Parler d'Amour

Maman solo, comment s’en sortir financièrement ?

Maman solo, comment s’en sortir financièrement ?

Auteur

Les fins de mois difficiles sont monnaie courante quand on est maman solo ou papas solo. Et, même si l’argent ne fait pas le bonheur, c’est parfois difficile d’être serein quand le compte en banque fait grise mine. En effet, souvent, monoparentalité rime avec précarité, ou tout au moins avec difficultés à gérer toutes les dépenses du foyer. Alors c’est vrai, le budget est serré et les fins de mois difficiles pour beaucoup de familles aujourd’hui. Mais la réalité c’est qu’environ 30 % des parents solos vivent sous le seuil de pauvreté. Ils sont les premières victimes de la crise économique. Etre parent solo, c’est devoir -et réussir à- subvenir seul aux besoins de ses enfants. Il n’est pas facile pour une mère ou un père célibataire de boucler les fins de mois quand on est seul à ramener un salaire et qu’on a la charge (garde exclusive, classique et dans une moindre mesure, alternée) de son ou ses enfants. Bref, on a tout intérêt à optimiser notre budget et à avoir recours à quelques astuces. Familles monoparentales, maman solo, comment s’en sortir financièrement ?

La réalité des familles monoparentales ou parent solo en quelques chiffres

On compte environ 1,6 millions de familles monoparentales en France. Ces parents qui élèvent seuls leurs enfants doivent composer avec la contrainte d’un seul revenu pour affronter leurs dépenses.

Ce nombre est en augmentation constante depuis plusieurs décennies et représente aujourd’hui près de 20% des familles avec un enfant mineur à charge. Si elles doivent assumer seules les dépenses du foyer, elles disposent souvent de revenus plus faibles et sont près de deux fois plus touchées par le chômage que la moyenne nationale.

Les femmes seules représentent près de 85% des familles monoparentales, même si l’écart avec les hommes ralentit lentement.

Logement, enfants, dépenses alimentaires. Les parents solos doivent user de stratégies pour économiser et parvenir à équilibrer leur budget. Pensez que faire un budget c’est établir des objectifs et y parvenir, et non pas vous établir des limites et des contraintes.

Un budget vous aide à aligner votre quotidien avec vos rêves et aspirations (achat d’un véhicule, vacances…). Il s’agit de vivre librement, mais pas imprudemment. Un budget est un plan, qui peut être ajusté au fur et à mesure et qui va vous aider à avancer vers la vie que vous voulez vraiment. Un budget vous rendra la vie de parent solo plus agréable. Voici quelques pistes pour vous y aider :

Maman solo, papa solo : quelques astuces pour s’en sortir financièrement

Les courses alimentaires, premier poste de dépense familiale

C’est en effet les courses de nourriture qui arrivent en première position (après le logement qui est une dépense fixe). Plus que les autres, les familles monoparentales s’inspirent donc des mêmes stratégies que les consommateurs futés. Elles privilégient les produits de marque distributeur ou premier prix et tentent au maximum d’acheter des produits en promotion.

Très important donc pour votre budget, mieux vaut ne pas le négliger. Avant de faire vos courses, rédiger une liste vous permettra de faire le point sur ce dont vous avez vraiment besoin. N’hésitez pas à planifier vos repas, disons vos menus de la semaine.

Autre astuce : faire vos courses en ligne. Vous gagnerez ainsi du temps et vous bénéficierez de promotions, un plus pour acheter en plus grosse quantité des aliments à congeler ou non périssables à moindre coût.

Achats malins

Pour vos achats quotidiens, privilégiez les magasins de vente en gros et faites la chasse aux promotions. Choisissez bien vos marques avant de remplir votre caddie et gardez précieusement les coupons de réduction qui, à la fin du mois, font la différence.

Et pensez aux cartes de fidélité la plupart du temps gratuites. Elles vous permettent des réductions ou de cumuler points ou euros à déduire sur vos prochaines courses.

Tous les petits avantages (cadeaux, chèques cadeaux, livraison gratuite) sont bons à prendre. En dehors de l’alimentaire, pensez aux friperies, solderies, dépôts-vente, magasins d’usine, brocantes ou encore bourses aux vêtements.

Pensez aussi aux sites en ligne d’occasion comme les ventes privées. En effet, pour trouver des petits prix, (échantillons, prix cassés pour une sortie ou des vacances), Internet reste une mine d’or.

Bons plans et argent de poche

En ce qui concerne les loisirs, préférez les associations aux clubs et inscrivez-vous dans les centres culturels et les bibliothèques, pour bénéficier de tarifs réduits ou de la gratuité.

Pour faire garder ponctuellement votre ou vos enfants si votre famille n’est pas disponible, faites fonctionner votre réseau !

La fille des voisins, la petite sœur d’une amie, il y a toujours une lycéenne ou étudiante qui fait du baby-sitting pour quelques euros. C’est beaucoup moins cher qu’une nounou ou via un organisme professionnel. Idem pour l’aide aux devoirs.

