Parler d'Amour

10 phrases à ne pas dire avant, pendant et après l’amour

10 phrases à ne pas dire avant, pendant et après l’amour

Envoyez de l'amour !

Votre preuve d'amour demain matin dans sa boîte aux lettres...

Auteur

Il existe des petites phrases anodines que l’on appelle communément des « tue-l’amour », ces phrases prononcées involontairement qui vous font immédiatement perdre le désir et qui risquent fortement de compromettre votre partie de jambes en l’air !

Sponsorisé

Alors que faut-il éviter de dire avant, pendant et après l’amour ?

AVANT

“Par contre on peut se dépêcher, le film commence dans dix minutes”

Alors que votre chéri à le caleçon gonflé d’excitation, vous lui faites comprendre – sans aucune délicatesse – que ce n’est absolument pas votre cas. Sachant que la règle number one pour faire passer un moment délicieux au lit, à un homme, est d’être soi-même très excitée… Là, c’est raté. Vous lui mettez la pression, lui montrant votre désintérêt total quant à cet éventuel rapport, il ne peut que se refroidir. Il n’aura plus qu’à vous répondre : « ça tombe bien il y a Téléfoot, salut ».

En fait, s’il existait un traducteur de pensée, cette phrase deviendrait « je n’ai vraiment pas envie de toi, faisons un « quicky » que ce moment s’achève au plus vite ». On n’a encore jamais vu quelqu’un désireux de faire l’amour à un meuble. Quoique ?!?!???

“On pourra aller faire les courses demain ?”

Bon, là aussi… désir ZERO. Vous vous apprêtez à faire un câlin sous la couette mais non, votre seule préoccupation est qu’il manque du papier toilette et qu’il vous faut de la farine pour cuisiner le magnifique gâteau d’anniversaire de votre sœur.  Autant vous dire que vous aurez coupé l’appétit à Monsieur et que, de toutes façons, vous êtes beaucoup trop stressée, il vaut mieux vous abstenir pour ce soir !

Traduction : « Ce n’est pas que je n’ai pas envie de toi, mais je ne suis pas dans de bonne disposition pour atteindre le septième ciel ce soir : TU COMPRENDS PAS QUE J’AI TROP DE TRUCS DANS LA TETE ? NON ? T’ES BIEN UN MEC, TOI T’AS JAMAIS RIEN DANS LA TETE ! »

“J’ai envie de faire pipi”

Bien sûr, votre chéri ne sera pas dégoûté, loin de là, « c’est la nature » comme on dit. Mais quand on est lancés, plein de sueur, et que les préliminaires viennent de prendre fin pour enfin passer à l’acte, le vrai… Votre envie, aussi normale soit-elle, risque de casser l’ambiance créée au préalable et d’entraîner une coupure dans l’excitation de votre partenaire. Il n’y a plus qu’à se dépêcher !

Traduction : « j’ai envie de faire pipi »

PENDANT

“Je t’ai déjà vu plus en forme”

Quuooiiii ? Comment osez-vous insulter les performances extraordinaires de Doudou au lit ? Petit rappel : les hommes ont besoin d’être flattés au lit ! Pourquoi croyez-vous qu’ils sont si heureux lorsque leur petite femme atteint le septième ciel   ? Tout simplement parce qu’il a été obtenu par leur cher et tendre…organe. L’idée de posséder un tel outil capable de faire crier leur partenaire les rend fiers, si fiers (ok on va me tomber dessus !). C’est une caricature mais pas tant que ça. Bref, cette phrase brutale va le stopper net dans son élan pourtant prodigieux (sisi il faut le dire !). Et on le comprend. Aimeriez-vous que, en pleine galipette il vous lâche : « mais dis-donc, tu n’aurais pas grossi toi ? ». Vous bouderiez, mais sévèrement !

Traduction : « t’es un peu mou du genou, je m’ennuie GRAVE »

“Oh oui Pierre (merde Jean)”

Si cette maladresse arrive –dit-on – plus souvent chez les hommes, et plus particulièrement chez les « serial lovers », elle peut également sortir de la bouche d’une femme. Et oui, cela faisait cinq ans que vous étiez avec Pierre, vous vous êtes quittés depuis peu. Vous avez rencontré Jean avec qui tout se passe bien, mais vous avez pris l’habitude de prendre du plaisir avec Pierre et pendant l’acte, son prénom est sorti par inadvertance.

Ce n’est pas étonnant que ce soit l’une des pires phrases à dire sous le lit ! Elle peut faire mal, peut vexer et même, peut énerver.

Traduction : « Je ne pense pas à toi quand je fais l’amour »

“Aahahahahahah tu me chatouilles “

L’image humoristique de cette phrase parle d’elle-même, on imagine bien la scène. Un mec qui s’applique à essayer de donner du plaisir et qui a pour récompense des gloussements de dinde (pardon pour la deuxième image), aura du mal à garder son sérieux.

Traduction : « Je crois que je suis trop sensible pour ça, on peut passer à autre chose s’il-te-plaît ? »

“Tu sais avec mon ex, bah, on faisait comme ça”

Principe de base : le mot « ex » ne fait pas partie de votre vocabulaire. Enfin si, lorsque vous êtes avec vos amies ! Mais pas devant votre mec ! Et lors d’un moment charnel comme celui-ci… Je n’en parle même pas ! Comparer les exploits de X à ceux de Y est le meilleur moyen de faire perdre tout contrôle à votre compagnon qui ne se sentira plus vraiment dans son assiette.

Traduction : « Bah tu vois, avec mon ex, c’était mieux. En fait il me manque un peu parfois »

Traduction 2 : « J’ai envie de t’énerver »

APRES

“Déjà ?”

Monsieur sera terriblement vexé d’être accusé d’éjaculateur précoce. A moins que cela soit dit avec précaution, plutôt dans le sens : « déjàààà ? Mais c’était trooopp boonn ».

“T’as bientôt fini ?”

Je pense qu’il n’y a rien de pire pour un homme que d’entendre cette phrase. Déjà, il fait l’amour à une planche dénuée de tous muscles, voire de toutes articulations et qui, par définition, se fait clairement ch** et en plus, elle lui fait savoir explicitement ! Comme si ça ne suffisait pas. Ne pleurez pas si un jour vous retrouvez Josie dans son lit !

Traduction : « je m’ennuie, je n’en peux plus tellement je m’ennuie, je m’ennuie, mon Dieu, je m’ennuie, je ne pensais pas qu’il était possible de s’ennuyer autant!»

“C’était bien ?”

C’est plutôt une phrase d’homme. D’ailleurs vous ne l’aimez pas trop non plus. Rassasier la fierté exubérante de votre compagnon, ça va un moment. Il en va de même pour lui. Si ce moment était vraiment bien, vous n’auriez pas besoin de le lui demander, vous l’auriez vécu et ressenti tout comme lui.

Traduction : « J’étais pas mal, tu ne trouves pas ? »

Traduction 2 : « Je sais que ce n’était pas terrible, j’espère que tu as quand même apprécié »

Merci à Pierre pour le dessin!

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.