Parler d'Amour

“Le sourire d’une personne homosexuelle” Un très joli texte d’Alex Bocat

“Le sourire d’une personne homosexuelle” Un très joli texte d’Alex Bocat

Auteur

Je vous laisse découvrir le nouveau texte d’Alex Bocat qui avait déjà écrit sur Parler d’Amour un autre texte : Femme de militaire.

Le sourire d’une personne homosexuelle.

“S’il devait décrire la situation dans laquelle il est tout de suite, il dirait “impropablement bien”.

Il s’est battu pour ressentir ce sentiment. Aucune culpabilité ne l’envahit. Il se sent libre d’être lui.

Il en a vu des horreurs avant d’arriver à ce résultat. Il en a surtout vécues.

Il était complètement seul et surtout perdu.
Il a grandi avec cette impression d’être différent. Ce genre de différence qui vous rend mal. Ce genre de différence qui vous donne envie d’être quelqu’un d’autre.

Il a essayé. Que voulez-vous faire à 15 ans ?
Il s’est caché derrière cette autre personne et peut-être qu’il s’acceptera comme ça…
Il s’est voilé la face et s’est menti à lui-même pendant longtemps…trop longtemps.

Plus les jours passaient et plus la solitude s’emparait de lui. Il n’osait pas se regarder dans ce miroir.
Il avait honte de ressentir ce désir. Quel désir ?
Il ne pouvait plus le nier…il avait croisé le regard de cet homme qui l’avait chamboulé. Cette pensée l’obsédait.

Est-ce que cet homme l’avait vraiment regardé avec envie ou s’était-il égaré dans son imagination ?

Peu importe… Il ne peut plus faire semblant. Il a pris conscience que ce n’était pas un choix mais qu’il était ainsi. Peut-on obliger un danseur de ballet à jouer au foot ? Dans la même logique, peut-on obliger un joueur de foot à danser dans une comédie musicale ?
Peut-on demander à une personne blanche de devenir noire ? Peut-on demander à un hétérosexuel de devenir homosexuel ?

Il s’est regardé de nouveau dans ce miroir, il vit un tout nouveau reflet. Il était vivant, sa vraie personne avait fait surface et quelle belle personne !

Il allait ouvrir cette porte et dire bonjour au monde entier,  dire merde à ceux qui allaient lui barrer la route et dire adieu à ce jeune homme perdu.

Une pédale ? Une tapette ? Une tata ? Une fiotte ? Une tarlouze ? Un Pédé ? une lopette ? Une tante ? Une tantouze ?

C’est donc comme cela que vous décrivez une personne qui s’assume et qui a le courage de se battre pour ce qu’elle est et ce qu’elle veut ?
Il est heureux ( maintenant), amoureux et prêt à tout pour celui qu’il aime.
C’est un homme.
Est-ce votre cas ? ”

Alex Bocat

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.