Une magnifique chorégraphie qui retranscrit à la fois l’amour et la haine

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai personnellement toujours été fan de danse (classique, modern jazz, hip-hop, capoeira…). Alors pour moi, YouTube est du pain béni ! Chaque jour découvrir de nouvelles chorégraphies, de nouveaux mouvements, de nouveaux talents… Aujourd’hui, je vous partage une magnifique chorégraphie qui retranscrit à la fois l’amour et la haine, exécuté par deux danseurs incroyables.

On vous laisse découvrir la vidéo

Petite analyse

La première fois que vous regarderez cette vidéo, vous aurez peut-être le sentiment de regarder un diaporama, ou que l’on assiste à un clip fait en stop-motion tellement tous leurs mouvements sont hachés ! Cette danse s’appelle le popping ! Son principe ? Contracter et décontracter ses muscles en rythme afin de donner ce rendu final si particulier. Les deux danseurs, Cyrus Glitch Spencer et Jaja Vankov, ont tous deux participé à l’émission, « So You Think You Can Dance« , une émission américaine de compétition de danse. Alors ils n’en sont pas à leur coup d’essai ! Je vous suggère d’ailleurs de suivre leur deux chaînes respectives afin de pouvoir admirer leurs autres performances ! En cliquant sur les liens, vous accéderez à elle de Cyrus Glitch Spencer ainsi que celle de Jaja Vankov.

Alliant force, souplesse, et maîtrise totale de leur corps, ce deux danseurs parviennent à nous transporter durant les 3 minutes que dure la chanson « Stay » de Rihanna. On croirait assister au déroulement de la vie d’un couple en accéléré. Couple qui traverse naturellement des phases d’amour mais aussi des crises et des conflits. Un jeu des corps qui fait écho au jeu de la séduction. Tu m’as attrapé, mais je me déroberai tout aussi vite, rattrape-moi mais n’essaye pas de me retenir au risque de m’étouffer… Les rôles s’inversent en permanence, mais il se dégage de ce ballet une harmonie indéniable. Un peu de douceur dans ce monde de brute… On en redemande !

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire