Parler d'Amour

Victime d’un Pervers Narcissique Pendant 11 mois, Je Sors Enfin De Cet Enfer (Témoignage)

Victime d’un Pervers Narcissique Pendant 11 mois, Je Sors Enfin De Cet Enfer (Témoignage)

Retrouvez la complicité des débuts !

Vous voulez plus que tout retrouver la complicité des débuts, l'étincelle entre vous ? Faites de votre couple le plus heureux en commandant mon Ebook !

Auteur

Les victimes de manipulateurs en amour sont nombreuses. Et, parmi ces manipulateurs, on trouve les pervers narcissiques. Aujourd’hui, je vais vous livrer le témoignage bouleversant d’une lectrice qui a tenu à rester anonyme et qui a été victime d’un pervers narcissique pendant 11 mois.

Voici le début de son mail :

Bonjour Léa et tout d’abord merci de prendre le temps de me lire. Le texte qui suit décrit 11 mois de ma vie. Tout cela s’est terminé fin juillet. Personne ne sait ce qu’il m’a réellement fait mais j’ai un grand besoin d’évacuer tout cela par écrit… J’ai besoin que les gens sachent…sans savoir que c’est mon histoire… Je tiens également à vous remercier… Car c’est aussi grâce à quelques unes de vos publications que j’ai réalisé ce qu’il était… Merci. Voici mon histoire… Ma prison. 

Victime d’un Pervers Narcissique Pendant 11 mois, Je Sors Enfin De Cet Enfer (Témoignage)

J’ai mis du temps à écrire ceci. Mais maintenant il faut que ça sorte. Pas d’autres choix si je veux avancer dans ma vie. Je dois clore un chapitre. J’espère simplement que toutes les femmes liront ceci, j’espère surtout sauver ses prochaines proies… J’espère aussi que son entourage ouvrira les yeux sur « lui »…

Lettre ouverte à elle (si elle existe seulement) 

J’aimerais tout d’abord que tu saches une chose, je ne suis absolument pas jalouse. Bien au contraire je suis libérée d’un poids, tu m’as libérée d’un poids.  J’aimerais seulement t’informer de la situation dans laquelle tu t’es aventurée avant que tu n’aies plus la force de t’en sortir.
 
Il est ce qu’on appel un pervers narcissique. Je sais, le terme est utilisé pour tout et pour rien en ce moment. Mais lui l’est vraiment malheureusement.

D’abord tu seras la merveille de sa vie, il n’aura que ton prénom à la bouche…

Un vrai rêve, d’une durée limitée de 3 semaines grand max. Si tu as des enfants sache qu’au début il sera le beau père super. Mais qu’il finira par prendre ses marques assez rapidement et n’hésitera pas à les remettre en place constamment, à les rabaisser sous couvert d’humour au début… en les traitant de « mocheté », « incapable » ou de « mal dégourdi ». Un jour il te dira que même s’il le dit en rigolant il le pense vraiment.

Il y aura des disputes…

Beaucoup, car tu as un caractère affirmé… Mais apparemment pas assez… Il sera jaloux des hommes qui se permettent de commenter tes statuts sur les réseaux. Il te fera ressentir ce que tu n’avais jamais ressenti, te fera sentir princesse, avant les coups. Viendra la première dispute,  quelques semaines après le début.

Il partira…

Et tu voudras qu’il revienne car tu ne t’es jamais sentie aussi bien avec quelqu’un. Il reviendra… Et là sache que le cauchemar commence…

Il te demandera de choisir entre lui et tes amies… Jamais verbalement… Mais comme le courant ne passe pas entre eux tu devras forcément choisir entre eux et ton chéri... Donc tu raccourciras les soirées avec elles… Donnera de moins en moins de nouvelles… Il aura ce qu’il voulait… Que tu sois seule. Il essayera également de te prouver par A+B que ta famille n’est pas franche avec toi… Et il te fera douter de tout ce en quoi tu crois. De ta façon de t’habiller et tu rangeras tes robes trop « courtes » à son goût ou simplement trop collantes à cause de tes « bourrelets »… La où lui ne s’habille que de t.shirts trop courts où son ventre dépasse constamment, la manière dont tu prends tes photos alors que les photos sont ta passion… Et tu ne toucheras plus à ton appareil photo.Tu accepteras qu’il parle sur le dos des gens alors qu’il prône la franchise… Tu accepteras les brèves histoires de son passé… Et toutes les questions qui resteront sans réponses.

Il te rabaissera constamment mais toujours avec cette petite pointe d’humour… I

l est sera génial en société… Mais devra se pincer pour rire avec toi. Il te dira que tu râles trop alors qu’il ne fait que ça… Tu accepteras les départs trop nombreux… Avec pour seul souhait qu’il ne revienne pas…mais il a tellement de belles paroles que tu le crois… Tu crois en son changement… Tu accepteras les crises. Il ira jusqu’à reprendre tes cadeaux de Noël, et tes cadeaux depuis le début de votre relation… Et te mettra au passage un coup dans le ventre. Tu acceptera le fait de partir de chez toi à 20h en pleure parce-que monsieur ne veux pas partir… Tu accepteras son retour et ses excuses… Il y aura d’autres foutages de gueule… Et ton comportement changera… Finis les pardons alors que tu n’as rien fait… Finis les supplices de rester… La porte est grande ouverte…

Si tu veux partir part… Il part.

L’air libre… La liberté… Quelques semaines de pur bonheur… Et des retournements de tête pour toute la famille…tout le monde le croit… Il a l’air tellement sincère … Je suis la femme de sa vie. Deux semaines après son retour, une dispute. Ta tête dans le mur, ses mains autour de ta gorge… 3 fois de suite… Un regard de fou furieux… Plus aucune respiration… Il lâche… Tu chercheras l’air au sol… Tu pleureras de peur, tu retrouveras avec du mal ta respiration… Et tu pardonneras… Encore une fois…

Les disputes deviendront de plus en plus fortes…

Mais bizarrement plus aucun coups « visibles »… Il te séquestrera, te volera tes clés de maison car tu veux seulement aller « faire un tour » pendant une de ses crises… Il te poussera plus d’une fois sur la table basse du salon… Et tes jambes seront un joli cimetière de cicatrices… Tu te lasseras… Et un jour… Tu lui diras de partir… Qu’il prend ses affaires et retourne chez lui… Que tu été très bien sans lui… Et la il te fera passer pour une personne toxique… Retournera la situation à son avantage… Et se vantera de t’avoir trompée… Sans savoir que tu n’en as plus rien à faire de lui. Et qu’il n’existe plus pour toi.. 

Crois-moi… Et fuis-le… Vite… J’AI VÉCU DES MOIS D’ENFER… MOI !! Maintenant je revis… Si tu savais à quel point je suis heureuse… La plus heureuse loin de toi ! 
 
Tu veux jouer… On va jouer… Tout le monde pourra, à travers mes lignes se rendre compte de ta vraie personnalité… Et j’espère sincèrement que cela servira à bien d’autres…  Mesdames, Fuyez ! »

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.