Textes – Parler d'Amour https://www.parlerdamour.fr L'amour en toutes lettres Mon, 26 Jun 2017 11:21:49 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8 Ne t’approche pas : Texte de Dylan https://www.parlerdamour.fr/ne-tapproche-texte-de-dylan/ https://www.parlerdamour.fr/ne-tapproche-texte-de-dylan/#respond Tue, 20 Jun 2017 17:26:44 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=27033 Je viens de découvrir une nouvelle plume, celle de Dylan Pédron et nous sommes ravis de l’accueillir sur parlerdamour.fr pour vous faire découvrir ses textes poignants, emplis de réalisme. Vous pouvez aussi aller sur sa page Facebook. Ne t’approche pas. Avec ton joli sourire, ne m’approche pas. Je sais ce que tu penses, mais je sais encore plus ce qui va arriver si tu approches. Tu vas m’hypnotiser. Rire à mes quelques blagues, partager une clope ou deux, trinquer avec moi à la moindre occasion, et j’aurais mordu à l’hameçon. Et en soi, tout ça, ce n’est rien. Mais je

Cet article Ne t’approche pas : Texte de Dylan est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Je viens de découvrir une nouvelle plume, celle de Dylan Pédron et nous sommes ravis de l’accueillir sur parlerdamour.fr pour vous faire découvrir ses textes poignants, emplis de réalisme. Vous pouvez aussi aller sur sa page Facebook.

Ne t’approche pas.

Avec ton joli sourire, ne m’approche pas.

Je sais ce que tu penses, mais je sais encore plus ce qui va arriver si tu approches. Tu vas m’hypnotiser. Rire à mes quelques blagues, partager une clope ou deux, trinquer avec moi à la moindre occasion, et j’aurais mordu à l’hameçon. Et en soi, tout ça, ce n’est rien. Mais je ne saurais pas quoi faire. L’alcool faisant, je deviendrai taquin, provocateur, charmeur même. Mais ne t’y trompe pas, je ne saurai pas te donner plus. Je le pourrais, avec de la volonté, mais je ne sais plus comment faire.

Je ne veux pas prendre le risque de tomber amoureux. Ça fait du bien parfois, mais ça fait du mal trop souvent. Et je ne veux plus souffrir. Je sais, c’est égoïste cette volonté de refuser d’être heureux, et de rendre heureux quelqu’un, juste pour ne pas prendre le risque de souffrir. Pourtant je suis censé être culotté. Dans le boulot, je le suis. Dans le business, c’est ma force. Mais ça, c’est l’acteur. Pas l’homme. L’homme, il ne sait plus oser. Il va trouver toutes les raisons du monde pour ne pas oser. Distance, différence d’âge, emploi du temps trop chargé pour une relation, différence de taille, et pire encore. Tout pour ne pas tenter sa chance. Ne pas prendre de risque. Ne fais pas ton air innocent, je vois bien tes regards.

Tu es belle. Trop belle. Si tu m’avais moins plu, je t’aurais laissé approcher. L’espace d’une nuit, de quelques-unes si l’expérience s’était révélée concluante. Mais toi tu es trop belle. Les filles comme toi, je ne sais pas les approcher. Je ne sais pas comment gérer. Les filles comme toi, ce sont des filles d’une vie, pas d’une nuit. Une vie de quelques années, de quelques mois, semaines même. Mais pas de quelques nuits. Ne rougis pas, les compliments s’arrêteront là. Je vais recommencer à te vanner, critiquer chaque détail que je verrai sur toi. Pour te faire fuir. Rire aussi, mais en ancrant dans ta mémoire que je suis quand même un connard. Ce n’est pas vrai, mais si ça peut me protéger de toi, je n’hésiterais pas à le faire.

J’ai peur de toi. Je sais qu’on ne se connaît pas vraiment, mais j’ai peur de toi. Si je te laisse venir, tu vas te faufiler. Me foutre la chair de poule en me frôlant. Me donner un coup de chaud quand tu effleureras ma peau pour prendre ma cigarette. Me faire rougir à chaque mot gentil. Me donner envie de t’embrasser à chaque compliment. Puis, à coup de sourires et de regards, de caresses sur ma peau, de câlins de plus en plus proches, tu réussiras à glisser ta tête dans mon cou, puis tes lèvres contre les miennes. Et tes baisers s’immisceront droit dans mon coeur. Là où l’espace est grand et vide depuis un moment. Sauf que cette pièce est tout sauf accueillante. La poussière qui est dedans est la seule qui ne me provoque pas d’allergie. Bon, d’accord, là je mens. J’y suis allergique et mon coeur peut être accueillant.

Mais tu dois fuir. S’il te plait. Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le pour moi. Laisse mon coeur où il est. Lève les yeux et tu verras qu’il en manque un bout. C’était un cadeau de poisson d’Avril pour fêter la fin de 3 ans et demi d’engueulade. Mais j’aime pas les puzzles, je ne sais pas bricoler, et surtout j’ai pas eu le temps suffisant pour commencer à reconstruire. J’ai pas eu la force. Pas eu le courage. Oui, je manque clairement de courage. Je dirais même que je suis lâche. Pourtant on dit que tout gagnant du loto a acheté son billet et qu’un non-joueur a forcément perdu. Mais moi j’ai peur de perdre mes deux euros, tu vois ? Mais non, je ne dis pas que tu vaux deux euros. L’alcool ne me réussit pas quand il faut expliquer les choses. Je te dis juste que, oui, qui ne tente rien n’a rien. Mais qui tente tout perd tout.

Tu es une fille. Une humaine. Tu me feras du mal, un jour ou l’autre. Comme tout le monde. L’humain est fait pour faire le mal. Il ne sait faire que ça. Tu me feras souffrir. Comme les autres. Et je ne le veux plus. La dernière fois, j’ai eu mal. Très mal. Trop mal. J’ai cru mourir de tristesse. Je ne mangeais plus, au point de perdre 8 kilos les 5 premiers jours. Je pleurais suffisamment pour me fatiguer et m’endormir, pour me réveiller et pleurer de nouveau. Puis je sortais entre potes, pour boire, et oublier. D’ailleurs, je vais me reprendre un verre après, pour tenter d’oublier que je t’ai confié tout ça. Bien sûr, tu dis que tu ne le feras pas. Mais tu le feras. Tu useras de ta jalousie pour un rien, tu iras voir ailleurs, tu me quitteras sans raison, tu trouveras un truc à me faire. Et si ça se trouve même, ce sera moi qui te ferai tout ça. Je n’ai jamais essayé mais je suis un humain. Bisounours, certes, mais humain quand même. Déjà assez con pour tenter de faire fuir une fille magnifique qui me regarde avec des yeux d’ange et un sourire ravageur, qui me parle avec une gentillesse et une douceur rares. Tu n’aurais pas pu être moche et conne ?! Tu me rends pas la tâche facile !

Ne t’approche pas. S’il te plait, éloigne-toi .. Pourquoi tu viens ? Avec tout ce que je t’ai dit, tu devrais fuir. Partir. Aucune femme ne voudrait d’un éclopé du coeur. Tu n’as pas à supporter les blessures que d’autres m’ont fait. Tu n’as pas à panser mes plaies, pense d’abord à toi. Pourquoi tu continues ? Pourquoi tu te rapproches ? Laisse mon verre tranquille, pourquoi me le prends-tu ? Tu le prends pour le poser, ça ne sert à rien. Et tu me prends dans tes bras. Tu devrais fuir. Tu es trop bien pour ce que je suis. Tu es spéciale. Toutes seraient parties.

Tu sais, je ne sais pas être heureux. Je n’ai jamais appris. Je peux t’apprendre à être triste, à être en colère, à être mal, mais pas à être heureuse. Je n’ai pas été habitué à l’être. Je ne sais pas être heureux. J’ai cru l’être, 3 ans durant. Mais je ne l’ai jamais vraiment été. Pas avec le recul. J’aurais aimé. Mais finalement, est-ce qu’on arrive à être heureux juste en rendant l’autre heureux ?

Que me chuchotes-tu ? “Ose” ? Mais oser quoi ? Oser prendre le risque de souffrir ? “Prendre le risque de connaître le bonheur” ? Mais si je te dis que je ne sais pas faire, pourquoi ne m’écoutes-tu pas ? Je te dis de ne pas t’approcher, et tu le fais. Je ne comprends pas .. Je suis paumé là. J’ai peur. Je frissonne. Est-ce que c’est la peur d’être déçu ? D’être blessé ? Ou juste la peur de pas être à la hauteur ? Peut-être que ça me plaît dans le fond d’être triste, d’être mélancolique. De ne pas être heureux. Je me complais dans le noir et la solitude, qui sait ?

Mais ce qui est bizarre, c’est que plus tu te rapproches de moi, plus je me dis que des fois, les risques, ça se prend. Ça se tente. Je me demande ce que ça doit faire d’embrasser une fille qui ose t’approcher quand tu la supplies de fuir. Est-ce que le baiser est plus beau, plus fort, plus passionné, plus sincère ? Sauras-tu me le dire ?

Mais avant de m’embrasser, je ne te demanderais qu’une chose. Apprends-moi à être heureux.

Cet article Ne t’approche pas : Texte de Dylan est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/ne-tapproche-texte-de-dylan/feed/ 0
Un magnifique poème d’amour triste https://www.parlerdamour.fr/magnifique-poeme-damour-triste/ https://www.parlerdamour.fr/magnifique-poeme-damour-triste/#respond Tue, 23 May 2017 07:30:02 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=26218 Encore un magnifique poème d’amour triste de notre lecteur Gaston. Vous pouvez retrouver ses autres écrits ici et ici. Je vous laisse savourer les notes aussi mélodieuses que mélancoliques de ce très joli poème. Quand tu es perdu dans tes sentiments, ton meilleur allié sera la temps. Soit ils s’effaceront jusqu’à leurs disparitions, soit ils resteront et deviendront une obsession. Au point où une chanson, un parfum, un endroit, feront que mes pensées iront vers toi. Aujourd’hui le dialogue est silence, ce qui transforme des doutes en souffrance. On doit apprendre à vivre avec cette absence, et donner à notre

Cet article Un magnifique poème d’amour triste est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Encore un magnifique poème d’amour triste de notre lecteur Gaston. Vous pouvez retrouver ses autres écrits ici et ici. Je vous laisse savourer les notes aussi mélodieuses que mélancoliques de ce très joli poème.

Quand tu es perdu dans tes sentiments,
ton meilleur allié sera la temps.

Soit ils s’effaceront jusqu’à leurs disparitions,
soit ils resteront et deviendront une obsession.

Au point où une chanson, un parfum, un endroit,
feront que mes pensées iront vers toi.

Aujourd’hui le dialogue est silence,
ce qui transforme des doutes en souffrance.

On doit apprendre à vivre avec cette absence,
et donner à notre vie un autre sens.

En espérant que mes sentiments je pourrais les apprivoiser,
pour les contenir et voir même les enfermer.

A ce jour je ne suis pas maître de mon destin, notre destin,
car aujourd’hui il est entre tes mains.

Cet article Un magnifique poème d’amour triste est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/magnifique-poeme-damour-triste/feed/ 0
Tu ne changes pas : Texte de Juliette https://www.parlerdamour.fr/tu-ne-changes-pas-texte-de-juliette/ https://www.parlerdamour.fr/tu-ne-changes-pas-texte-de-juliette/#respond Thu, 04 May 2017 07:15:56 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=24920 Parce que parfois ça fait énormément de bien de mettre à l’écrit les sentiments qui font mal. C’est ce qu’a fait Juliette, une lectrice de Parler d’amour qui a voulu partager avec nous son désarroi. Un joli texte qui, j’en suis sûre, fera écho à bon nombre d’entre vous. Comme d’habitude on en revient au même point toi et moi… C’est un Monopoly sans fin, il y a toujours quelqu’un qui passe par la case départ mais la seule fois où nous l’étions tous les deux c’est au début de la partie, la seule fois… Est-ce que je dois déclarer

Cet article Tu ne changes pas : Texte de Juliette est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Parce que parfois ça fait énormément de bien de mettre à l’écrit les sentiments qui font mal. C’est ce qu’a fait Juliette, une lectrice de Parler d’amour qui a voulu partager avec nous son désarroi. Un joli texte qui, j’en suis sûre, fera écho à bon nombre d’entre vous.

Comme d’habitude on en revient au même point toi et moi… C’est un Monopoly sans fin, il y a toujours quelqu’un qui passe par la case départ mais la seule fois où nous l’étions tous les deux c’est au début de la partie, la seule fois…

Est-ce que je dois déclarer forfait ou continuer ce petit jeu en espérant q’un jour on tombera sur la même case ?
J’ai mal au cœur, au ventre à l’idée de te croiser, de te voir. Je suis presque arrivée au bout. Enfin.
Ou ce n’est qu’une illusion, j’essaie de me convaincre, j’essaie d’accepter notre destin…

Ensuite il y a eu ce croisement, cette fameuse nuit… J’ai enfin pu exprimer mes pensées, mes peurs, ma colère, mes sentiments. Je pensais qu’après cette conversation, on fonctionnerait différemment, qu’on tenterait quelque chose de nouveau. Mais tu ne changes pas, maintenant j’en ai la certitude.

On s’aime, je le sais, mais tu ne peux pas faire le mort et revenir quand tu en as envie. C’est pas comme ça que ça fonctionne. L’amour, toi, ça devrait me faire sourire, mais c’est bien le contraire qui se passe. Alors tu vas me dire qu’il faut penser à l’instant présent, “carpe diem” comme tu le dis si bien. Mais ça te donne le droit de me faire souffrir? Tu crois que c’est en me voyant 2 jours par mois que tu vas me rendre heureuse ?

Il est temps d’accepter notre destin… Je quitte le navire. J’espère que tu ne nous oublieras pas…

Cet article Tu ne changes pas : Texte de Juliette est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/tu-ne-changes-pas-texte-de-juliette/feed/ 0
J’ai vécu l’amour par surprise : Texte de Manon https://www.parlerdamour.fr/jai-vecu-lamour-surprise-texte-de-manon/ https://www.parlerdamour.fr/jai-vecu-lamour-surprise-texte-de-manon/#respond Wed, 03 May 2017 08:34:32 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=24879 Voici la jolie histoire de Manon, une lectrice de parlerdamour.fr. Nous la remercions d’avoir partagé ce morceau de bonheur avec nous ! Si vous aussi vous désirez voir vos écrits publiés, c’est par ici. J’ai vécu l’amour par surprise J’étais en couple depuis 4 ans avec un homme plutôt sympa mais notre relation s’essoufflait … notre amour s’était transformé en habitude, il faut dire que j’ai été pour lui une relation mouchoir. Dès le début il m’avait prévenu : “dans un couple il y en a toujours un qui est plus amoureux que l’autre, et dans notre couple c’est toi“.

Cet article J’ai vécu l’amour par surprise : Texte de Manon est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Voici la jolie histoire de Manon, une lectrice de parlerdamour.fr. Nous la remercions d’avoir partagé ce morceau de bonheur avec nous !

Si vous aussi vous désirez voir vos écrits publiés, c’est par ici.

