Manque de confiance en soi dans le couple

Retrouver la complicité des débuts !

Mon livre numérique pour raviver la flamme dans son couple.

Au début d’une relation, juste après la rencontre, c’est souvent tout beau tout rose. On se découvre, s’apprivoise, se désire, se manque. Et avec le temps, on a envie de savoir qui se cache derrière la personne à laquelle on s’attache. Mais parfois il faut un peu de temps pour que la relation s’installe, non pas faute d’amour mais parce qu’une question revient en boucle. Par manque de confiance en soi dans le couple et par peur d’être jugé(e) sur son passé, cette question « m’aimeras-tu encore…? » laisse la porte ouverte à de nombreux doutes, à ses propres peurs.

Pour aller au-delà de cette crainte, il faut se poser les questions à soi-même et ne pas faire reposer ses peurs sur l’autre. Aucune histoire d’amour digne de ce nom ne peut exister et s’épanouir dans un tel climat de doutes. Faire confiance à son partenaire et croire en la force de l’amour partagé, voilà comment ne pas laisser ses peurs remettre en question son couple. Manque de confiance en soi dans le couple : « M’aimeras-tu encore ? »

Manque de confiance en soi dans le couple : « M’aimeras-tu encore si tu me vois comme moi je me vois ? »

« Quand tu connaîtras mes faiblesses, mes peurs, mes doutes ? M’aimeras-tu encore quand tu me verras comme moi je me vois quand je me regarde dans le miroir ? Pourras-tu vraiment ressentir quelque chose pour moi ?

L’image que j’ai de moi est-elle si déformée par la négativité que je puisse m’imaginer indigne de ton amour ? Que je ne puisse pas être aimée ?

L’adage selon lequel « il faut apprendre à s’aimer, il faut s’aimer soi-même avant de pouvoir aimer les autres » prend tout son sens.  Si je ne m’aime pas, qui le fera pour moi ? Personne. Tu peux tomber amoureux de moi mais si je me sens indigne de cet amour, inapte le recevoir alors c’est vainement que cet amour essaiera d’éclore.

 Manque de confiance en soi dans le couple : « M’aimeras-tu encore quand tu connaîtras mon passé ? »

M’aimeras-tu encore quand je t’avouerai qui je suis vraiment,  quel a été mon passé,  quelle est mon histoire ?

Sur quoi tes sentiments se sont-ils construits pour que tu puisses te projeter avec moi ?  Je ne t’ai pas menti mais tu ne sais pas tout encore, tu ne connais pas tout de moi.

Doit-on tout se dire dans un couple ? C’est la question que je me pose.

Doit-on confier ses erreurs passées, ses échecs, ses fautes, sa honte ou sa culpabilité ou doit-on au contraire les taire ? Conserver une part de mystère, avoir son jardin secret ?

L’amour est mon sens synonyme de confiance et de sincérité. Je ne me vois pas donner mon cœur et mon âme à quelqu’un en qui je n’aurais pas confiance. Ni faire à quelqu’un ce que je n’aimerais pas que l’on me fasse.

Alors où se situe la frontière entre ce qui doit être dit et ce qui doit être tu ?

Manque de confiance en soi dans le couple : « M’aimeras-tu encore quand tu sauras mes doutes et mes peurs ? »

Faire confiance, est-ce tout se dire au contraire taire ce qui n’appartient à personne d’autre qu’à soi ? Cette question tourne en boucle dans ma tête parce que je me demande si tu m’aimeras encore le jour où tu me verras à travers mes yeux.

Suis-je incapable de cicatriser mes plaies et de tourner la page pour enfin me sentir libre et en droit d’être aimée ?

Est-ce que j’ai raison de douter à ce point ? On a tous un vécu, un passé amoureux plus ou moins lourd et douloureux. Personne n’a le droit de juger une autre personne sans connaître toute son histoire.

Alors mon passé est-il à ce point honteux que je puisse douter ?

Quand on s’est rencontrés, je t’ai offert l’image d’une femme souriante, ouverte, confiante, sûre d’elle. Tu as vu celle que je veux montrer mais surtout celle que je veux être. Je rêve de pouvoir être ainsi chaque jour mais on a tous de vieux démons qui reviennent parfois nous hanter.

Quand ils nous rattrapent, on réalise qu’on n’a pas complètement tourné la page pour commencer un nouveau chapitre de sa vie. Le livre n’a pas été refermé sur les blessures du passé et les émotions que cela a engendrées.

Alors quand la vie nous offre une nouvelle chance de rencontrer l’amour, on a envie d’y croire plus que tout.

Mais on se demande si on doit se lancer dans cette nouvelle histoire alors qu’on sent que certaines cicatrices ne sont pas refermées.

On avance tant bien que mal, on chasse les pensées négatives pour se concentrer sur cette nouvelle chance. L’envie d’y croire, d’aimer et d’être aimé est forte. On se laisse prendre au jeu de l’amour car il n’y a rien de plus beau surtout quand c’est réciproque.

Manque de confiance en soi dans le couple : « M’aimeras-tu encore quand tu sauras tout de moi ? »

Si je me demande si tu m’aimeras encore quand tu connaîtras toute mon histoire, c’est parce que je n’en ai pas fait totalement le deuil. Je t’ai rencontré alors qu’une partie importante de ma vie est déjà derrière moi et que je ne peux pas faire machine arrière. Même si je le voulais.

Je ne suis plus celle que j’étais il y a dix ans.

Même si j’ai gardé au fond de moi cette flamme qui me donne envie d’avancer à deux. Seulement je ne peux pas renier mon passé car il a modelé celle que je suis aujourd’hui.

Je ne veux rien cacher mais je ne veux pas non plus que mes peurs gâchent ce qu’on essaie de construire ensemble. On se pose tous la question au début d’une histoire de savoir si l’autre va s’attacher et nous aimer. Au début d’une relation, le manque de confiance en soi dans le couple est souvent présent, mais c’est normal puisque nous ne connaissons pas encore complètement l’autre.

« M’aimeras-tu encore ? » C’est cette question au conditionnel qu’on se pose pour tout et n’importe quoi au début.

« M’aimeras-tu encore si tu découvres mon pire défaut, mes mauvaises habitudes, mon sale caractère ? »

Je crois qu’on s’est déjà tous posé cette question. Seulement quand cela conditionne la vision qu’on a de soi par manque de confiance au point de se penser indigne d’être aimée, il faut agir. Et vite, pour ne pas rater sa chance de vivre une belle histoire d’amour.

Commencer une histoire d’amour sur des doutes est la pire des choses.

Il faut pouvoir être soi-même pour pouvoir se projeter à deux. Si on craint la réponse à la question « m’aimeras-tu encore ? » alors c’est qu’on n’a pas résolu son passé.

 Il faut laisser derrière soi le poids des choses qui nous pèsent pour pouvoir avancer sereinement à deux sur un nouveau chemin. Si la vie offre cette nouvelle opportunité d’être aimé, c’est qu’il y a une bonne raison. Il suffit juste d’y croire et de se faire confiance. On mérite tous d’avoir une seconde chance en amour et d’être heureux.

Tous nos nouveaux textes dans 1 e-mail/mois

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire