière d’apprécier les petits bonheurs de la vie en leur montrant que cela se trouve dans des détails, les écrire ou les dessiner les rend plus concrets ;
  • Une technique d’encouragement pour les aider à grandir et mûrir par nos propres mots mis dans le bocal «  je suis fière de toi, j’ai confiance en tes capacités, ne t’inquiète pas pour ta mauvaise note tu vas te rattraper, tu es un merveilleux grand frère, bravo pour ta compétition de judo.. » ;
  • Un coup de pouce pour les aider à réfléchir, analyser leurs émotions et s’exprimer en laissant leurs petits papiers dessinés ou écrits dans le bocal.

En famille, avec des enfants, on privilégie surtout une version très concrète du bocal du bonheur, celle des choses agréables et positives qui nous sont arrivées dans la journée ou dans la semaine, car cela est palpable pour eux. Ils dessinent ou écrivent ce qui leur a apporté du plaisir, ce qui leur a été agréable à l’école, pendant le weekend chez papy et mamy, avec leurs copains, en famille, au sport… Les messages représentent des pensées pleines de motivation, de tendresse et d’encouragement pour ceux qu’on aime.

Une version « développement personnel » pour les adultes également

Pour les adultes, il est possible de compléter ou détourner le sens premier des messages laissés dans votre bocal à bonheur en y associant les choses positives vécues par des pensées positives, à l’image des parents qui encouragent leurs enfants dans leurs messages.

Lire aussi : Les bonshommes allumettes : se libérer de ses émotions négatives et des liens d’attachement toxiques

Il s’agit alors plus de pensées positives à propos de vous mais surtout des autres, de vos relations et interactions avec eux, de citations, de mantras, d’objectifs à atteindre aussi par exemple, de choses qui vont vous booster quand vous les relirez, les découvrirez à nouveau. Remplir votre bocal de pensées positives inspirées de moments authentiques et de phases introspectives est un excellent exercice pour travailler l’intelligence émotionnelle grâce à laquelle nous apprenons à mieux gérer le monde des émotions.

Je veux utiliser un bocal à bonheur, quand et comment faire ?

 Y a-t-il un moment idéal ?

 Il n’y a pas de moment idéal pour fabriquer et commencer à remplir son bocal à bonheur. Beaucoup d’adultes se lancent dans cette aventure en début d’année, l’associant aux bonnes résolutions du 1er janvier.

Personnellement, en famille, avec ses enfants, le moment de la rentrée me parait plus judicieux, car la rentrée scolaire représente pour eux une étape plus concrète, plus parlante dans leur quotidien. On peut évidemment attendre quelques jours, par exemple le premier weekend suivant la rentrée des classes, pour se lancer en ayant soumis l’idée un ou deux jours avant, afin de ne pas en faire quelque chose d’abstrait et le réaliser rapidement. Choisir le bocal ensemble, sa décoration, les couleurs des petits papiers, son emplacement à la maison. En faire un petit rituel familial permet de l’ancrer dans les bonnes habitudes de la maison.

Cela peut aussi, pour les adultes, correspondre à un moment très personnel de votre vie. Un déménagement, un changement de travail, se lancer dans la vie commune ou au contraire après une séparation…Ou pour les nouvelles résolutions du nouvel an !

Il n’y a pas de moment figé, chacun fait comme il veut !

Fabriquer son bocal a bonheur

 Vous êtes libre de choisir le contenant qui vous plaît de par sa matière, sa forme, sa couleur. De le fabriquer lors d’un atelier manuel ou de l’acheter neuf, de le décorer, de le personnaliser. Idem pour les papiers que vous y mettez, de couleur ou non, que ce soit des post-it, des feuilles de dessin par exemple ou encore du papier à lettres et ce avec quoi vous écrivez, stylo, feutre ou encore crayon de couleur, peu importe, le tout est d’y délivrer votre message quotidien ou hebdomadaire, de façon positive.

Alors tout simplement :

  • Récupérez ou achetez une boîte, un bocal, un vase ou n’importe quel contenant qui vous convient ;
  • Décorez ou customisez-le si vous le souhaitez avec une étiquette « bocal à bonheur », des rubans, des cordons, des autccollants ;
  • Préparez vos stylos/crayons et feutres et vos morceaux de papier choisis pour noter vos pensées positives ;
  • Choisissez un endroit idéal de partage pour petits et grands en famille, dans le salon ou la cuisine par exemple et un endroit qui vous plait si vous le faites seul, dans votre chambre ou encore sur votre bureau ou une jolie console.

A quelle fréquence remplir et quand ouvrir votre bocal à bonheur ?

Quand écrire ?

Il n’y a pas de fréquence imposée pour noter des événements agréables et des pensées positives. L’idéal est d’en noter plusieurs par semaine. Vous pouvez consacrer un moment particulier à cette activité ou simplement noter le positif dès que vous passez devant votre bocal.

Et surtout, il est intéressant que chaque personne de la famille participe, et si vous vivez seul, vous pouvez mettre à contribution vos proches, vos amis, bref ceux qui vous rendent visite et qui veulent jouer le jeu de la pensée positive. Cela ajoute à la surprise au moment de la lecture.

Quand l’ouvrir ?

Évidemment, pour que le tout fonctionne correctement, il faut éviter de lire et de vider la boîte trop de fois en cours d’année ! Pour les adultes, encore une fois, on parle souvent de la fin d’année comme moment idéal pour déplier les papiers, le Nouvel An est associé à ce rituel afin de redécouvrir tout le positif qui vous est arrivé et de savourer à nouveau toutes les choses positives qui se sont produites dans l’année !

Mais évidemment, cela peut être à la date anniversaire de la création de votre bocal, ou encore le jour de votre anniversaire, et si cela vous semble plus parlant, surtout avec des enfants, plusieurs fois dans l’année au rythme des vacances et de l’année scolaire par exemple. Vider votre bocal à bonheur de une à trois fois dans l’année est un rituel parfait selon votre rythme de vie ou encore l’âge de vos enfants.

Le bocal à bonheur ou à pensées positives est un outil fabuleux pour cultiver sa bonne humeur, entretenir sa confiance en soi et rester optimiste. Parfois, la vie est source d’angoisse et de stress et on passe beaucoup de temps à s’inquiéter, à se préoccuper de comment on va gérer le quotidien.

C’est par le biais de ce processus, pris dans son ensemble, que vous pourrez développer votre gratitude et augmenter votre bonheur. Vous prendrez également plaisir à revivre toutes les choses positives qui se sont produites au cours de l’année écoulée. Une fois le bocal vidé, il vous suffira de recommencer l’année suivante !

Car surtout, n’oubliez pas, « Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé. »

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.