J’ai vécu l’amour par surprise

J’étais en couple depuis 4 ans avec un homme plutôt sympa mais notre relation s’essoufflait … notre amour s’était transformé en habitude, il faut dire que j’ai été pour lui une relation mouchoir. Dès le début il m’avait prévenu : “dans un couple il y en a toujours un qui est plus amoureux que l’autre, et dans notre couple c’est toi. Qu’à cela ne tienne, j’avais assez d’amour à donner pour compenser l’absence de sentiment de son côté. Mais évidemment cela n’a pas duré… Fatiguée de cet amour à sens unique je décide de le quitter , et de quitter par la même occasion mon confort de vie , mon appartement et mon chat.

Triste de devoir faire le deuil d’une vie que j’avais imaginée, ma seule source de bonne humeur était mon travail. Je bossais dans un centre pénitentiaire et j’adorais ça.

Pour m’y rendre je prenais le même bus, tous les matins à la même heure ; et je devais souvent courir pour réussir à l’attraper. Le chauffeur, jeune et resplendissant de beauté, avait remarqué que chaque matin un jogging matinal s’imposait à moi pour ne pas rater le bus, alors un matin, dans un élan de gentillesse, il me propose de retarder de quelques minutes son trajet pour que je puisse prendre mon temps.

Je le remercie sans aucune arrières pensées et les jours suivants il tient parole. Malgré tout son image me trotte dans la tête , il est vraiment canon … A-t-il été sympathique avec moi par pure gentillesse ou est-ce que je lui plais ? Dans le doute je décide de prendre soin de moi, et dès le lendemain je me maquille et m’habille avec classe.

Il est très tôt le matin et je suis seule dans le bus, au moment de descendre le chauffeur me lance : “alors ça y est c’est le week-end ?” Je réponds timidement “oui enfin !“. Il enchaîne avec : ” vous prenez le bus lundi matin ? Que je sache si je dois vous attendre ou pasOMG, il m’a vouvoyée… Ça me fait littéralement craquer. S’en suit une courte conversation durant laquelle il m’apprend qu’il a 33 ans (aïe, je n’en ai que 22…), il me donne son numéro de téléphone pour que je puisse le prévenir des jours où j’aurais besoin de prendre le bus du matin et me demande si je suis disponible ce week-end car il a “besoin de main d’œuvre pour monter [son] dressing”.

Je pense à lui une bonne partie de la matinée, son sourire, sa manière de parler, sa gentillesse … Dans l’après-midi je craque et lui envoie un sms. Nous discutons toute l’après-midi et découvrons que malgré notre différence d’âge nous avons beaucoup de choses en commun. Il m’invite à manger dès le lendemain et nous sommes tous les deux intimidés mais indéniablement attirés l’un vers l’autres.

La semaine suivante mes horaires de travail sont différents, je n’ai donc pas l’occasion de le voir dans le bus mais nous faisons tout pour nous voir même si c’est rapidement. Un midi il me propose de m’emmener manger avant que j’aille travailler, il me vole un baiser sur le parking et notre histoire commence.

Moins d’une semaine après notre rencontre, par malchance je me retrouve à la porte, je lui téléphone, il vient me chercher et me propose de dormir chez lui, à compter de ce jour je ne suis jamais repartie. Nous avons eu l’un pour l’autre un véritable coup de foudre, je me retrouve en lui, nous avons les mêmes envies, la même vision des choses ; comme deux moitiés d’une seule personne.

Moi qui suis très pudique et complexée je ne ressens aucune gêne devant lui et cela depuis le premier jour. On se livre complètement l’un à l’autre, on est accro de l’autre. J’ai trouvé l’amour par surprise, sans le chercher, sans le vouloir.

Pourtant certaines choses nous ont fait douter , comme la différence d’âge et le regard que pourrait avoir nos deux famille vis-à-vis du fait que nous avons décidé de nous installer ensemble dans la semaine suivant notre rencontre. Mais nous avons décidé de vivre pour nous, et notre amour est tellement fort qu’il nous semble impossible de vivre éloignés l’un de l’autre.

Manon

Cet article J’ai vécu l’amour par surprise : Texte de Manon est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/jai-vecu-lamour-surprise-texte-de-manon/feed/ 0
Amour rime avec passion : texte de Cha https://www.parlerdamour.fr/amour-rime-avec-passion-texte-de-cha/ https://www.parlerdamour.fr/amour-rime-avec-passion-texte-de-cha/#respond Tue, 02 May 2017 08:46:01 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=24753 Un magnifique texte de Cha, une lectrice qui a voulu partager avec nous son histoire. Ils portaient le même lourd un secret. Ce n’était pas vraiment un secret pour elle. Elle s’était épanchée là-dessus maintes et maintes fois en cherchant des témoignages et des solutions à ses problèmes. Pour lui c’était certainement plus difficile et il était préférable d’en faire un secret d’état. Ils portaient le même lourd secret. Un secret vécu pour les deux comme un véritable fardeau… Ils se sont rencontrés sur un forum qui traitait de leur cas. Ils se sont chamaillés sur un post un jour

Cet article Amour rime avec passion : texte de Cha est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Un magnifique texte de Cha, une lectrice qui a voulu partager avec nous son histoire.

Ils portaient le même lourd un secret. Ce n’était pas vraiment un secret pour elle. Elle s’était épanchée là-dessus maintes et maintes fois en cherchant des témoignages et des solutions à ses problèmes. Pour lui c’était certainement plus difficile et il était préférable d’en faire un secret d’état. Ils portaient le même lourd secret. Un secret vécu pour les deux comme un véritable fardeau…

Ils se sont rencontrés sur un forum qui traitait de leur cas. Ils se sont chamaillés sur un post un jour et il a osé lui envoyé un premier message… Ils n’ont pas pu s’arrêter de s’en envoyer pendant plus d’une semaine… Elle était sur un petit nuage. Elle a commencé à développer des sentiments et sentait bien que la réciproque pouvait également être vraie…

Ils ont échangé sur leur situation, leurs envies, aspirations, centres d’intérêt…

Ils partageaient tellement de choses en commun même en dehors de leur condition… Ils ne se sont pas cachés leur attirance mutuelle et c’est lui qui a osé demander s’il pouvait se rencontrer dans un futur plus ou moins proche… Elle était aux anges. La demande qu’elle attendait de la façon dont elle l’avait toujours attendue… Le fait qu’il prenne son temps et ne soit pas trop pressant sur la rencontre la rassurait…

Ils ont passé des jours et des jours et des nuits et des nuits à se confier et à se rendre compte qu’ils étaient exactement pareils… Et puis, ses névroses ont refait surface. Elle a pris peur. Son passé, même si elle l’avait compris et analysé, lui pourrissait encore ses pensées dans son présent… Elle a fait une crise un jour parce qu’il ne lui répondait plus assez vite, enfin s’imaginait-elle…

Il a pris peur. Trop d’un coup pour lui qui n’avait jamais eu de relations… Trop de pression, il aspirait à plus de légèreté, pour lui, il ne savait pas où pourrait les mener cette histoires et n’avait aucune prétention à lui promettre monts et merveilles…  Elle, elle s’est attachée. Encore beaucoup trop vite. Encore sans filtre, encore sans barrière, encore sans se protéger…

Elle a fui une journée. Elle voulait réfléchir seule. Et quand elle est revenue, les échanges étaient devenus tendus… Alors elle lui a dit qu’il était préférable qu’ils restent de simples connaissances… Qu’elle n’avait pas envie de se torturer, qu’elle n’était pas prête pour une vie de couple sereine tant qu’elle n’aurait pas guérie… Elle ne souhaitait pas non plus le faire souffrir et que cette histoire les fragilise tous deux inutilement…

