Parler d'Amour

Mon cher papa, ils vont m’insulter : Une vidéo que tout le monde devrait voir

Mon cher papa, ils vont m’insulter : Une vidéo que tout le monde devrait voir

Auteur

Même si nous avançons, le sexisme est toujours bien ancré dans la réalité. Preuve à l’appui : en ce moment le harcèlement de rue est enfin pointé du doigt ! Mais ce n’est qu’un tout petit début.

Je vous invite donc à regarder cette vidéo plus que poignante qui, je l’espère, fera réfléchir chacun d’entre nous. C’est une organisation Norvégienne, Care Norway, qui a créé ce court-métrage poignant. Je vous mets le texte en entier en dessous de la vidéo.

Cher papa, ils vont m’insulter : Une vidéo que tout le monde devrait voir

Cher Papa : La lettre poignante d’une petite fille qui va naître

Mon cher papa,

Je voulais juste te remercier de prendre autant soin de moi

Même si je ne suis pas encore née.

Je sais que tu donnes tout ce que tu as t’es plus fort que superman. Tu vas peut-être même laisser maman manger des sushis.

Mais j’ai besoin de te demander une faveur.

Avertissement : c’est à propos des garçons.

 Parce que…Tu vois…Je vais naître petite fille. Ce qui veut dire que, quand j’aurais atteint l’âge de 14 ans, les garçons dans ma classe m’auront déjà traitée de sal**e, de p**e, de catin… Et de bien d’autres choses. Bon, c’est « juste pour rigoler » bien sûr. C’est le genre de trucs…que tous les garçons font, alors tu ne t’inquièteras pas trop. Et je te comprends.

Peut-être… que tu as fait pareil, quand tu étais jeune. Pour essayer d’impressionner les autres garçons.

Oh, je suis sûre que tu ne pensais pas à mal… Malheureusement, certaines personnes ne comprennent pas que c’est une blague.

Et ce qui est drôle, c’est que ce ne sont certaines filles.  C’est certains garçons.

Alors quand j’aurais atteint l’âge de mes 16 ans, quelques garçons auront déjà glissé leurs mains dans ma culotte. Tandis que je suis tellement bourrée que je n’arrive même plus à tenir debout. Et quand je dirais « non » ils rigoleront juste.

Après tout, c’est drôle, pas vrai ?

Si tu me voyais papa, tu aurais tellement honte. Parce que je suis complètement bourrée…Pas étonnant que je me fasse violée à l’âge de 21 ans. 21 ans et… Sur le chemin de la maison, dans un taxi conduit par le fis d’un type avec lequel tu allais à la piscine, tous les mercredis. Ce type, qui racontait toujours des blagues salaces. Mais ce n’étais bien sûr que des blagues. Alors, tu rigolais.

Si tu avais su que son fils finirait par me violer, tu lui aurais dit de se calmer. Mais comment aurais-tu pu savoir ? C’était juste un garçon, avec un humour un peu douteux, c’est tout. Et de toute façon, ce n’était pas ton problème.

Il était gentil.

Mais son fils, élevé avec ses blagues, c’est devenu MON problème.

Et puis finalement, je rencontre Monsieur Parfait. Et tu étais si content pour moi Papa, parce que vraiment, il m’adore. Et puis il est intelligent, avec un super boulot. Et pendant tout l’hiver, il va faire du ski de fond trois fois par semaine… Exactement comme toi !

Mais…un jour, il arrête d’être Monsieur Parfait. Et je ne sais pas pourquoi. Attends…Est-ce que je ne suis pas en train de dramatiser, là ?

Une chose est sûre : je ne suis pas du genre à être une victime. J’ai été éduquée pour être une femme forte et indépendante.

Mais un soir, il craque, c’est juste trop de trucs pour lui à supporter. Entre le travail…Et les beaux-parents, et le mariage qui arrive… Alors il me traite de salope. Exactement comme tu avais traité une fille de salope au lycée, une fois. Puis un autre jour, il me frappe. Bon, c’est vrai, j’avais vraiment dépassé les bornes, je…je peux vraiment être une garce parfois…

Mais on est toujours le couple le plus merveilleux du monde. Et je me sens tellement perdue, parce que… Je… Je l’aime, et je le déteste, et je…Je ne suis plus vraiment sûre si j’ai vraiment fait quelque chose de mal, et…Et puis un jour, il manque de peu de me tuer.

Je plonge dans les ténèbres. Même si j’ai pourtant un doctorat, un boulot fantastique, que je suis aimée de mes amis et de ma famille, que j’ai été bien élevée, et que personne n’avait vu tout ça venir.

Mon cher Papa,

Voilà la faveur que j’aimerais te demander.

Une chose en entraîne toujours une autre, alors s’il te plaît, arrête cela avant que ça ait la chance de commencer. Ne laisse pas mes frères traiter les filles de pu**s. Parce qu’elles n’en sont pas. Et qu’un jour, un petit garçon pourrait penser que c’est la vérité. N’accepte pas les blagues salaces de mecs bizarres à la piscine, même si ce sont tes amis.

Parce que, sous chaque blague se cache toujours un petit fond de vérité.

Cher Papa,

Je sais que tu me protègeras des lions, des tigres, des fusils, des voitures et mêmes de sushis s’il le faut. Sans même penser au danger que cela peut représenter pour ta propre vie.

Mais cher Papa,

Je vais naître petite fille. S’il te plaît, fais tout ce qui est en ton pouvoir pour que cela ne soit pas pour moi le plus grand des dangers.

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.