Parler d'Amour
L’amitié fille garçon

L’amitié fille garçon

Auteur

Mes chères,

C’est la question que vous vous posez, à laquelle il n’y a malheureusement pas réellement de réponse véridique. Alors, comme c’est souvent plus facile, plus clair, et moins radical de procéder de la sorte, ce que vous allez lire n’est pas une théorie tranchée sur la question, mais plus une réflexion à coeur ouvert.

Pourquoi ça peut ne pas marcher ?

S’il y a séduction, on ne peut à proprement parler d’une amitié.

Pour cet article, j’utiliserai la définition suivante de l’amitié :

“Sentiment d’affection entre deux personnes ; attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre”.

Afin d’être plus précise, loin de mon propos toute évocation à une amitié comme qui dirait lointaine. Ce que vous appelez communément “pote” n’entre pas dans cette réflexion. Ici, l’intérêt du propos portera sur la réelle amitié, profonde, et sincère.

Entre un garçon et une fille, la relation démarre souvent par une mutuelle attirance. Alors, un jeu de séduction est rapidement mis en place.

Bien que les rapports restent platoniques, tant qu’il y a eu un autre sentiment que de la simple bienveillance, caractéristique des amis, vous ne pourrez pas employer décemment le mot “amitié”.

Un amour, à force de voir la personne et de partager avec elle des moments, des confidences, peut apparaître, sans que le sexe s’en soit mêlé jusqu’alors. Si c’est le cas, c’est que les deux personnes concernées n’ont pu contrôler la frontière entre amour et amitié, ou attirance et amitié. Il est rare (mais certainement pas impossible) que la compréhension d’une attirance réciproque donne suite à une amitié. La jalousie est un signe clair pour savoir s’il y a amitié ou plus. Si vous êtes victime de votre jalousie à l’égard d’un garçon, c’est que vous considérez votre relation comme instable, quelque part. Une amitié n’est pas instable, vous savez ce que vous représentez pour l’autre, c’est un sentiment ancré et simple. Les autres filles ne seront alors pas perçues comme une menace, ce qui est évidemment le cas lorsqu’un sentiment amoureux ou du moins une attirance physique s’installe petit à petit.

Une fille ou un garçon célibataire a tendance à vouloir séduire lorsqu’il ou elle rencontre une personne du sexe opposée. Afin de se prouver qu’il ou elle est encore capable d’être attirant.

Je pense réellement que la sexualité est omniprésente dans nos vies, et dans la perception des sentiments, des relations.

Tant que vous ne parviendrez pas à faire abstraction de ce rôle primordial de la sexualité dans vos rapports avec un garçon, c’est qu’une amitié n’est pas possible. Ou qu’elle existe simplement en surface, et qu’un jour ou l’autre, vous finirez par en parler, vous finirez par tenter de comprendre pourquoi cette attirance ne s’envole pas afin de l’éloigner par la parole, et l’échange. À l’inverse, vous déciderez peut-être d’assouvir votre désir une bonne fois pour toute. Soit pour transformer cette ambiguité en quelque chose de plus pur, ce qui conduira vos sentiments égarés vers un amour plus sain. Soit, l’acte sexuel ne sera que purement physique. Vos relations ne seront alors jamais réellement simplifiées car vous n’aurez au final pas apporter de réelle réponse à l’origine de cette ambiguïté, et quand bien même l’attirance n’était que charnelle, la question se pose encore une fois de savoir si une amitié est à nouveau possible, avec dans vos vécus respectifs l’assouvissement de ce désir.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

Pourquoi ça peut marcher ?

À partir du moment où vous vous sentez suffisamment proche d’un garçon, sans réel désir sexuel avec lui, alors une belle, et simple, amitié fille garçon débute.

Sans attirance, ambiguité, l’autre se verra perçu comme asexué. Les rapports ne seront pas les mêmes qu’avec un compagnon. Souvent, ce sont même les autres qui nourrissent en vain une ambiguité inexistante. C’est parce qu’en effet, l’amitié fille garçon peut déranger. La place de la sexualité et de l’attirance reste très importante dans une relation entre une fille et un garçon. Si votre meilleur ami est en couple, vous pouvez être sûre que sa compagne jalousera votre amitié, quand vous ne jalouserez pas leur couple. C’est parfaitement légitime.

Les moments qu’ils partageront et les sentiments qu’ils entretiendront lui sembleront moins solides que ceux qu’il a envers vous.

L’amour est éphémère, l’amitié est beaucoup plus solide. Le rire est décomplexé, l’ennui, les réflexions, la perception de la sexualité aussi. Tout ça n’est plus abordé de la même manière. Dans une amitié fille garçon, il y a moins de jugement, et moins de compétition que dans un couple. L’amitié, quant elle est sincère, n’est pas néfaste. Vous pouvez vous livrer plus facilement et librement sur vos faiblesses, vos peurs, vos doutes. Dans une relation amoureuse, il est important de conserver une part de mystère afin de préserver l’envie de séduction qui stimule l’autre. Dans une amitié, tout ça n’existe plus.

La fille ne sera plus considérée comme une fille, idem pour le garçon.

Ce sont simplement deux êtres humains qui partagent de nombreuses choses sans penser un instant à un jeu de séduction à démarrer. Plus on se livre, moins le mystère est là, logiquement et par définition. Et quand il n’y a plus de mystère, les relations amicales sont parfaitement envisageables entre un garçon et une fille. L’autre est presque considéré comme un frère, une soeur, donc encore une fois asexué.

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.