Parler d'Amour
Les 5 facettes de l’amour

Les 5 facettes de l’amour

Auteur

L’amour est un sentiment si complet que son clivage en plusieurs composants pourrait sembler blasphématoire(…) La mission de l’amour est d’unir deux être en un tout. Mais c’est pour cette raison, justement, qu’il est très important de comprendre en quoi consiste l’amour et de ne pas le prendre seulement pour l’une de ses composantes” déclare Mikhail Epstein, l’un des grands penseurs critiques de notre époque.

Je vais, pour écrire cet article, m’inspirer et prendre mes sources dans le livre “Love, Le grand livre de l’amour” qui est un peu ma Bible du moment !

Voici donc les 5 facettes de l’amour :

1/ Le désir

Le désir est une forme de dépendance à la fois joyeuse et lancinante vers l’autre. C’est l’aspect  le plus discuté de l’amour. Il est à différencier du désir sexuel qui lui, est orienté vers l’autre en tant qu’objet. Le désir amoureux est plus complexe que le désire uniquement physique  puisqu’il  interfère avec les désirs et les réticences de l’autre.

2/ L’inspiration

L’inspiration est plutôt la liberté, celle de devenir quelqu’un que nous n’avons jamais été auparavant. Pour certains, l’amour est l’expérience la plus inspirante de la vie, si elle n’est pas “la plus”, elle reste néanmoins une expérience inspirante et fascinante. Deux personnes amoureuses sont deux personnes créatives, inspirées et inspirantes, non pas parce qu’elles peignent ou font de la musique ensemble mais parce qu’elles “se créent l’un l’autre dans le processus même de l’amour.

3/ La douleur

L’amour, c’est un peu un pari sur l’infini, sur le “toujours”, la souffrance est donc inhérente à l’amour. Pour certains, la souffrance est même synonyme d’Amour, “si je souffre, j’aime”. Certes, cela fait un peu sado-maso mais en même temps, le mot passion vient du latin “patio” qui signifie souffrance ! Etre amoureux, c’est un peu être prisonnier sans barreaux, puisque nous devenons dans un certain sens, dépendant de la personne aimée. “L’amour ne naît pas sans douleur, et pour apaiser cette douleur, nous avons le choix : soit nous engourdir, devenir moins sensibles et moins aimants, soit devenir plus aimants, verser du sang, en imprégner notre coeur externe et le faire nôtre“.

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

4/ La tendresse

La tendresse en amour est un peu vue comme le don de soi, offrir à l’autre sans attendre en retour. La tendresse permet à la personne aimée d’éviter au maximum toute la douleur.

5/ La compassion

L’objet de la compassion est la faiblesse de l’être aimé“. Attention, compassion et amour ne doivent pas être confondus : l’amour sans compassion peut être sublime et passionné mais il lui manque une dimension primordiale : la compassion, c’est-à-dire la perception des faiblesses de l’autre et surtout, son acceptation. Même si l’on tombe amoureux d’une personne pour sa force, son intelligence, sa beauté, à un moment où un autre nous percevons sa vulnérabilité. Une fois que nous découvrons cette dernière et que nous l’aimons, l’amour n’en est que plus beau et plus véritable !

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.