Parler d'Amour

Credo : L’appli comme dans Black Mirror qui vous permet de noter les gens

Credo : L’appli comme dans Black Mirror qui vous permet de noter les gens

Auteur

Si vous êtes, comme moi, une grande fan de la série Black Mirror, l’épisode “Chute Libre” a dû vous marquer ! Mais si, vous voyez très bien ! Cet épisode où nous entrons dans un univers parfaitement Instagramable et où l’on découvre une application qui permet de noter les autres. Lacie, la jeune femme de l’épisode n’a qu’un seul objectif dans sa vie : être bien notée par les autres pour pouvoir enfin accéder à la maison de ses rêves…

Crédit photo : Netflix Black Mirror S3 E1

Et si la fiction rattrapait la réalité ?

Quand j’ai vu qu’une application qui permettait de noter les gens était en train de voir le jour, j’ai forcément pensé à Black Mirror.

Quand j’avais vu l’épisode “Chute libre” je m’étais dit comme tout le monde : “Mais quelle horreur, voilà comment bousiller la vie des gens !“. Et puis soudain, on apprendre que la fiction a rattrapé la réalité… Enfin, pas tout à fait ! Les choses sont beaucoup plus nuancées et heureusement, vous allez voir !

Credo : L’appli qui permet de noter les gens

Credo permet d’attribuer une note et de s’en voir attribuer également. Cela indiquerait notre “taux” de fiabilité et de crédibilité. La start-up Credo360 a donc voulu créer une appli sur laquelle nous pourrions noter les autres en fonction de la qualité d’une interaction. Flippant…

Le créateur de l’application a tenu à prendre ses distances par rapport à l’épisode de Black Mirror dont je vous parlais (on comprend pourquoi ! ). En effet, sur Medium Irakliy Khaburzaniya explique les différences avec l’application de l’épisode Netflix.

Les différences entre Credo et l’application dans Black Mirror

Credo souhaite donner la parole à des “personnes bien placées pour savoir si on est fiable ou pas“. A savoir : une relation d’employeur à employé ou lors d’une vente… Pas de simples interactions comme dans la série où on voit les gens se noter quand ils vont acheter du pain ou boire un café. Mais tout de même… Qui est réellement bien placé pour savoir si oui ou non nous sommes fiables ? Linkedin permet de faire des recommandations par exemple, cela ne suffit-il pas ?

Deuxièmement, Credo prend bien en compte le critère de la densité de l’interaction. Les notes attribuées par des personnes avec qui on traite souvent compteront donc plus que celles attribuées par des personnes que l’on a vues qu’une fois.

Enfin, les notes sont anonymes. “Cela encourage l’honnêteté, et les gens réfléchissent davantage en tant qu’individus, moins en tant que foule.” explique Irakliy Khaburzaniya.

Conclusion

Même avec les explications du fondateur de Credo, la volonté même de noter des gens reste assez flippante. Si elle est nécessaire pour un Uber ou un Airbnb pour être certain d’avoir affaire à un professionnel fiable, noter les gens à tort et à travers peut devenir vraiment anxiogène.

Heureusement la vraie différence entre l’appli et Black Mirror, est que cette appli n’est pas obligatoire ! Pas besoin de montrer sa note pour acheter une maison (pas pour le moment du moins).

Et puis, il suffit de ne pas pouvoir voir quelqu’un en peinture pour lui attribuer une note misérable aussi… Alors, attention !

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.