Il était un peu dans le même état d’esprit. Lui aussi se posait des questions. Il en était même venu à se dire qu’il s’intéressait à elle juste pour sauter ce cap… Elle a eu du mal à l’entendre. Elle ne voulait pas avoir été intéressante juste pour ça. Mais il lui a avoué que c’était plus une excuse qu’il se cherchait pour légitimer sa fuite… Qu’au final, à chaque fois que cela devenait sérieux, il trouvait toujours une bonne excuse pour fuir lui aussi…

Elle a pris peur de lui faire du mal, de se faire du mal encore. Pour elle l’amour rime avec destruction… Peut-être qu’elle ne sait pas faire la différence entre l’amour et la passion. Elle s’enflamme, elle s’attache si vite… Et puis, sa jalousie et ses modes de pensées négatifs dus à sa blessure d’abandon refont surface et capotent tout…

Peut-être ont-ils vu là une opportunité d’aller plus loin tous les deux et de perdre leur condition… Trouver quelqu’un dans le même cas les a sûrement rassurés et mis en confiance. Ils se sont dit que l’autre serait forcément compréhensif… Mais l’un comme l’autre sait que ce n’était pas uniquement la seule raison… Ils n’auraient pas échangé autant sinon…

Ils auraient pu vivre une belle histoire s’ils s’étaient posé moins de questions… Ils ont tous les deux sabordé leur relation. Par peur, en fuyant… Ont-ils si peur d’être heureux ? Ils ont tous les deux manqués cruellement de confiance en eux… Confiance qui risque de s’étioler au vu de cette désillusion… Et pourtant, ils tiennent l’un à l’autre… Est-il possible de rencontrer la bonne personne au mauvais moment ?

Cha

Cet article Amour rime avec passion : texte de Cha est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/amour-rime-avec-passion-texte-de-cha/feed/ 0
Réponse d’une lectrice à une lettre anonyme de son ex https://www.parlerdamour.fr/reponse-dune-lectrice-a-une-lettre-anonyme-de-son-ex/ https://www.parlerdamour.fr/reponse-dune-lectrice-a-une-lettre-anonyme-de-son-ex/#respond Thu, 13 Apr 2017 09:48:19 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=23488 Voici une lettre d’Angelins, une lectrice au caractère bien trempé qui désire obtenir des explications auprès de son ex qui revient à la charge de façon anonyme… Après toutes ces années, tu t’es enfin manifesté pour me dire que tu regrettes de m’avoir abandonnée et que tu ne veux de la vie que me récupérer. Je t’ai avoué toujours éprouver des sentiments pour toi mais les mots restent sans valeur s’ils ne sont pas incarnés par des actions ! Même quand tu me fais un geste romantique tu ne me donnes pas l’opportunité de le savourer… Je ne sais plus où on est ; ou

Cet article Réponse d’une lectrice à une lettre anonyme de son ex est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Voici une lettre d’Angelins, une lectrice au caractère bien trempé qui désire obtenir des explications auprès de son ex qui revient à la charge de façon anonyme…

Après toutes ces années, tu t’es enfin manifesté pour me dire que tu regrettes de m’avoir abandonnée et que tu ne veux de la vie que me récupérer. Je t’ai avoué toujours éprouver des sentiments pour toi mais les mots restent sans valeur s’ils ne sont pas incarnés par des actions !

Même quand tu me fais un geste romantique tu ne me donnes pas l’opportunité de le savourer…

Je ne sais plus où on est ; ou si je pouvais imaginer où nous pourrions arriver ?

Je ne sais plus à mon âge si je devrais être heureuse ou humiliée de ce que tu fais ?

Je ne sais pas si je dois prendre ce que tu fais et ce que tu deviens comme amour ou irrespect envers moi et tout ce que je représente pour toi ?

Je ne sais pas si j’aurais aimé te voir te comporter comme ça dans le passé quand nous étions jeunes au lieu de m’abandonner et choisir de le faire maintenant à notre âge de raison ?

Je ne sais plus où j’en suis avec toi, est-ce que je vis un retour d’âge ou une relation qui était de mon droit mais qui n’est plus maintenant.

Tu veux prouver quoi ? Et à qui ?

Une lettre sans enveloppe qui puisse couvrir son contenu (qui n’est pas autant ambigu ou difficile à deviner) sans un nom de destinataire au moins pour que personne ne puisse l’ouvrir à part lui au lieu qu’elle soit lue par tout le monde jusqu’à arriver à lui !!

On dirait qu’elle était destinée à d’autres personnes ou écrite dans le but de la publicité ? Tu veux prouver quelque chose aux autres ? 

Tu veux prouver ton amour caché qui n’a pas de nom qui ne frappe pas les portes ni les fenêtres mais les boites aux lettres ? Mais pourquoi ? Parce qu’il est lâche et a honte de ce qu’il fait et ce qu’il sent ? 

C’est ça ton amour pour moi ? Un amour qui vit dans l’ombre et l’obscurité ? Un amour voleur qui se faufile silencieusement  pour entrer dans les maisons parce qu’il n’a pas le courage de les aborder ?

Ou tu veux provoquer un scandale ? Des lettres anonymes qui suscitent le doute et la peur ?

Puis-je compter sur un homme comme toi ? Qui se comporte comme un adolescent et qui me prouve qu’il n’a pas changé, qu’il est toujours ce type qui m’a laissée tomber un jour ?

Je t’ai contacté parce que j’avais peur que cette folie arrivée à la maison puisse arriver à mon lieu de travail !!

T’as jamais entendu parler de mail ? Pourtant je t’ai toujours encouragé à m’en écrire ou est-ce que tu ne sais le faire qu’avec tapage ?

Et si t’as autant peur du risque que tes e-mails soient consultés ou lus tu peux toujours créer une autre boite mail et la consulter seulement dans les cyberspaces. Au lieu de me mettre moi en risque « et c’était le cas » alors pour te protéger,  n’oublie pas aussi de ne pas exposer les autres au danger !

Si tu veux justifier ton geste tu dois répondre à toutes ces questions et en détail, je veux bien comprendre ton raisonnement et comment tu as pu agir ainsi, je veux savoir ce que je t’inspire et ce que ma famille t’inspire pour arriver là, et surtout ne me résume pas la situation en un « pardon », tes excuses tu les gardes pour toi ! Je veux des explications ! 

Tes tentatives de me regagner après m’avoir abandonnée et choisi de faire ta vie avec une autre ne te serviront plus à rien, mais te présenter après toutes ces années pour essayer de troubler ma famille en faisant des déclarations mystérieuses, ça je ne l’accepterai jamais .

Si t’es trop lâche pour affronter ta femme et lui avouer ton amour pour moi, n’espère même pas que je ferai de même à ma famille qui est toujours restée à mes côtés au moment où tu m’as délaissés !

Cet article Réponse d’une lectrice à une lettre anonyme de son ex est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/reponse-dune-lectrice-a-une-lettre-anonyme-de-son-ex/feed/ 0
Lettre à son ex : “tu m’as détruite” (lettre d’une lectrice) https://www.parlerdamour.fr/lettre-a-son-ex-tu-mas-detruite/ https://www.parlerdamour.fr/lettre-a-son-ex-tu-mas-detruite/#respond Fri, 31 Mar 2017 07:50:58 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=22371 Une lectrice qui a souhaité rester anonyme m’a envoyé cette magnifique lettre que je vous laisse découvrir : Tu m’as détruite et anéantie. Tu as démoli tout ce que j’avais galéré à construire durant toute ma vie. Tu as brisé le peu de confiance que j’avais en moi. Tu sais, cette confiance que j’avais réussi à peu près à retrouver. Et bien, il n’y a plus rien. Tu vois tu y es arrivé, tu m’as détruite, t’as réussi. C’est ce que tu espérais de toute façon. Tu as eu ce que tu voulais grâce à ta manipulation. Et ce qui

Cet article Lettre à son ex : “tu m’as détruite” (lettre d’une lectrice) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Une lectrice qui a souhaité rester anonyme m’a envoyé cette magnifique lettre que je vous laisse découvrir :

Tu m’as détruite et anéantie. Tu as démoli tout ce que j’avais galéré à construire durant toute ma vie. Tu as brisé le peu de confiance que j’avais en moi. Tu sais, cette confiance que j’avais réussi à peu près à retrouver. Et bien, il n’y a plus rien. Tu vois tu y es arrivé, tu m’as détruite, t’as réussi. C’est ce que tu espérais de toute façon. Tu as eu ce que tu voulais grâce à ta manipulation. Et ce qui me fait le plus mal, c’est que je ne comprend pas comment j’ai pu me laisser faire. Comment j’ai pu ne rien voir ?

