Draguer sur Facebook : Bonne ou mauvaise idée ?

Dites-le avec une lettre

Il y a des choses qu'on aimerait dire à ceux qu'on aime. Mais on ne sait pas toujours par où commencer, comment trouver les bons, véhiculer la bonne intention. Aujourd'hui, on vous aide à vous lancer et envoyer la plus belle des lettres:


Dans un grand nombre de vos mails il est fait mention de Facebook. « mais elle est in Relashionship sur Facebook », « on s’est parlé sur Facebook », « ajoute-moi sur Facebook je veux être ton ami de toujours sur Facebook », etc. Alors je pose moi-même la question : Faut-il draguer sur Facebook ? Se servir de ce réseau social pour échanger avec une fille fraîchement rencontrée ?

Réponse, non.

Je pourrais m’arrêter là et retourner à ce documentaire sur les vendeurs de bonheur sur Netflix mais je vais argumenter un peu.

Draguer sur Facebook : Près des yeux, loin du coeur

Avez-vous remarqué, ce sont les choses qui échappent à l’oeil qui nous stimulent le plus. Qui ne s’est jamais contorsionné pour deviner au travers des vêtements la lingerie portée par une fille ? Qui n’a jamais été frustré par l’attente entre deux épisodes de sa série préférée ?
Moins on en voit, plus on veut en voir. En suivant cette logique, si elle voit votre trombine chaque jour, elle aura chaque jour un peu moins envie de la voir le lendemain. Cette raison est suffisante pour ne pas ajouter à vos contacts cette fille que vous venez de rencontrer. Mais continuons voulez-vous.

Facebook parle pour vous

Un peu comme vos vêtements, Facebook parle pour vous. Bien sûr, il ne montre que ce que voulez bien laissez voir, mais êtes-vous certain que dans ce que vous autorisez les autres à contempler il n’y ait rien qui ne vous fasse perdre des points ?
Par exemple, quelle interprétation va-t-elle faire en constatant que son cercle social compte six fois plus de personnes que le vôtre ?

Facebook parle pour vous #2

Et il est très bavard. Trop bavard.

Je n’aime pas trop ce mot, mystère, que je trouve infantilisant, mais je vais l’employer quand même. Où est le mystère lorsque qu’elle saura où vous avez voyagé, lorsqu’elle aura vu la tête de votre ex-copine et ce à quoi ressemble votre chambre à coucher ? Quand elle aura vu le genre de musique que vous écoutez, que vous avez un chien et qu’enfant vous avez joué du trombone ? Qu’elle connaîtra le nom et le modèle de votre voiture, les lieux où vous sortez et qu’elle aura vu la tête que vous faites lorsque vous êtes ivre ?
Si Facebook met votre vie en lumière, l’éclairage est digne de celui d’un bloc opératoire. Préférez la lumière tamisée d’un bar pour dévoiler (certains de) ces éléments de votre histoire et de votre quotidien.

Vous êtes différent

Si vous voulez être différent (en mieux) des autres mecs, agissez différemment. Or, où sont-ils, les autres ? Dans sa liste d’amis. Que font-ils les autres ? Ils like chacune de ses publications et engagent une conversation sur le mini-chat sitôt qu’elle y est connectée. Wow ! Quel challenge !

Si les choses se compliquent entre elle et vous

Si les choses se compliquent entre elle et vous et que vous ne l’avez pas ajouté sur Facebook, vous n’aurez pas à lui faire subir ou à subir vous-même la désagréable sensation d’être « supprimé » de la liste.
Le cas échéant, ses photos viendront hanter votre news-feed vous rappelant un peu chaque jour que vous avez merdé. Avec un peu de chance vous verrez peut-être la tête de son futur mec.

Demander le Facebook

En demandant à une fille intéressée son contact Facebook en plus ou à la place de son numéro de téléphone vous lui faites la preuve d’une inaptitude à lire ce qu’elle projette.
En faisant le combo fatal, vous lui dites également « j’ai peur de te perdre donc je vais prendre tous tes moyens de communications ». A ce propos, pourquoi ne pas prendre son mail, son numéro de sécurité sociale et effectuer un prélèvement ADN ?

Une relation n’évolue pas sur Facebook, elle stagne au mieux. Une fille qui n’est pas intéressée ne découvrira pas quel type génial vous êtes grâce à Facebook. Alors par pitié, plus de « on s’est parlé sur facebook ». Sur facebook on ne se parle pas, se parler c’est lorsqu’en tendant la main vous pouvez toucher la poitrine de votre interlocutrice.

Malgré tout, Facebook est un formidable outil. Il est très pratique pour interagir avec vos amis, votre famille, avec vos collègues, vos camarades de promotion ou ceux de votre lycée, bref votre réseau social. Pratique également pour rester en contact avec toutes ces filles qui n’étaient pas célibataires au moment où vous les rencontré et attendre le moment merveilleux (ça vaut un arc en ciel) du changement de statut de relation et du rush de photos je-suis-toujours-bonne. De même que pour garder contact avec les filles avec lesquelles vous avez couché à la sauvette et précipiter le moment où cela pourrait se reproduire.

N’utilisez pas un marteau pour faire un trou.

Première réaction d'un lecteur

Cet article est récent et vous êtes sans doute un des tous premiers lecteurs à le dénicher... Soyez le premier à laisser un commentaire, partager un avis, une idée... pour lancer la discussion :) Laisser un commentaires.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire