Parler d'Amour

Différences entre l’amour et l’état amoureux

Différences entre l’amour et l’état amoureux

Envoyez de l'amour !

Votre preuve d'amour demain matin dans sa boîte aux lettres...

Auteur

Quand j’étais plus jeune, il y a une dizaine d’années, j’avais lu le livre Le Guépard de Giuseppe Tomasi diLampedusa. Dans ce roman, une phrase m’avait interpellée, je l’avais soulignée sans véritablement la comprendre. “Elle était amoureuse de lui mais elle ne l’aimait pas“. Comment pouvait-on aimer sans être amoureux ? La différence me semblait infime voire inexistante. Mais cette phrase est restée ancrée dans ma mémoire jusqu’à ce que je la comprenne réellement.

Aimer ou être amoureux ? Telle est la question

Oui, on peut aimer sans être amoureux. Et oui, on peut être amoureux sans aimer. D’ailleurs, c’est bien souvent soit l’un soit l’autre !

Je le vois beaucoup autour de moi, via mes proches mais aussi avec les personnes que j’ai en coaching : La non-distinction entre l’amour et l’état amoureux est à l’origine de bien des maux dans le couple, voire même, de séparations et de divorces. 

Les médias, les livres, les comédies romantiques n’aident clairement pas. Ils montrent presque tous unanimement une vision de l’amour erronée. En effet, chaque fois qu’on lit ou regarde un film sur l’amour, on se retrouve finalement face à deux personnes dans un état amoureux et non dans un amour vrai.

Mais alors quelle est la différence entre les deux ?

Les différences entre l’amour et l’état amoureux

J’aime bien la façon de Ghislaine Meyer (je vous mettrai sa vidéo sur le sujet à la fin), de différencier les deux par le biais de verbes : Etre amoureux, c’est ressentir, aimer c’est décider.

1/ L’état amoureux

Tout beau tout rose…

Etre amoureux, c’est ressentir, c’est être dans l’émotion. L’état amoureux, vous l’aurez compris, est donc l’état dans lequel on se retrouve plongé notamment en début de relation : coeur qui bat fort dès que l’on voit la personne, mains moites, désir immense, attirance, papillons dans le ventre, rythme cardiaque qui s’accélère… Autant de signaux qui nous indiquent que nous sommes amoureux d’une personne.

Dans mon article qui explique les étapes d’un couple, je parle en premier lieu de “passion”, que vous pouvez aisément remplacer par “état amoureux”. En effet, on évoque souvent la passion des débuts, cette période d’euphorie où tout semble rose, où il n’y a pas la moindre ombre au tableau. Ces débuts où l’on se promet monts et merveilles : on s’aimera pour la vie, on ne connaître jamais la routine…

Si vous êtes intéressés par le sujet, je vous invite vivement à lire mon article “Qu’est-ce que la passion amoureuse ?” dans lequel je reprend des mythes et le livre de Stendhal De l’amour.

Ainsi, être amoureux est tout d’abord une émotion qui nous envahit. On dit bien “tomber amoureux“, car ça arrive comme ça, on ne choisit pas d’être amoureux, on l’est. Cet état est extrêmement agréable, il donne des ailes et rend léger mais…comme tout état, il ne peut durer éternellement.

Jusqu’à la phase d’opposition

Après les papillons dans le ventre et le ciel sans nuage, les choses vont se complexifier. Les défauts de votre partenaire vont commencer à devenir visibles à vos yeux, vous allez commencer à vous dire c’était mieux avant, qu’est-ce qui s’est passé je n’ai rien vu venir… Bienvenus dans la phase d’opposition du couple !

C’est bien souvent lors de cette phase que le couple va battre de l’aile, un des partenaires, si ce n’est les deux, va commencer à douter de son choix, à penser qu’il ne n’aime plus vraiment l’autre, que ce couple si parfait est finalement voué à l’échec. Alors que JUSTEMENT, c’est grâce à cette étape que l’on va pouvoir pleinement Aimer ! Aimer l’autre tout entier et pas l’être factice que l’on a idéalisé !

2/ L’amour

Aimer, c’est décider.

A l’inverse de la passion amoureuse des débuts, on n’est plus en recherche de l’amour fusionnel. On veut réellement connaître l’autre, dans son intégralité, avec ses défauts. On veut aimer, vraiment aimer.

Le cerveau, la raison, va prendre le relais sur le coeur. Christiane Singer disait “Le couple , c’est la grande chance du travail“. Parce que oui,  bien que nous rêvions l’inverse, bien que nous aurions voulu que l’amour vienne de soi ; AIMER EST UN TRAVAIL. Et pas le plus simple !

Nous ne sommes plus dans l’idéalisation, on découvre l’autre et notre couple sous un nouveau jour et c’est alors qu’on va pouvoir le rendre solide voire presque, indestructible.

Certains arrêtent les relations tous les deux ans, dès que la phase d’opposition survient, ils préfèrent aller voir ailleurs ou chercher un autre partenaire pour tout recommencer et retrouver cette euphorie si agréable au coeur.

D’autres décident de se mettre au travail et d’aimer. Ils vont faire preuve de responsabilité et de volonté pour insuffler au couple ce qui lui manque. Il faudra alors faire des efforts, trouver un équilibre, apprendre à gérer les disputes et les opinions divergentes, communiquer, combattre l’ennui afin d’être véritablement heureux dans son couple.

Chacun ses choix.

Les personnes dépendantes affectives sont celles qui ont le plus de mal à passer de l’état amoureux à l’amour. En effet, ayant un réel besoin d’être aimées, ces personnes vont très mal vivre l’évolution du couple.

Vous l’aurez donc compris, aimer quelqu’un c’est l’aimer pour ses qualités et ses défauts, pour les moments de bonheur partagés mais aussi les difficultés rencontrées, c’est accepter le fait qu’on ne peut pas toujours être d’accord et comprendre que nos différences sont une force et non un obstacle.

Vidéo : Aimer ou être amoureux ?

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.