A quel âge les hommes trompent-ils le plus ?

Comment retrouver la complicité des débuts dans son couple ?

Avec le temps, la relation de couple change. On s'éloigne, on communique moins, on s'engueule. Pourtant on s'aime toujours... Alors comment remettre son couple sur les bons rails et retrouver la complicité et les rires qui nous ont fait tomber amoureux ?

Les études s’accordent toutes à dire que l’infidélité en France est en constante hausse, et que les hommes sont plus infidèles que les femmes. Mais ces dernières entre en désaccord sur l’âge du passage à l’acte. Alors, à quel âge les hommes trompent-ils le plus ?

Etude française

En général, l’infidélité est difficile à étudier car il est complexe pour les chercheurs de trouver des participants disposés à répondre en toute bonne foi, et donc de recueillir des données précises. Les différentes études sont donc toutes à prendre avec du recul.

Selon Ipsos, l’institut de sondage français, plus l’homme vieillit, plus sa courbe d’infidélité va croissante : on est aux alentours de 40% pour la tranche d’âge des 18-34 ans, on passe la limite des 50% pour la catégorie des 35-49 ans, et au delà de la cinquantaine, on atteint même les 65% ! Cette hausse peut s’expliquer par le fait qu’avec les années, se présentent tout simplement plus d’occasions d’être infidèle. Une étude de nos confrères américains semble valider cette théorie en situant le pic d’infidélité à l’âge de 55 ans.

Etude américaine

Cependant, une étude universitaire, qui se base elle sur un échantillon d’adhérents au site américain de rencontres adultérines « Ashley Madison » vient contredire ces données, en publiant un graphique montrant la répartition en âge des adhérents masculins :

©The Cut

On y constate une forte hausse à l’âge de 33 ans, et une diminution plus l’âge avance. Les pics d’infidélité sont ici constatés dans les années précédant une nouvelle décennie : à 29 ans, à 39 ans, à 49 ans. Ces hommes cherchent sans doute à se rassurer quand à leur pouvoir de séduction avant de passer un cap dans leur vie : la crise de la quarantaine et de la cinquantaine ne serait donc pas qu’un mythe ! Cette théorie, qui confirme le risque des âges précédant une nouvelle décennie, se trouve appuyée par une étude du site anglais « IllicitEncounters » (également spécialisé dans les rencontres extra-conjugales).

Attention cependant : tous les hommes infidèles ne sont pas inscrits sur des sites de rencontres extra-conjugales, et tous les inscrits à ces sites ne sont pas forcément passés à l’acte. Et il faut également prendre en compte le fait que, concernant les études des sites de rencontres extra-conjugales, les chiffres peuvent s’avérer faussés du fait que certains utilisateurs n’hésitent pas à mentir sur leurs âges lors de leur inscription…

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire