Etre en couple avec une personne bipolaire : Comment gérer ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Etre en couple avec une personne bipolaire n’est pas simple, surtout au début lorsque l’on n’a pas encore toutes les clés. Rappelons que la bipolarité est un trouble de la personnalité qu’on appelait jadis la maniaco-dépression. Une personne bipolaire peut avoir une vie “ normale” comme la majorité des gens. Cette personne peut travailler, avoir des enfants, des amis et une relation amoureuse : de l’extérieur tout va bien ! Mais de l’intérieur c’est tout autre chose car la perception de la vie est vécue avec plus de fracas, de nuances et de doutes … Le questionnement est incessant, la peur est partie prenante et les crises semblent faire partie du quotidien de celui (ou celle) qui porte cette maladie. Le bipolaire donne l’illusion que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais c’est une mascarade continuelle pour donner le change face au monde qui l’agresse perpétuellement.

Petite précision, je dirai “ le bipolaire” pour parler des hommes comme des femmes.

Comment fonctionne une personne bipolaire?

1/ L’illusion d’aller bien

Le bipolaire donne l’illusion de maîtriser et d’aller bien … alors qu’en vérité il est noyé par le doute et les angoisses H24. Mais cette illusion lui donne l’impression, le temps de quelques heures, d’aller bien et d’être comme tout le monde. Il doit se prouver qu’il est capable de donner le change malgré cette peur qui le poignarde toutes les secondes. C’est le genre de personne qui peut passer pour la “ grande gueule de service”, mais c’est aussi une personne qui peut travailler sans relâche au vu de son insatisfaction chronique. C’est aussi ce parent qui se doit d’être le plus parfait possible pour donner une éducation digne et rigoureuse. Il doit perpétuellement s’illusionner que tout va bien, car sa vision de la réalité est systématiquement faussée.

2/ Il faut : Le bipolaire et ses obligations

Le bipolaire construit son monde avec des obligations car “ il faut” être et faire d’une certaine manière. De ce fait, il arrive à élaborer une carte de bonne conduite pour montrer à la terre entière qu’il gère la situation. C’est le maître de la théâtralité en tout genre : faire de la figuration pour cacher son mal être profond. Pourquoi? Parce que s’il arrive à berner son entourage, cela veut, peut-être dire qu’il n’est pas malade. Il se peut que cette maladie n’existe que dans sa tête et que dans la vraie vie tout soit « normal ».

3/ Angoisse et stress

On va le décrire comme étant anxieux ou stressé sans plus … La vérité est toute autre : la maladie va créer une fissure dans le corps et le cerveau pour y mélanger des émotions contradictoires. Il faut bien comprendre que c’est une maladie et non pas une lubie ou une crise passagère : c’est 365 jours par ans que le bipolaire souffre. Alors oui, de temps en temps une accalmie se profile pour le laisser respirer en attendant la prochaine averse.

Le bipolaire n’est pas en mesure de contrôler ses émotions. Elles viennent par torrent sans prévenir : il gère comme il peut mais bien souvent il se noie dans ses peurs. Avec le temps il arrivera à se calmer un peu plus, à se raisonner de temps en temps et à trouver les astuces pour s’apaiser. Mais ce calme avant la tempête épuise et use … On finit par être dépourvu de force, d’envie et  de courage

Etre en couple avec une personne bipolaire : Comment gérer ?

Celui qui partage la vie d’un bipolaire doit être doté de multiples qualités. Pour vivre aux côtés de cette personne il faut pouvoir faire preuve d’écoute, de calme et de compréhension. Il faut arriver à passer outre la maladie pour pouvoir parler au coeur de la personne. Toute parole exprimée cérébralement sera interprétée par le bipolaire. Toute parole dite avec le coeur sera accueillie par l’âme et l’émotion. Ce n’est qu’alors qu’un changement peut avoir lieu dans le comportement du bipolaire.

C’est compliqué, car la maladie agit sur le doute, la peur et la frustration permanente. Le bipolaire va changer d’avis comme de chemises tout en trouvant son raisonnement logique et limpide. C’est comme s’il était l’acteur de sa propre mascarade. Mais le double jeu fait partie intégrante de la scission dont il souffre. Il se bat contre l’angoisse en échafaudant des plans sur la comète, mais il se laisse submerger par le surplus d’émotions qui l’inonde constamment.

Laisser le temps faire son chemin

Etre en couple avec une personne bipolaire demande de la patience et du temps. Si vous restez auprès d’un bipolaire, c’est parce que vous avez été touché par son âme. Vous avez l’impression de sortir avec deux personnes et cela fait de votre quotidien une pièce de théâtre. Vous finissez par aimer cette manière d’être et de faire. Le temps et la patience faisant, vous allez arriver à calmer les peurs, les angoisses et les phobies de votre partenaire. Le comportement bipolaire va pouvoir rejaillir à tout moment MAIS vous avez les clefs pour calmer et fermer les portes. Vous finirez par pouvoir anticiper les crises car vous connaîtrez les multiples facettes de la maladie.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire