Parler d'Amour

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois : comment marquer des points ?

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois : comment marquer des points ?

Envoyez de l'amour !

Votre preuve d'amour demain matin dans sa boîte aux lettres...

Auteur

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois est toujours un moment spécial. C’est une source de stress de rencontrer les parents de la personne qu’on aime. Pour éviter de s’angoisser pour rien  ou de céder à la panique, il faut tout simplement rester soi-même. Miser sur le naturel et la politesse et le tour est joué. Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois, comment marquer des points ?

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois : Une étape dans le couple

La première rencontre avec la belle-famille est importante, parfois elle peut même être déterminante pour la suite de la relation. Car même si on ne joue pas sa vie sur cette rencontre et qu’on ne va d’ailleurs pas faire sa vie avec sa belle-famille, c’est toujours mieux de bien d’entendre avec ses beaux-parents. Un bon climat instauré d’emblée est une source d’entente cordiale sur la durée.

Il y a toujours un moment où une relation amoureuse franchit une étape importante : la rencontre avec les parents de l’élu(e) de son cœur. Notre partenaire nous introduit dans son cercle familial et nous présente officiellement.  Souvent autour d’un repas de famille, du type dîner du vendredi soir ou repas du dimanche midi. À nous la multitude de questions de la part des parents, les blagues des frères et sœurs ou les remarques des grands-parents s’ils sont également présents.

C’est une étape importante dans une relation, qui peut créer du stress chez beaucoup. Pourtant, il faut se faire confiance, et pour cela ne pas négliger les informations confiées préalablement par son partenaire.

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois : 8 façons de marquer des points

Une première rencontre avec les beaux-parents cela se prépare en quelque sorte. Évidemment pas autant qu’un premier rendez-vous, ni avec autant de pression qu’un entretien d’embauche.

Mais s’y préparer permet de se sentir à l’aise et d’être apprécié dès le départ. Alors comment marquer des points ?

1/ Les connaître indirectement avant la rencontre

Si vous rencontrez vos beaux-parents, c’est que cela fait normalement au minimum quelques semaines,  voire plutôt quelques mois que vous êtes en couple avec leur fils ou fille. Aussi, vous avez forcément glané des informations sur eux ou eu des discussions avec votre partenaire sur vos familles respectives.

Bien mémoriser ce que vous avez appris est le meilleur moyen d’arriver le jour J avec l’impression de ne pas être totalement en terrain inconnu. Ce qu’ils font dans la vie, ce qu’ils aiment, les anecdotes, les liens familiaux privilégiés entre certains membres de la famille, leurs traits de caractère principaux… autant de données qui seront utiles pour cette première rencontre.

2/ Soigner son apparence

Si cette première rencontre est un moment informel, il s’agit tout de même de votre première rencontre officielle avec vos beaux-parents.  Il ne s’agit pas de se mettre sur son trente et un comme pour un mariage, mais soigner son apparence est évidemment la base. La première impression doit être bonne.

On ne vous dit pas d’arriver au repas avec une robe de cocktail et des talons ou en costume-cravate, mais avec une tenue appropriée. C’est-à-dire soignée et non négligée : on évite les survêtements, les jeans troués de partout ou encore les jupes trop courtes et les décolletés plongeants.

Pour autant, optez pour une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise et surtout vous-même. On ne vous demande pas de vous transformer. C’est le principal : avec vos vêtements préférés, vous vous sentirez plus à l’aise et confiante devant vos beaux-parents. Et puis votre partenaire vous a choisi pour ce que vous êtes donc il doit l’assumer devant ses parents, que vous soyez tatoué, les cheveux colorés, avec un style BCBG, bohème ou au contraire rock’n’roll. A lui de vous guider et à vous de savoir doser pour ne pas provoquer pour rien.

3/ Être ponctuel(le)

Adoptez une attitude correcte en commençant d’abord par être à l’heure au rendez-vous. Cela peut paraître évident, mais ça fera toujours son petit effet. La ponctualité est une qualité toujours appréciée par les beaux-parents, d’autant plus si vous êtes invités à manger. Votre belle-mère a sûrement passé du temps en cuisine pour préparer un bon repas, le minimum est donc d’arriver à l’heure au rendez-vous fixé.

Pour cela, anticipez ce que vous allez mettre pour ne pas changer dix fois de tenue et ainsi prendre le risque de vous mettre en retard et donc d’engendrer un stress supplémentaire. Et selon la distance, la circulation ou les moyens de transport pour y arriver, prévoyez bien votre heure de départ avec votre partenaire pour arriver à l’heure convenue.

4/ Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois : Politesse et respect avant tout

Optez pour le vouvoiement de politesse et attendez qu’ils vous proposent de les tutoyer. Cela dépend des familles, des liens entre votre partenaire et ses parents, de leur mode d’éducation. Adaptez-vous à leur façon de faire et commencez donc par un vous non pas distant, mais poli et respectueux. Le tutoiement arrivera naturellement à leur demande s’il doit arriver.

Le respect passe aussi par le langage ; n’utilisez pas d’expressions ou de mots orduriers, ne soyez pas trop familier(ère) dans votre façon de parler. Dites-vous bien que vous n’êtes pas entre amis, si vous êtes à l’aise, tant mieux, mais on ne se lâche pas sur une blague grivoise d’entrée de jeu.

Soyez poli(e) également en proposant de l’aide en cuisine, en mettant la table si elle n’est pas encore dressée, en aidant à débarrasser ou en apportant le café. Bref, vous êtes invité(e) mais ne vous comportez pas comme si vos étiez un(e) habitué(e) des lieux comme chez votre mamie ou déjà en terrain conquis. S’asseoir et ne plus bouger de sa chaise, ne pas proposer d’aider ne donne pas une image très positive.

5/ Ne pas trop en faire

Pour autant, il n’y a pas besoin de jouer un rôle devant les beaux-parents en en faisant trop. Les conseils ci-dessus sont ceux de la bienséance, d’une bonne éducation et d’un certain savoir-vivre. Mais même si vous rendez service et participez au repas, l’important est bien évidemment de rester naturel.

Lancez des idées de sujets, n’hésitez pas à faire des blagues (sauf si vous sentez vraiment que les parents ne sont pas de grands farceurs) et dévoiler votre personnalité. N’en faites pas trop non plus, il faut que la conversation soit fluide. Et ne soyez pas gêné(e) si un silence survient au milieu d’une conversation ou si le début de la rencontre est un peu laborieux : les beaux-parents peuvent aussi être timides.

Apprenez à les connaître en observant leurs réactions et agissez en conséquence. Il ne s’agit pas de monopoliser toute la parole. C’est à vous aussi de découvrir le cocon familial de votre partenaire. Enfin, si des points de désaccord apparaissent pendant le repas entre votre ami(e) et ses parents, restez en dehors de la conversation.

6/ Apportez un petit cadeau

Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois, c’est l’occasion de leur ramener un petit cadeau ! Sauf s’ils vous ont expressément interdit d’arriver avec un présent, faites leur plaisir avec une belle boîte de chocolats, un bouquet de fleurs ou une bonne bouteille de vin ; simple, classique mais efficace. Pas la peine de vous ruiner. Cela montrera le respect que vous avez pour eux, tout en leur faisant plaisir.

Si vous avez des doutes sur le choix, votre partenaire sera là pour vous aider. N’arrivez pas les mains vides. Ils ne vous attendent pas là-dessus, mais c’est une convention sociale qu’il est de bon ton de respecter surtout si ses parents sont un peu à cheval sur les bonnes manières. A peine entré(e), vous leur ferez déjà bonne impression. Et puis, votre cadeau constitue un premier sujet de conversation tout trouvé avec vos hôtes.

7/ Goûtez les plats même si vous n’aimez pas ça

Généralement, le fait de rencontrer ses beaux-parents pour la première fois se passe autour d’un repas. Pas de panique si c’est un plat que vous n’aimez pas : faites juste l’effort de goûter. Refuser catégoriquement de tester serait mal vue par votre belle-famille. Demander une petite part, en prétextant un petit appétit ou exprimez poliment que vous n’aimez pas cela d’habitude. Au moins, vous aurez montré que vous avez essayé. N’hésitez pas à briefer votre partenaire avant la rencontre en expliquant les plats que vous n’aimez vraiment pas, ou si vous avez une intolérance ou une allergie évidemment. 

8/ Ne vous mettez pas entre lui et sa mère/ elle et son père

Dernier conseil pour marquer des points et pas des moindres : ne pas chercher à s’immiscer dans la relation mère/fils, la plus couramment décriée ou dans une moindre mesure père/fille. La complicité ou au contraire les tensions de votre partenaire avec son ou ses parents est une chose que vous devez accepter ; alors au placard le petit pincement de jalousie, inutile et malvenu ou l’envie de tout changer en une rencontre. A vous de vous adapter et de laisser le temps au temps.

Un exemple : si sa mère lui fait une remarque, ne volez à son secours en la contredisant. Grossière erreur, en vous opposant même inconsciemment à sa mère, vous vous la mettez à dos. La meilleure chose à faire est de rester à l’écart de leur discussion.

Grâce à tous ces conseils, vous devriez sans problème marquer des points lors de votre première rencontre avec vos beaux-parents et en faire un moment agréable.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.