Achetez en brocante et vide-grenier, c’est bien, y devenir exposant pour vendre, c’est mieux ! Pensez à trier vos affaires pour vendre ce que vous n’utilisez plus : livres, jeux, jouets, vêtements…

Halte au gaspillage

Comme le dit le vieil adage, « il n’y a pas de petite économie ». En effet, aucune économie n’est négligeable d’autant plus quand on fait la chasse aux dépenses futiles. Commencez par supprimer le gaspillage quotidien au sein de votre maison.

Surveillez de près votre consommation énergétique, vos factures en sortiront allégées rapidement. Pensez d’ailleurs à vérifier vos heures pleines et heures creuses.

Ne laissez pas vos appareils électriques en veille, éteignez les lumières quand vous quittez une pièce. Remplacez vos ampoules énergivores contre des ampoules à basse consommation ou LED.

En hiver, vous éviterez de surchauffer les pièces à vivre. La bonne température ? Entre 18 et 21°, selon les pièces. Ces quelques degrés en moins font la différence sur la facture.

Aussi préférez prendre une douche plutôt qu’un bain afin de gaspiller moins d’eau.

Economisez sur vos dépenses de produits ménagers, on peut presque tout nettoyer avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude.

N’hésitez pas à « recycler » les vêtements de vos enfants de l’aîné au cadet quand c’est possible ou avec votre cercle familial et amical (entre cousins, autres parents solos).

Des comparateurs en ligne pour ses abonnements

Economiser sur les dépenses telles que les abonnements internet et téléphone, les factures d’énergie ou encore les assurances, peut apporter une bouffée d’oxygène supplémentaire.

Parmi les moyens d’y parvenir, comparer les offres et les acteurs du marché sur des comparateurs en ligne peut être une bonne solution.

Adressez-vous aux différents prestataires pour connaître les offres les plus adaptées à votre demande : eau, électricité et gaz, téléphone mais aussi connexion à Internet, carte de stationnement, titre de transport.

Lire aussi : Maman solo et l’argent : Une source d’angoisse récurrente

Les aides sociales en renfort pour les mamans et les papas solos ?

Renseignez-vous sur les prestations auxquelles vous avez droit, notamment de la CAF ou dans votre ville, en plus des aides classiques de la sécurité sociale. Répertoriez-les en fonction de votre situation : allocations familiales, prime de précarité, logement social, allocation de rentrée scolaire, pension alimentaire, etc.

En effet, des aides sont disponibles sous condition. Des mesures sont mises en place par certaines collectivités pour toute une série de services.

  • la crèche ou garderie
  • le sport
  • la cantine
  •  les prêts à taux 0 %
  • les loisirs
  • les cours particuliers
  • les vacances pour les enfants
  • les bourses aux vêtements, aux livres
  • l’accès Internet gratuit

N’oubliez pas non plus de vous renseigner sur les avantages que peut vous apporter votre entreprise (offres du comité d’entreprise -chèques restaurants, places de cinéma à tarif réduit, voyages dégriffés- prêts financiers, mutuelle et crèche d’entreprise…). Parfois même votre corps de métier offre des avantages (carte professionnelle pour acheter en gros, déductions fiscales spécifiques, chèques vacances…).

Maman solo et papa solo : la solidarité familiale

Pour les familles monoparentales, la garde des enfants est un poste de dépense important. Lorsqu’elles le peuvent, elles font donc appel à un membre de leur famille ou un ami pour éviter de payer une garde à domicile.

L’entraide familiale et notamment intergénérationnelle est en effet de plus en plus privilégiée. Pour les familles qui le peuvent, qui ont la chance d’avoir encore leur famille et de vivre à côté.

On voit de plus en plus de mamies et de papis venir chercher leurs petits-enfants à la sortie de l’école, les garder le mercredi et pendant les vacances scolaires. Cela permet de diminuer les dépenses d’assistante maternelle, de cantine, de périscolaire et de centre aéré.

Pour le matériel de puériculture et l’habillement des tout-petits, particulièrement coûteux, essayez de vous le faire prêter par des proches (la durée d’utilisation est tellement courte !)

Maman solo et papa solo : autorisez-vous de petits extras en gérant votre budget

Bien gérer votre budget, c’est donc possible. Economiser, épargner quand cela est possible, c’est important.

Mais il ne faut pas que l’argent ou plutôt le manque d’argent devienne une source de stress permanente. Si vous travaillez, l’argent que vous gagnez ne doit pas seulement servir à payer les choses obligatoires ou à gâter vos enfants, c’est bien trop déprimant.

Autorisez-vous un peu d’argent chaque mois pour vous divertir, vous aérer l’esprit.

Quelques euros pour un magazine, un accessoire, un café en terrasse, un cinéma, sans vous sentir coupable. Et de temps en temps, pour un vêtement de qualité, le coiffeur, un massage, une vraie soirée entre copines, cela vous évitera bien des frustrations et c’est bon pour le moral.

Sur internet vous trouverez de nombreux sites et applications qui vous permettrons de faire votre budget de manière ludique. Essayez de trouver du plaisir à faire des économies. Cherchez un sentiment d’accomplissement qui fait de l’établissement d’un budget un mode de vie que vous aimez !

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.