Parler d'Amour

Relation toxique : Les étapes pour en sortir et aller de l’avant

Relation toxique : Les étapes pour en sortir et aller de l’avant

Retrouvez la complicité des débuts !

Vous voulez plus que tout retrouver la complicité des débuts, l'étincelle entre vous ? Faites de votre couple le plus heureux en commandant mon Ebook !

Auteur

Depuis que j’ai créé parlerdamour.fr, de nombreuses personnes m’écrivent à propos de leur relations destructrices. Beaucoup de couples ne sortent pas de l’impasse dans laquelle ils se sont mises sans s’en rendre compte. Et, beaucoup de femmes et de d’hommes vivent dans des relations toxiques qui ne les rendent plus heureux. Alors aujourd’hui, c’est ce dont nous allons parler. Relation toxique : Les étapes pour en sortir et aller de l’avant.

Relation toxique : Qu’est-ce que c’est ?

Toutes les relations sont différentes, il n’est donc pas aisé de définir précisément ce qu’est une relation toxique. On pourrait dire qu’une relation toxique est une relation avec un pervers narcissique, un manipulateur en amour, une personne violente qui bat son conjoint. Oui, en effet, dans ces trois cas, on parle bien de relation toxique.

Mais les relations toxiques peuvent aussi être plus subtiles. Une relation toxique peut aussi être due à un grand manque de confiance de l’un des deux partenaires, à des mensonges répétés, des adultères. Une relation toxique est en tous les cas une relation qui ne peut rien vous apporter de bon. Il se peut que vous ayez passé de magnifiques moments à deux et que vous vous soyez réellement aimés. Mais aujourd’hui, la relation est toute autre car elle est devenue toxique.

Les signes d’une relation toxique :

Une personne toxique vous fera du mal, vous fera souffrir, vous humiliera, vous rabaissera. Elle ne reconnaîtra pas ses torts, n’éprouvera pas d’empathie ni de regrets. Elle ne se remettra pas en question.

Vous pouvez lire mon article sur 7 signes qui prouvent que votre partenaire est toxique. Une personne toxique utilisera le chantage affectif à outrance. Elle vous méprisera, vous jugera, vous jalousera, vous manipulera.

Relation toxique : un schéma qui se répète

Sachez que, bien souvent, la relation toxique est malheureusement un schéma qui se répète.

Dans l’enfance, vous avez vécu dans une famille dysfonctionnelle qui vous a mené(e) à la dépendance affective. Toute votre vie, vous avez cru que, pour être aimé(e) il fallait plaire. Enfant, vous deviez faire ci ou ça pour recevoir de l’amour de votre mère, de votre père ou de vos parents. Aujourd’hui, dans votre vie amoureuse, vous répétez la même chose. Vous pensez que pour être aimé(e) de votre partenaire, vous devez être à la hauteur de son amour. Et donc, vous acceptez l’inacceptable.

Je vous invite à lire mon article sur les étapes pour sortir de la dépendance affective qui devrait vous permettre d’y voir plus clair.

Les personnes qui restent dans des relations toxiques

Certaines personnes, malgré leur prise de conscience, ne parviennent pas à quitter leur partenaire. Pour quelles raisons ? Comme nous l’avons vu, ces personnes sont souvent dépendantes affectivement et on dont peur de :

  • La solitude
  • L’abandon

Et sont la plupart du temps des personnes qui manquent cruellement de confiance en elles et qui ressentent de la culpabilité pour tout et rien. Comme si le poids du monde reposait sur leurs épaules.

Par ailleurs, beaucoup restent dans une relation en pensant que cela va s’arranger avec le temps. Alors qu’il n’en est rien. Le temps n’est pas votre allié dans les relations toxiques. Espérer que votre partenaire change un jour, c’est comme croire au Père Noël.

Comment sortir d’une relation toxique ? Les étapes :

Si vous voulez vraiment sortir d’une relation toxique, je vous conseille vivement le livre de Marion Blique : J’arrête les relations toxiques.

