Parler d'Amour

Rupture amoureuse avec un collègue de travail : comment éviter la catastrophe ?

Rupture amoureuse avec un collègue de travail : comment éviter la catastrophe ?

Retrouvez la complicité des débuts !

Vous voulez plus que tout retrouver la complicité des débuts, l'étincelle entre vous ? Faites de votre couple le plus heureux en commandant mon Ebook !

Auteur

D’habitude quand on se sépare d’une personne, on ne se voit plus et c’est fini. Chacun récupère ses meubles, sa plante verte, on décide de la garde du chien, et chacun reprend sa route. Dans certains cas, ce peut être plus compliqué. Quand on est marié, quand on a des enfants, ou quand on sort avec un(e) collègue de travail. Dans ce dernier cas, la séparation peut vite tourner au désastre écologique (et on pèse nos mots). Alors quand on vit une rupture amoureuse avec un collègue de travail, comment éviter la catastrophe ? Comment se quitter « au mieux » quand on continue de se voir et de se fréquenter au travail ?

La rupture au travail est une épreuve doublement difficile à gérer

Quitter une personne ou être quitté(e) est probablement l’une des douleurs de l’âme les plus vives. D’autant plus lorsque l’un ou l’autre éprouve encore des sentiments très forts. Digérer la rupture passe alors par un processus de deuil amoureux, qui se déroule par étapes. Tristesse et colère laissent progressivement place à l’acceptation et à la reconstruction. Ce cheminement peut prendre du temps. Il peut aussi être sujet à des retours en arrière.

C’est pourquoi se séparer quand on est collègues de travail est si douloureux. Être forcés de se voir au quotidien n’aide pas les ex-amants à prendre de la distance. Difficile d’oublier la personne à l’origine de notre souffrance quand l’on est amené à se fréquenter et à travailler ensemble !

Si l’on ne peut pas atténuer votre chagrin d’amour (que l’on vous souhaite le plus court et le plus léger possible 😘), nous pouvons vous donner quelques conseils pour que cet événement se passe au mieux compte tenu des circonstances.

5 conseils pour que votre rupture avec votre collègue de travail se passe au mieux :

1/ Au début, définir la relation

« Mieux vaut prévenir que guérir », dit le célèbre dicton. Et cela n’a jamais été aussi vrai qu’en matière de relation amoureuse au travail. Pour prévenir le crash, vous pouvez en amont vous entendre précisément sur la nature de la relation, et vous assurer qu’elle a bien la même signification pour tous les deux. Eviter que l’un considère comme une amourette ce que l’autre pense être de l’amour véritable. De même, efforcez-vous de discuter franchement et réalistement de vos perspectives d’avenir amoureux.

On vous le concède, ce n’est pas très glamour de vouloir mettre des mots sur tout, en particulier dans le domaine de l’amour, où l’on voudrait vivre d’eau fraîche et de spontanéité sans penser au lendemain. Mais laissez le dicton « vivre au jour le jour » aux amoureux conventionnels. Vous êtes collègues de travail, et il y a des intérêts en jeu. Il en va de votre sérénité future.

2/ Se quitter « proprement »

Quand la rupture est inévitable, il est préférable de se quitter sans ambages. « Mieux vaut une bonne séparation qu’une mauvaise union » résume un dicton populaire. Autrement dit, une séparation claire et nette est préférable à la longue agonie d’une relation amoureuse, aux faux espoirs, et aux nombreux tourments que cela génère.

Il peut aussi être nécessaire de maintenir un niveau d’entente minimal si vous collaborez ensemble. Veillez, dans la mesure du possible, à vous quitter de façon « propre ». Or les motifs de rupture peuvent précisément ne pas l’être, propres. Évitez de déchaîner un ouragan d’émotions qui serait dévastateur sur le plan affectif et professionnel.

3/ Ne pas ramener vos conflits au travail

Si vous ne pouvez pas éviter la crise, faites l’effort a minima de ne pas exprimer votre rancœur sur votre lieu de travail. Établissez une trêve pour pouvoir continuer à vous concentrer sur vos missions, et réglez vos comptes au-dehors du bureau.

Par ailleurs, raconter vos déboires par le menu détail à votre voisin(e) de bureau n’est pas conseillé. De façon générale, n’impliquez pas vos collègues dans votre histoire, et ne leur demandez pas de choisir leur camp. Vous voulez vous venger en propageant une rumeur à son égard ? Oubliez cette idée tout de suite ! Bannissez toute déclaration de guerre envers votre ex. Car « qui sème le vent récolte la tempête » ! Les conséquences pourraient être grave, et mener à un licenciement s’il était avéré que vous perturbez l’ambiance de travail.

4/ Ne pas retomber dans le panneau

Vous vous êtes quittés en bon terme ? Tant mieux pour vous, c’est une chance ! Mais attention, car en vous quittant en « trop » bon terme, vous pourriez être tenté(e) de remettre le couvert avec votre ex.

Qu’en est-il, si vous vous entendiez bien au lit, de pratiquer le s.e.x.e occasionnel ? Pourquoi pas si cela reste léger et purement physique. Et si vous en êtes tous les deux pleinement conscients. Toutefois pensez-y à deux fois si vos galipettes sont susceptibles de faire renaître des sentiments entre vous.

Ne vous laissez pas séduire à nouveau par la même personne. On peut parfois être frappé d’amnésie partielle au contact de son ex, en rejouant dans sa tête les meilleurs moments de l’histoire et en oubliant les raisons qui nous ont fait nous séparer. La plupart des personnes ne changent pas. Comme écrivait Marcel Proust : « Il est vraiment rare qu’on se quitte bien, car si on était bien, on ne se quitterait pas. » à méditer.

5/ Prendre ses distances

S’il vous est devenu trop difficile de côtoyer votre ex au quotidien, changer d’air peut être la solution. Ne vous dites pas que vous êtes faible ou fragile, ou encore que vous fuyez les difficultés. Vous êtes une personne forte qui a décidé de ne plus subir une situation qui ne lui convient plus. Sachez que prendre une telle décision demande beaucoup d’écoute de soi et de courage. Et cela peut même participer à votre processus de reconstruction.

Mettez-vous à l’écoute du marché de l’emploi, réactivez votre réseau, remettez à jour votre CV, lancez-vous dans une formation. Vous allez ressentir une énergie nouvelle et créatrice. C’est cette belle énergie de vie qui permet de monter des projets et se projeter dans l’avenir. Et petit à petit vous réussirez à vous détacher de cet ancien amour et avancer dans votre vie. N’oubliez pas, « après la pluie le beau temps ! ».

Et pour finir, une citation pleine d’optimisme d’Antoine de Saint-Exupéry (Le Petit Prince) pour les jours de moral en berne : « Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle. Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ. »

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.