Petit à petit, tu as enlevé chaque partie qui faisait que j’étais moi. Et chaque jour, tu en enlevais un morceau de plus. Et ça tous les jours. Tous les jours, il me manquait un fragment de plus. Et tous les jours, j’avais un morceau du nouveau moi qui entrait à l’intérieur de mon âme et de ma chair. Un bout de ce que tu voulais que je sois, quelque chose que mon corps ne connaissait pas. Mais contre lequel il n’a jamais combattu. Il n’a jamais combattu parce qu’il ne savait pas que c’était des débris qui finiraient par me détruire. Et c’est ce qui a fait que tu sois arrivé à me faire devenir ce que tu voulais que je sois.

Tu es arrivé à me transformer à ta façon. Tu as réussi à me faire disparaître et à me faire m’oublier moi-même. Je n’étais plus rien. Enfin si, j’étais devenue un robot. Le robot que tu avais construit. J’avais disparu, puis réapparu. Transformée en une marionnette que tu avais fabriquée, jour après jour, heure après heure et minute après minute. J’obéissais au moindre de tes ordres à cause de mon nouveau cerveau robotisé que tu m’avais installé. Tu es arrivé à me faire croire que je n’étais rien et que je n’arriverais jamais à vivre sans toi. Et j’en étais persuadée.

Tu avais réussi à me persuader que je serais incapable d’exister sans toi. Remarque, tu m’as convaincue que je n’étais rien, tout court. Mais je ne te laisserai pas gagner. Oui tu peux te venter de m’avoir détruite totalement, si tu veux. Parce que c’est ce que tu as fait. Mais je ne suis pas restée à terre. Oui j’ai eu de l’aide, un aide précieuse même. Mais je me suis relevée. Grâce à lui, grâce à son aide, sa force et son soutien. Mais surtout grâce à son amour. Grâce au fait qu’il me rendait heureuse, qu’il rendait ma vie meilleure et que les moments de bonheur passés à ses côtés étaient sincère et vrais de sa part et de la mienne. Mais j’ai tout détruit parce que je pensais que je serais incapable de le rendre heureux. Parce que je pensais qu’il allait me faire autant de mal que toi. Parce que j’ai cru me protéger d’une nouvelle souffrance. Mais c’est de toi que j’aurais dû me protéger.. Mais tu vois aujourd’hui, c’est fini. Tout est fini. Un jour, je retrouverai confiance en moi. Et je me serais réparée toute seule. Sans toi et sans ton emprise…

Cet article Lettre à son ex : “tu m’as détruite” (lettre d’une lectrice) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/lettre-a-son-ex-tu-mas-detruite/feed/ 0
Une chanson sur un amour perdu (texte d’Elisa) https://www.parlerdamour.fr/chanson-amour-perdu-texte-delisa/ https://www.parlerdamour.fr/chanson-amour-perdu-texte-delisa/#respond Thu, 30 Mar 2017 10:57:22 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=22356 Une jolie petite chansonnette d’Elisa qui a écrit à propos de son amour perdu. Mr Moustache On m’a dit que c’est ainsi, Les gens passent, repassent, trépassent, On m’a dit que c’est ainsi, Les gens lassent, délassent, dépassent. C’était rien, il paraît C’était rien, semblerait Rien qui a du sens Pas ton jour de chance. Pour moi c’était le matin, Chaud comme le bon pain Qui vient, revient, Me vient l’envie De crier Et puis Ça sert à quoi T’as fui Et je sais pourquoi Ou pas Scier, simuler Les mots, les sots. C’était rien, il paraît C’était rien, semblerait

Cet article Une chanson sur un amour perdu (texte d’Elisa) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Une jolie petite chansonnette d’Elisa qui a écrit à propos de son amour perdu.
Mr Moustache

On m’a dit que c’est ainsi,
Les gens passent, repassent, trépassent,
On m’a dit que c’est ainsi,
Les gens lassent, délassent, dépassent.

C’était rien, il paraît
C’était rien, semblerait
Rien qui a du sens
Pas ton jour de chance.

Pour moi c’était le matin,
Chaud comme le bon pain
Qui vient, revient,
Me vient l’envie
De crier
Et puis
Ça sert à quoi
T’as fui
Et je sais pourquoi
Ou pas
Scier, simuler
Les mots, les sots.

C’était rien, il paraît
C’était rien, semblerait
Rien qui a du sens
Pas ton jour de chance.

On m’a dit que c’est ainsi,
Les gens cassent, pleine face, sans traces,
On m’a dit que c’est ainsi,
Les gens passent, repassent, trépassent.

Je sais que j’serai les gens,
Demain, pas bien,
Car tapie au fond de moi,
Ta mousse pistache,
Que j’vais renverser,
Sans tâches,
Ce sera tant pis,
Pour lui,
Mousse tache.

J’vais le prendre à revers,
J’sais bien,
Y faire, à moi le malin !
J’vais l’épingler sur mon tableau,
Pas beau d’échasses.

J’lui dirai ces mots,
C’était rien, il paraît
C’était rien, semblerait
Rien qui a du sens
Pas ton jour de chance.

Cet article Une chanson sur un amour perdu (texte d’Elisa) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/chanson-amour-perdu-texte-delisa/feed/ 0
Mélopée silencieuse : un poème mélodieux d’une lectrice https://www.parlerdamour.fr/melopee-silencieuse-poeme-melodieux-lectrice/ https://www.parlerdamour.fr/melopee-silencieuse-poeme-melodieux-lectrice/#respond Tue, 07 Mar 2017 10:56:24 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=20586 Je vous présente un nouveau poème d’une lectrice qui avait déjà écrit sur le site. Toujours mélodieux, ses poèmes vibrent en nous comme une musique nouvelle et pourtant déjà familière. Merci ! “Il ne me reste que les silences… tout juste le mal du mâle et l’absence.. Une petite mélodie sans musique, qui se veut un clin d’oeil à ce musicien Celui de qui j’ai envie de parcourir la partition , et qui sans doute restera une symphonie inachevée.” Mélopée silencieuse.. Boum.. Boum.. Boum.. Boum.. Comme la rythmique d’une batterie, Mon cœur bat à l’envi. Il bat pour lui, mais

Cet article Mélopée silencieuse : un poème mélodieux d’une lectrice est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Je vous présente un nouveau poème d’une lectrice qui avait déjà écrit sur le site. Toujours mélodieux, ses poèmes vibrent en nous comme une musique nouvelle et pourtant déjà familière. Merci !

Il ne me reste que les silences… tout juste le mal du mâle et l’absence..
Une petite mélodie sans musique, qui se veut un clin d’oeil à ce musicien
Celui de qui j’ai envie de parcourir la partition , et qui sans doute restera une symphonie inachevée.”

Mélopée silencieuse..

