Parler d'Amour

Etude : Les femmes qui accouchent après 30 ans vivent plus longtemps

Etude : Les femmes qui accouchent après 30 ans vivent plus longtemps

Envoyez de l'amour à vos proches !

Votre preuve d'amour demain matin dans la boîte aux lettres de ceux que vous aimez...

Auteur

Tic, Tac, Tic, Tac fait l’horloge biologie et le stresse nous envahit complètement : Ça y est, j’ai 30 ans, et je ne suis toujours pas maman ! On se rappelle alors nos vieux cours de biologie qui nous racontaient que passé cet âge, les chances de devenir maman diminuaient d’années en années. Bref, pas la joie !

Avoir un enfant après 30 ans

30 ans, on est dans la fleur de l’âge, on est jeune et belle ! Aujourd’hui, avec les études qui se finissent de plus en plus tard et la vie active qui commence à des âges bien supérieurs que les générations précédentes, avoir la trentaine pour enfanter ne me semble pas « tardif ».

Pourtant, beaucoup de mamans s’inquiètent de leur âge. Entre la pression familiale « alors c’est pour quand le bébé ? » et l’horloge biologique qui tourne, l’angoisse règne. On peut comprendre d’une certaine manière : plus on a un bébé tard, moins on pourra profiter de lui. Enfin… C’est ce qu’on croyait !

Les mamans de plus de 30 ans vivent plus longtemps

Des chercheurs de l’Université de Coimbra au Portugal ont mené une étude sur l’espérance de vie des femmes dans différents pays européens. Ils ont comparé l’espérance de vie de plusieurs centaines de femmes âgées de 65 ans, avec l’âge auquel elles ont eu leur premier enfant.

Lire aussi : Une BD explique pourquoi certaines femmes ne veulent pas d’enfants

Les résultats sont surprenants. L’étude révèle en effet que les femmes qui ont accouché à l’âge de 33 ans ont des marqueurs génétiques favorisant la longévité. Plus encore, elles auraient deux fois plus de chance de vivre parmi les 5% des personnes de leur âge qui vivent le plus longtemps.

Comment expliquer un tel phénomène ?

Selon une étude publiée par The North American Menopause Society, cela serait dû au lien entre la longueur des télomères d’une femme et l’âge à laquelle elle est toujours capable d’avoir un enfant. Les télomères sont une courte séquence d’ADN qui a un impact sur son vieillissement. Avoir de longs télomères est souvent signe de capacité à avoir des enfants tardivement et une plus grande espérance de vie.

D’autres scientifiques expliquent ce phénomène d’un point de vue sociétal : Les femmes qui font des enfants plus tard que la moyenne sont généralement issues de milieux privilégiés et globalement en meilleure santé. Elles auraient par conséquent plus de temps pour se stabiliser dans leur carrière et donc d’un point de vue financier également.

Lire aussi : Lettre à mon futur bébé

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas d’âge idéal pour avoir un bébé si ce n’est celui où vous vous sentez prête !

Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.