1/ Comprendre qu’on est seul(e) responsable de nos émotions

L’être humain a tendance à remettre la faute sur les autres. Je fais une dépression à cause de mon mec qui me traite mal. Je suis en burn-out à cause de ma bosse qui m’a humiliée. Le malheur s’est abattu sur ma vie depuis qu’elle y est entrée…

FAUX. Premièrement, nous sommes seuls responsable de nos émotions : personne ne fait sortir de cris de notre bouche ni de larmes de nos yeux. Deuxièmement, nous avons le choix même si beaucoup ont tendance à l’oublier. Non ce n’est pas simple de prendre des décisions, mais nous avons le choix de les prendre. Et si vous êtes persuadé(e) que c’est à “cause de” untel ou unetelle que vous allez mal, vous seul(e) pouvez décider de mettre à terme à votre relation, quelle qu’elle soit.

2/ Vous éloigner

Si vous ne vous sentez pas capable de quitter une personne toxique, éloignez-vous en au moins quelque temps. Vous avez besoin de vous retrouver, vous. De réapprendre à vous aimer, de connaître votre vraie valeur. Si vous ne vivez qu’à travers le regard de votre partenaire toxique, vous ne pourrez jamais au grand jamais être épanouie dans votre vie.

3/ Accepter vos émotions

Nos émotions ne sont pas là par hasard et bien que vous puissiez parfois penser qu’elles sont envahissantes, elles sont là pour vous aider. La colère souligne  « l’absence de respect de nos limites, le besoin de franchir un obstacle ou encore met en évidence une situation de frustration ou d’insatisfaction ».
La tristesse montre « la perte de quelque chose ou de quelqu’un auquel nous tenions ».
La peur nous prévient qu’« une menace plane sur notre bien-être et nous prépare à nous protéger ».
La joie nous dévoile que nous sommes en « pleine expansion, connectés et ouverts ».

4/ Comprendre les styles relationnels, et notamment le sien

Toujours dans le livre J’arrête les relations toxiques de Marion Blique, l’auteur explique qu’il existe différents styles relationnels et qu’il convient de savoir où l’on se situe. Afin de comprendre notre attachement relationnel, nous devons intégrer que « nous reproduisons les schémas mis en place pendant notre enfance », comme je l’expliquais plus haut.

Pour Marion Blique, il existe 4 styles d’attachement relationnels :

Les « sécures » :

Les “Sécures” sont ces personnes qui agissent en fonction de leur contexte et qui savent mener leur vie à bien. Ils ressentent un véritable sentiment de sécurité, la sensation de pouvoir réguler leurs émotions. Elles sont globalement confiance en elles et en les autres.

Les « évitants » :

Les “évitants” fuient leurs émotions et gardent une grande distance affective afin de se protéger. Ils ont une grosse carapace et se réfugient souvent dans le silence. Ils sont remplis de doutes quant à leur relation. Cela vient souvent d’une mère soit trop envahissante, soit trop absente.

Les « fusionnels » :

Les fusionnels sont les gens passionnés qui se perdent totalement dans leurs ressentis, leurs émotions qu’ils écoutent avec attention. Ils sont souvent jaloux voire possessifs et quasiment toujours dans la dépendance affective. Ils ont beaucoup de mal avec l’autonomie. Cela vient souvent d’une mère qui ne les a pas assez sécuriser.

« Les chaotiques » :

Les chaotiques cherchent en permanence à être rassurés. Malgré elles, ces personnes vont souvent se lancer corps et âme dans des relations conflictuelles. Les chaotiques alternent entre besoin de tendresse et rejet, entre protection et libération .« Ils ont toujours peur d’être rejetés et abandonnés et, inconsciemment, font tout pour que cela arrive. Dans les hauts, comme dans les bas, tout est vécu à 200%. »

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.