Boum.. Boum.. Boum.. Boum..
Comme la rythmique d’une batterie,
Mon cœur bat à l’envi.

Il bat pour lui, mais il ne le sait pas ..
‘’Chut, surtout ne t’attache pas !!’’
J’espère le chant d’une cigale
La senteur de ton parfum de mâle…
Mon cœur résonne comme une cymbale.

Je n’entends que la grosse caisse,
Cette sensation de détresse
Quand je me dis ‘’mais, qu’est-ce ??’’

Une vraie relation, forte comme des percussions ?
Une simple amourette, frêle comme des baguettes ?
Une histoire dans la nuit… que l’on tait et qu’on assourdit
Jusqu’à ce que, quand il n’y a plus de bruit,
Finalement.. on m’oublie ?

Envie de jouer avec toi sur deux Toms
D’entendre le Jazz, le Charleston.
De trouver en toi mon homme.

Mais, plus proche du clash,
Le son de la crash
Casse la mesure..

Le tempo est donné
On va jouer des balais
La coda semble arriver..

Il me restera les soupirs,
Les moments passés..
Cela risque d’être pire…

… Je me suis attachée…

10 février 2017

Cet article Mélopée silencieuse : un poème mélodieux d’une lectrice est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/melopee-silencieuse-poeme-melodieux-lectrice/feed/ 0
Des torrents d’amour : texte d’Amandine https://www.parlerdamour.fr/des-torrents-damour/ https://www.parlerdamour.fr/des-torrents-damour/#respond Tue, 28 Feb 2017 07:45:40 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19935 Tu vois, tu as gâché tellement d’amour… Non seulement tu t’es gâché une belle histoire d’amour, où je t’aurais donné ma vie s’il l’avait fallu, mais en plus tu as aspiré tout l’amour que j’avais en moi, pour ne plus m’en laisser une seule goutte. Pendant presque un an j’ai créé de l’amour. Rien que pour toi. J’ai créé des petites gouttes, puis des grosses. Puis elles se sont transformées en flaques. Puis en étangs, en lacs, et en torrents. J’ai versé des torrents d’amour pour toi. Parce que tu as été la seule personne à me faire oublier mon

Cet article Des torrents d’amour : texte d’Amandine est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Tu vois, tu as gâché tellement d’amour… Non seulement tu t’es gâché une belle histoire d’amour, où je t’aurais donné ma vie s’il l’avait fallu, mais en plus tu as aspiré tout l’amour que j’avais en moi, pour ne plus m’en laisser une seule goutte.

Pendant presque un an j’ai créé de l’amour. Rien que pour toi. J’ai créé des petites gouttes, puis des grosses. Puis elles se sont transformées en flaques. Puis en étangs, en lacs, et en torrents. J’ai versé des torrents d’amour pour toi. Parce que tu as été la seule personne à me faire oublier mon passé; le seul à faire autant de bien à mon coeur. Juste avec ta petite personnalité, tes grands yeux perçants et ton humour dévastateur. Alors j’ai crée de l’amour. Et je t’ai aimé. A flots. A torrents. Contre vents et marées, je t’ai aimé. J’ai fini par réunir tout cet amour dans un océan, car il était plus que temps de le garder à l’abri. J’ai protégé cet océan d’amour avec tout ce que j’ai pu. Et je me suis tellement acharnée à le protéger, que maintenant, je n’ai plus aucune force. Plus aucune ressource. Je suis vide. Vide d’amour. Je n’ai plus d’autre source d’amour. Ni pour moi, ni pour qui que ce soit d’autre. Tu ne m’as plus laissé une seule goutte.

Alors cet océan d’amour restera là, Calme, persistant. Uniquement pour toi. Indéfiniment. Et tu pourras venir y puiser de l’amour quand tu voudras, et combien tu en voudras. Mais moi, je n’ai plus la force de saigner d’amour pour toi, aujourd’hui. Je suis usée, aujourd’hui; aujourd’hui que je te sens filer. Maintenant que tu commences à t’en aller de ma mémoire. Maintenant que j’oublie comme ton regard me chamboulait. Maintenant que tes caresses s’effacent quand je sais que tu ne seras plus à mes côtés.

Non, maintenant, tes baisers ne sont plus aussi doux, dans ma mémoire. Ils s’envolent petit à petit vers l’oubli. Et ça me fait mal. Parce que je les aimais tellement, tes baisers. Ils me faisaient tellement de bien. Mais ma mémoire les efface, maintenant, je n’ai plus la force de lutter, sans doute parce que tu ne seras plus jamais mien. Parce que je n’y aurais plus jamais droit.

Certes tu t’en vas petit bout par petit bout de ma mémoire mais jamais – ô Grand Jamais – de mon coeur parce que tu as été cet âme qui m’as bouleversée toute entière, parce que je t’ai aimé tellement plus fort qu’on croit pouvoir aimer. Parce que je t’aimais à torrents.

Amandine

Cet article Des torrents d’amour : texte d’Amandine est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/des-torrents-damour/feed/ 0
Une éternité sans toi : texte d’Amandine https://www.parlerdamour.fr/une-eternite-sans-toi-texte-amandine/ https://www.parlerdamour.fr/une-eternite-sans-toi-texte-amandine/#respond Mon, 27 Feb 2017 10:38:36 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19929 Nous n’avons pas vécu, toi et moi, une histoire comme les autres. C’était une histoire en pointillés, avec plus d’espaces que de tirets. Ça n’était pas une relation qui avait besoin que je m’accroche autant. Comment ai-je pu m’attacher aussi fort à toi? Il y a presque un an, j’ai laissé la passion m’envahir, régir mes journées. J’ai laissé tomber un homme pour toi parce que je sentais cette passion m’envahir. Je savais que mon cœur ne battait plus que pour toi, et qu’il allait continuer à battre pour toi encore longtemps. Et des mercredi après-midi ensoleillés nous ont fait

Cet article Une éternité sans toi : texte d’Amandine est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Nous n’avons pas vécu, toi et moi, une histoire comme les autres. C’était une histoire en pointillés, avec plus d’espaces que de tirets. Ça n’était pas une relation qui avait besoin que je m’accroche autant. Comment ai-je pu m’attacher aussi fort à toi?

Il y a presque un an, j’ai laissé la passion m’envahir, régir mes journées. J’ai laissé tomber un homme pour toi parce que je sentais cette passion m’envahir. Je savais que mon cœur ne battait plus que pour toi, et qu’il allait continuer à battre pour toi encore longtemps. Et des mercredi après-midi ensoleillés nous ont fait plus proches. J’ai laissé faire les choses, et, sans m’en rendre compte, j’étais attachée à toi plus vite que prévu. Un peu trop tard, tu m’as mise en garde, tu m’avais dit “protège-toi”, mais c’était déjà trop tard. J’étais déjà folle de toi. Je ne pouvais déjà plus me passer de toi.

Et cette ligne avec toi qui s’était formée devant mes yeux est devenue une ligne discontinue. Des pointillés. Avec des tas d’espaces et peu de tirets. Mais j’avais confiance en mes sentiments. Je rêvais. Je rêvais que mes sentiments te touchent. Alors j’ai tout donné. Je t’ai tout donné de moi. Parce que c’était toi. Je t’ai tout donné, et même si je savais dans le fond que mes sentiments ne seraient pas suffisants à nous construire.

Alors oui, j’ai honte de t’avoir aimé, de t’aimer encore si fort, alors que notre histoire n’en était finalement pas une. Nous n’avons pas vécu suffisamment de moments de couple, de vie de couple pour ça, et pourtant je t’ai aimé comme jamais j’ai pu aimer quelqu’un. Et je t’aime encore tellement fort. Comment ai-je pu tomber amoureuse de toi aussi vite, aussi fort?

