Parler d'Amour

Lettre de rupture : l’amour n’était pas au rendez-vous entre nous

Lettre de rupture : l’amour n’était pas au rendez-vous entre nous

Commandez des modèles de lettres de rupture inédites

Vous ne trouvez pas les mots pour écrire une lettre de rupture. Inspirez-vous de mes modèles.

Auteur

Amis, nous avons tenté l’aventure du couple. Nous avons franchi la barrière de l’intimité des corps pour devenir amants et essayé celle des cœurs pour devenir des amoureux. Mais il est impossible de contrôler les émois de son cœur, de s’empêcher d’aimer comme de s’y forcer. Il n’y a ni coupable ni victime, ni gagnant ni perdant. Nous n’étions tout simplement pas faits l’un pour l’autre. L’amour n’était pas au rendez-vous entre nous.

En amour, on ne peut pas faire semblant

Je ne suis pas tombée amoureuse de toi. J’en suis désolée mais je ne veux pas faire semblant et depuis le début, je t’ai toujours promis une totale sincérité. Essayer plus longtemps nous aurait fait tomber dans le mensonge et tu mérites mieux.

Nous méritons mieux que cette tiédeur, que des cœurs refusant de battre à l’unisson.

On s’est perdus dans une camaraderie, une amitié à peine amoureuse, un désir sur joué. On a pris des habitudes pratiques, créé un quotidien pour se rassurer.

À trop vouloir combler nos solitudes affectives, à trop vouloir effacer nos doutes et nos manques, on a pensé que faire semblant serait suffisant. Que la tiédeur serait assez. Que l’amour viendrait peut-être. Tu t’en es persuadé un temps. Moi je n’ai jamais pu.

Trop de choses n’allaient pas, trop d’entre elles sonnaient faux.

Trop d’incompatibilités ?

Trop d’incompatibilités ont créé des sources de tensions, là où au début d’une histoire, aux prémices de l’amour, normalement l’osmose doit être la seule à régner.

Là, pour nous, nulle alchimie, nulle osmose. À peine des atomes crochus, des points communs, des connivences. Si peu.

Mais tant de divergences et de différences. Qui sont devenues des incompatibilités se transformant en des sources de tensions, d’opposition puis de séparation. 

Seul le hasard de la vie nous a mis sur le même chemin. Il y a toujours une raison c’est vrai. Tu es un homme bien. Mais pas celui qui est fait pour moi. Certaines rencontres ne doivent pas changer nos vies, certaines personnes ne doivent que la traverser. Et non pas y rester, seulement nous accompagner. Nous sommes de ceux-là.

Combler deux solitudes affectives 

Nos solitudes, nos déserts affectifs nous ont réunis. On ne va pas se mentir, cela fait du bien après avoir été seuls trop longtemps. Un peu d’affection, de tendresse, d’attentions. C’est peut-être pathétique au final ou tristement banal, mais sur le moment, c’est peut-être tout ce dont nous avions besoin. Seulement cela n’a pas suffi. Lorsqu’on croit encore en l’amour, être avec quelqu’un juste pour combler sa solitude affective n’est pas une solution viable.

Notre incapacité à nous aimer, à même parvenir à y croire nous a séparés. Ce simulacre de l’amour a eu raison de nous. On ne peut pas faire semblant d’aimer. Je ne le peux pas. 

Dois-je en être désolée ? Je ne pense pas. Dois-je m’excuser pour tout ce qu’on a vécu ? Je ne sais pas. Peut-être t’ai-je apporté un peu quand même. Comme toi tu as su le faire parfois. Je l’espère, vraiment.

Nous n’étions pas faits l’un pour l’autre

Mais je veux quand même te demander pardon. Pardon pour mes excès, mes sautes d’humeur, mes faiblesses, mes mots parfois. Mon absence de certitudes et de sentiments. Mes exigences, ma franchise, mon besoin de vérité. Ma vie compliquée et toutes mes fragilités.

Je ne suis pas une femme pour toi. Et je suis désolée si je t’ai fait perdre ton temps, si j’ai « foutu le bordel » dans ta vie.

Tu n’es pas un homme pour moi non plus car aucun ne l’est pour le moment. Je crois que je ne peux pas être avec quelqu’un. Notre histoire aura eu le mérite de me faire réfléchir, de me faire prendre conscience de certaines choses.

Tu es maladroit, susceptible, orgueilleux et piquant, terriblement pragmatique… Nos défauts respectifs ont engendré trop d’incompatibilités, de distance entre nous. Se séparer avant de se détester était la meilleure chose à faire.

Mais je sais que tu as envie de vivre quelque chose de vrai avec une femme, en toute simplicité.

Je te souhaite de trouver celle qu’il te faut. Qui saura aimer tes défauts et aimer ton mode de vie. Qui saura être celle que moi j’ai été incapable d’être pour toi. Je te souhaite d’avancer. Et d’être heureux.

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.