Parler d'Amour

Comment lâcher prise dans la vie ? Voici toutes les clés

Comment lâcher prise dans la vie ? Voici toutes les clés

Auteur

Le « lâcher prise » est aujourd’hui un terme très utilisé mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Et comment lâcher prise dans la vie ?

« Il ne faut pas demander que les événements soient comme tu les veux, mais il faut les vouloir comme ils arrivent ; ainsi ta vie sera heureuse » Epictète

On peut scinder le terme « lâcher prise » en deux parties :

Le lâcher prise physique :

Ralentir la cadence et prendre soin de soi.

Le lâcher prise psychologique :

Arrêter de s’obstiner sur une situation.

De toutes les manières, on sait que le physique et le psychologique sont intimement liés. Alors qu’elles soient physiques ou psychologiques, il est important d’identifier et de connaître ses LIMITES. Il y a certaines limites à ce que l’on peut contrôler et ce qui est hors de notre contrôle. Le sujet ici est de savoir les identifier et d’apprendre à renoncer à vouloir tout contrôler. Pour cela, il faut aussi savoir prendre de la distance avec les événements qui nous entourent. Lâcher prise ne signifie pas pour autant tout envoyer balader et ne plus s’occuper de rien, ni même de soi. Je t’expose dans cet article POURQUOI et COMMENT y parvenir.

Lire aussi : La technique de l’Ho’oponopono des guérisseurs hawaïens : vers le pardon et l’amour de soi

Pourquoi lâcher prise ?

D’abord, parce que tu n’as pas le choix. Soit tu t’obstines à vouloir tout contrôler, à ne pas t’arrêter à en perdre ta santé, soit tu décides de renoncer à prendre en main certaines situations. Parce que s’obstiner sur quelque chose qui ne veut pas marcher engendre de la frustration, de la colère, et parfois un grand désespoir, alors oui, j’estime que tu n’as pas le choix que de LÂCHER PRISE. Se fatiguer physiquement et psychologiquement peut amener à ne plus savoir où nous en sommes et à se sentir complètement dépasser par les événements. Il est important de penser à soi et de savoir se relâcher physiquement comme psychologiquement, de laisser aller certaines choses qui nous entourent, que ce soit pour une situation personnelle comme professionnelle. Au moins, quelques instants, pour une période, pour mieux recommencer. Lâcher prise pour mieux se reconnecter à soi et aux autres.

3 CLÉS POUR LÂCHER PRISE

Acceptation :

Lâcher prise passe d’abord par l’acceptation de la situation. Attention, il n’est nullement ici question de subir une situation mais de s’y adapter, car il est bien entendu important de procéder à la modification des situations inconfortables pour aller de l’avant à long terme. Je parle ici simplement d’accepter que nous ne puissions pas TOUT contrôler. C’est un fait et il faut en avoir pleinement conscience.

Respiration :

Un exercice sur un court moment mais pour une meilleure appréhension des situations que nous ne pouvons pas contrôler au quotidien. Face à une situation inconfortable, qui te rend triste, qui te déçoit, qui te met en colère… arrête-toi, et pendant 5 MINUTES : inspire et expire. Cet exercice a l’air tellement simple et banal, mais il est d’une efficacité hors norme ! Il est prouvé qu’une respiration lente et profonde peut en quelques instants calmer le système nerveux en réduisant notre fréquence cardiaque et en activant le système nerveux parasympathique (apaisant) ; de cette manière notre corps et notre esprit deviennent calme.

Par l’identification des zones de contrôle :

1. Identifie ce que tu peux contrôler

Ce que tu peux contrôler signifie les choses sur lesquelles tu peux intervenir pour changer la situation dans l’état désiré.

2. Identifie ce que tu ne peux pas contrôler

Ce que tu ne peux pas contrôler signifie les choses sur lesquelles tu ne peux pas intervenir, car ce n’est pas de ton ressort.

Exercice :

Prends une feuille et dessine 2 grands cercles l’un à côté de l’autre. Prends des post-its rouges, et des post-its verts (ou bien deux autres couleurs au choix!). Note sur les post-its rouges les choses que tu ne peux pas contrôler et notes sur les post-its verts les choses que tu peux contrôler. (Une chose par post-it) Place les post-it rouges dans le premier cercle. Place les post-its verts dans le deuxième cercle.

Tu as établis ta première analyse.

Maintenant, regarde ton premier cercle et tous ces post-its rouges et demande-toi pour chacun d’entre eux : Suis-je sure de ne pas pouvoir intervenir sur la situation pour la modifier ? SI OUI, laisse le post-it rouge à sa place. SI NON, déplace-le dans le deuxième cercle.

Tu as maintenant établis ta zone de contrainte (zone rouge) et ta zone d’influence (zone verte).

Tu as maintenant UNE VISION CLAIRE de ce que tu peux modifier et ce sur quoi tu dois lâcher prise car hors de ta portée.

« Parce qu’on a cette peur inconsciente que lâcher prise signifie ne plus maîtriser sa vie. Or, paradoxalement, lâcher prise veut dire prendre le contrôle sur sa vie »

Lire aussi : Les bonshommes allumettes : se libérer de ses émotions négatives et des liens d’attachement toxiques

Médite aussi sur le fait que lâcher prise veut aussi dire s’abandonner un moment. Pense à te détendre et à te laisser aller, ne pense pas à toujours être maître de ta vie tout le temps et à chaque instant. Quand ça va mal, tu as le droit de souffrir et d’accueillir cette douleur. Ne cherche pas à te défaire de chaque émotion négative dès qu’elle se présente, laisse-la arriver mais ne la laisse pas s’installer sur le long terme.

Cet article a été écrit par Inès de ZVK coaching

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.