Et maintenant, je suis là à compter les jours, les heures, les minutes, qui passent si lentement. Un mois que nos routes se sont séparées. Un mois. Un mois que je pleure en me glissant dans mon lit, le soir. Un mois que je ne peux pas m’empêcher de t’envoyer un mot de détresse par jour. Un mois que je souffre du manque, de ton absence, des flashs au long de mes journées. Un mois que je rêve encore à tes baisers sur mes lèvres. Un mois que je mens, que je fais croire aux autres que je vais bien. Un mois que je mens mal, car les autres savent que ça ne va pas, sans toi. Un mois à souffrir de jouer le jeu, de faire semblant. Un mois à envoyer balader tout espoir de guérison. Un mois que je sais que le temps n’y fera rien. Un mois seulement, mais chaque jour est une éternité, sans toi.

Amandine

Cet article Une éternité sans toi : texte d’Amandine est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/une-eternite-sans-toi-texte-amandine/feed/ 0
Texte d’amour de Marie : “Mes yeux noirs” https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-de-marie-yeux-noirs/ https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-de-marie-yeux-noirs/#respond Tue, 21 Feb 2017 14:13:43 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19485 Un joli texte de Marie qui fait l’éloge des yeux de son amoureux ♥ MES YEUX NOIRS Mon amour, Je m’y suis plongée dès le premier instant. Infinie profondeur… Certains ont peur de se noyer… Moi, je ne veux jamais plus remonter à la surface. Mon amour, aujourd’hui, plus que jamais je veux me perdre en ton regard. Mon amour, aujourd’hui, je veux rendre hommage à tes yeux. Tes yeux noirs. Sombres et enivrants , posés sur moi avec tendresse, délicatement ils me caressent. Ils se font parfois rieurs, coquins…De tous les recoins de mon cœur, je succombe à cet

Cet article Texte d’amour de Marie : “Mes yeux noirs” est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Un joli texte de Marie qui fait l’éloge des yeux de son amoureux ♥

MES YEUX NOIRS

Mon amour,

Je m’y suis plongée dès le premier instant. Infinie profondeur…
Certains ont peur de se noyer…
Moi, je ne veux jamais plus remonter à la surface.

Mon amour, aujourd’hui, plus que jamais je veux me perdre en ton regard.
Mon amour, aujourd’hui, je veux rendre hommage à tes yeux. Tes yeux noirs.

Sombres et enivrants , posés sur moi avec tendresse, délicatement ils me caressent.

Ils se font parfois rieurs, coquins…De tous les recoins de mon cœur, je succombe à cet air chafouin.

Lorsque mouillés de larmes, ils restent aussi ta plus belle arme, ils me déchirent et te subliment.

Quand leur noirceur devient dureté, reflet d’une âme exaspérée, ils m’abîment et s’insurgent.

Quand le sourire se lit en eux, dans un mélange brun ténébreux, ils restent pour moi le seul refuge.

A travers eux, tant de pureté, d’éclats d’amour, de vérité.
Semblant parfois presque apeurés, ils m’éblouissent d’intensité.

Ils pétillent, ils brûlent, ils brillent, ils hurlent…
Ils me rassurent, ils me punissent, ils me torturent, ils me guérissent.

Ils m’en font tant voir,
Mais grand dieu que je les aime…Mes yeux noirs…

Marie.

Cet article Texte d’amour de Marie : “Mes yeux noirs” est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-de-marie-yeux-noirs/feed/ 0
Poème d’amour triste d’une lectrice https://www.parlerdamour.fr/poeme-damour-triste/ https://www.parlerdamour.fr/poeme-damour-triste/#respond Sat, 18 Feb 2017 07:45:22 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19095 Voici un nouveau poème d’amour triste d’une lectrice qui avait déjà écrit pour le site. Ses poèmes sont doux et mélancoliques. Encore un grand merci à elle ! Rien.. Si peu, Si bien.. Si je n’écoutais que mes voix, Je partirais bien loin d’ici, Et pourtant c’est vers chez toi, Qu’elles me ramènent aujourd’hui. Je n’arrive pas à expliquer Cette histoire inachevée. Je ne comprends pas pourquoi Je pense encore tellement à toi. Je suis Mon chemin, De plus en plus.. le Mien.. Et pourtant c’est vers toi Que veulent se tendre mes bras. Une histoire de rien du tout

Cet article Poème d’amour triste d’une lectrice est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Voici un nouveau poème d’amour triste d’une lectrice qui avait déjà écrit pour le site. Ses poèmes sont doux et mélancoliques. Encore un grand merci à elle !

Rien.. Si peu, Si bien..

Si je n’écoutais que mes voix,
Je partirais bien loin d’ici,
Et pourtant c’est vers chez toi,
Qu’elles me ramènent aujourd’hui.

Je n’arrive pas à expliquer
Cette histoire inachevée.
Je ne comprends pas pourquoi
Je pense encore tellement à toi.

Je suis Mon chemin,
De plus en plus.. le Mien..
Et pourtant c’est vers toi
Que veulent se tendre mes bras.

Une histoire de rien du tout
Pas grand-chose, même pas un ‘’ Nous’’
Et pourtant je reste là
Dans l’espoir que tu reviendras.

Je n’arrive pas à oublier
Je me sens comme ensorcelée
Alors qu’il vaudrait mieux pourtant
Que je ne garde que ces moments.

Tu étais là, tu m’as souri
Et déjà, ça m’a suffi.
Il a suffi d’un peu de toi
Pour qu’à nouveau je croie en moi.

Je ne t’en tiens aucune rigueur,
Je n’ai vraiment aucune rancœur.
J’espère juste que tu sonneras
Me diras que tu es là.
J’ouvrirai la porte en grand,
Et les bras, évidemment.
Il y a trop longtemps que je t’attends.

Un simple espoir, un fil ténu…
Et pourtant, moi j’y ai cru.
Ce n’était pas du dépit,
Plutôt une sincère envie,
Et pourquoi pas un bout de chemin
Avec toi, main dans la main.

Je te regarde t’éloigner,
Je nous vois nous distancer.
Les larmes se tarissent,
Mais le cœur est lourd.

Peut-on vraiment parler d’amour
Quand les histoires se finissent
Avant même qu’elles n’aient démarré ?

Mon cœur est vide, mon cœur est las.
Je suis ici, mais déjà plus là..
Je ne regrette rien, sauf cette fin.
Tu me manques .. et c’est sans fin.

23 janvier 2017

Cet article Poème d’amour triste d’une lectrice est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/poeme-damour-triste/feed/ 0
Texte d’amour d’une lectrice : “Ça fait un an aujourd’hui” https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-dune-lectrice-ca-fait-un-an-aujourdhui/ https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-dune-lectrice-ca-fait-un-an-aujourdhui/#respond Wed, 15 Feb 2017 11:55:08 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19218 Je partage un texte d’amour d’une lectrice avec vous. Texte qui a fait battre mon coeur et qui, j’en suis certaine, fera battre le vôtre. Parce que nous sommes nombreux(ses) à avoir déjà ressenti ses émotions. Je remercie Alice de nous avoir partagé ce texte poignant. Ça fait un an aujourd’hui Tu l’as ce souci toi ? Tu sais, ne plus pouvoir tolérer le son d’une musique. Mais si tu sais, cette musique qui te rappelle tant de souvenirs, celle qui est capable de te donner des hauts le coeur, celle qui te fait venir les larmes en trois secondes

Cet article Texte d’amour d’une lectrice : “Ça fait un an aujourd’hui” est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Je partage un texte d’amour d’une lectrice avec vous. Texte qui a fait battre mon coeur et qui, j’en suis certaine, fera battre le vôtre. Parce que nous sommes nombreux(ses) à avoir déjà ressenti ses émotions. Je remercie Alice de nous avoir partagé ce texte poignant.

