Parler d'Amour

“Il ne restera que toi” Par Amandine

“Il ne restera que toi” Par Amandine

Auteur

Il ne restera que toi : Un texte d’Amandine

Je me doutais bien que le répit accordé à ma douleur n’allait être que de courte durée. Mes larmes ne coulaient plus depuis un certains temps. A croire que la douleur n’arrivait plus à mes yeux tellement elle était enfouie en moi. Mais ce matin, je me réveille déboussolée. Je sens bien que quelque chose ne va pas. Je sens bien que le chagrin veut remonter à la surface. Mon cœur s’ennuie de toi. J’ai le cœur tout mou, j’ai le corps est abattu. Et l’âme dépitée. Et, l’âme anéantie, je regarde par la fenêtre : jour de pluie.

Et ces quelques vers de Verlaine me viennent en tête : « Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville ». Je me rappelle que je disais que tu étais ma pluie, tu étais la seule chose qui m’apaisait. Mais aujourd’hui, cette pluie n’a rien d’apaisant. Non, aujourd’hui c’est une pluie acide, qui me brûle toute entière. Et mes larmes coulent, après quelques journées de répit menteur, de chagrin dormant. Voilà. Elles coulent démesurément, désespérément. Sans conteste. Et je comprends que j’aurais beau admettre la situation, ton absence, j’aurais beau accepter ma solitude, mon amour pour toi ne changera jamais. Je vivrai sans rien oublier de toi. Jamais.

Et la blessure ne se refermera plus jamais. Je le sais car, tu le sais bien, soit j’oublie tout de suite, soit je n’oublie jamais. Et il est trop tard pour oublier maintenant. Tu dis, comme les autres, que le temps fera son effet, mais on sait tous les deux que le temps n’a qu’un effet partiel. Il n’efface pas la douleur. Il ne fait que la camoufler. Alors elle ressortira forcément un jour ou l’autre, après avoir été couverte par le voile du temps. Et puis, alors que j’ai aimé aussi fort, je n’ai plus une seule goutte d’amour pour personne. Alors, peu importe le temps qui passe ou les personnes qui ont traversé ou traverseront les chemins de ma vie, il ne restera que toi. Il ne restera que toi dans mon cœur, dans ma tête. Il ne restera que toi dans mes souvenirs. Que tes yeux perçants et doux à la fois. Que tes lèvres frémissant sur les miennes. Que tes bras réconfortants. Que tes mots qui me faisaient sourire amoureusement. Que toi. Rien ni personne d’autre que toi.

Amandine

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.