Ça fait un an aujourd’hui

Tu l’as ce souci toi ? Tu sais, ne plus pouvoir tolérer le son d’une musique. Mais si tu sais, cette musique qui te rappelle tant de souvenirs, celle qui est capable de te donner des hauts le coeur, celle qui te fait venir les larmes en trois secondes à peine mais que tu te sens obligée d’écouter jusqu’au bout. Mais si ! C’est comme cette odeur dont tu ne peux plus supporter les fragrances, l’odeur qui t’allait si bien. C’est ce lieu, si tu sais, celui où il t’est impossible d’aller sans baisser la tête car le moindre millimètre te replonge dans un sanglot incontrôlable. Voilà, et bien moi c’est ce qui contrôle ma vie, c’est mon quotidien.

Ça fait un an aujourd’hui, pourtant les douleurs sont les mêmes, les souvenirs sont intacts et seule une chose a évolué: le manque, il grandit de jour en jour. Je pensais vraiment que le temps était un remède miracle, j’y ai cru au début, puis arrive ce moment terrible où la reconstruction stagne, où ça n’avance plus aussi vite et aussi bien que tu souhaiterais. Il parait que ça fait partie des étapes de la séparation, mais elle noircie tellement l’avancée… Un an ça parait peu, mais c’est une éternité quand tu ne vois pas plus loin que demain depuis maintenant 364 jours. Mais le plus dur dans tout cela, c’est de ne jamais rien laisser paraître, c’est de faire bonne figure depuis des mois, c’est de se rendre compte que tu mens si bien que tu finis par croire toi-même à ta guérison imaginaire avant qu’un élan de réalité vienne ternir cette idée. C’est ce sanglot le matin, après les deux minutes miraculeuses où tu oublies l’espace d’un instant qu’un manque insurmontable rythme tes journées depuis des semaines. C’est ce besoin incessant d’imaginer ce que tu deviens et la place que j’occupe à présent dans tes pensées. C’est ces questions qui tournent en boucle depuis maintenant 8760 heures face auxquelles je reste sans réponse. C’est cette confiance en soi envolée, ce tunnel bien plus sombre qu’illuminé, cette roue qui ne tourne pas et cette force qui m’anime qui vient de je ne sais pas.

Alice

Cet article Texte d’amour d’une lectrice : “Ça fait un an aujourd’hui” est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/texte-damour-dune-lectrice-ca-fait-un-an-aujourdhui/feed/ 0
Tendre naïveté : un texte qui parle d’amour (Lectrice) https://www.parlerdamour.fr/tendre-naivete-texte-damour/ https://www.parlerdamour.fr/tendre-naivete-texte-damour/#respond Mon, 13 Feb 2017 07:39:58 +0000 http://www.parlerdamour.fr/?p=19202 Voici un très joli texte qui parle d’amour, de trahison aussi. Un texte qui résumerait bien des vies et qui peut faire du bien ! Merci à cette lectrice qui a souhaité rester anonyme. Tendre naïveté Tomber éperdument amoureuse de quelqu’un parce qu’à vos yeux il est beau, intelligent, gentil, drôle, sincère. Ses p’tits défauts sont pardonnables, ses p’tites erreurs discutables. Et même quand le monde entier vous dit que cette relation ne mènera nulle part, que les promesses n’aboutiront pas, qu’il vous ment, que la vie n’est pas un film, alors “arrête de t’en faire”… il n’y a rien

Cet article Tendre naïveté : un texte qui parle d’amour (Lectrice) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
Voici un très joli texte qui parle d’amour, de trahison aussi. Un texte qui résumerait bien des vies et qui peut faire du bien ! Merci à cette lectrice qui a souhaité rester anonyme.

Tendre naïveté

Tomber éperdument amoureuse de quelqu’un parce qu’à vos yeux il est beau, intelligent, gentil, drôle, sincère. Ses p’tits défauts sont pardonnables, ses p’tites erreurs discutables. Et même quand le monde entier vous dit que cette relation ne mènera nulle part, que les promesses n’aboutiront pas, qu’il vous ment, que la vie n’est pas un film, alors “arrête de t’en faire”… il n’y a rien à faire, il n’y a que lui, les autres disent n’importe quoi, ils ne comprennent pas. Sauf que !

Un jour tu te prends une bonne grosse claque dans la tronche qui te fait recouvrer la vue. Tu mets combien de temps à t’en remettre ? un an MINIMUM. Un coeur brisé ça ne se répare pas si facilement.

Puis tu rencontres à nouveau quelqu’un, t’es sur tes gardes, l’armure plus endurcie que jamais.

Il est pas mal, brun, les cheveux en vrac, barbe de 3 jours, (enfin 3 semaines !), il est marrant, il paraît intelligent ce bonhomme, il a fait des sacrés études avant de se lancer dans une carrière de saltimbanque. Il fait des compliments, “t’es trop bien”, “qu’est-ce que t’es belle”, “t’es marrante”… etc… Il fait même des cadeaux, il te fait à manger, il te fait lire ce qu’il écrit, il t’appelle, il t’écrit, il t’invite. Mais, mais… quelque chose cloche !

Ah voilà… j’ai trouvé ! Il ment ! J’ai trouvé cette fille, puis une autre, et encore une… “Mais je les connais pas” dit-il. “Mais j’en ai rencontrée une malencontreusement” dis-je. “Tu me promettais l’honnêteté lorsque tu lui promettais un week-end”.

Evidemment il y en a d’autres, évidemment il s’amuse, évidemment c’est un éternel adolescent, évidemment il est malin et malsain.

Je pense à cette fille, ou ces filles, amoureuse(s), indétachable(s), aveuglée(s), et j’aimerais leur dire, réveillez-vous !

Plus vous êtes loin, plus ça l’arrange. Plus vous êtes naïves, plus il se servira de vous. Ses promesses ne sont que fausses, vous voulez des enfants ? Pas lui. Vous voulez vous mariez ? Pas lui. Vous voulez vivre avec lui ? Pas lui. Rencontrez sa famille ? Non. Et il blablate, encore et encore, tel un avocat qui tente de défendre son client criminel. Il joue, il sait s’y prendre, il sait quoi dire, il sait repartir pour mieux revenir, il n’a rien à perdre puisqu’il sait ! Il sait que vous l’aimez tendre naïveté, il sait que vous serez là quoi qu’il arrive. Lui, il aime, certes, mais lui plus que vous.

Attention tendre naïveté. L’amour existe, il est là, mais il ne faut pas s’aveugler sinon on se trompe.

L’amour c’est celui qui est présent chaque jour, l’homme qui ne cesse de vouloir que votre corps, que vos mots, que votre compagnie. L’homme qui se montre fier de sortir au cinéma, au théâtre, en soirée, main dans la main, sans se cacher. Un amour qui se partage, une confiance, des surprises qui ne cessent, des disputes qui amusent, une organisation de vie bouleversée, un travail qui passe après vous. Un amour proche, où l’un comme l’autre, feraient des kilomètres et bousculeraient son emploi du temps juste pour se retrouver un instant.

Etre amoureuse d’une image que l’on se fait de l’autre, n’est qu’illusion. Ne vous laissez pas aller dans la naïveté. Ne vous donnez pas coeur, corps et âme pour quelqu’un qui n’en donne pas autant.

Tendres naïveté, recouvrez la vue.

Cet article Tendre naïveté : un texte qui parle d’amour (Lectrice) est apparu en premier sur Parler d'Amour.

]]>
https://www.parlerdamour.fr/tendre-naivete-texte-damour/feed/ 0