Parler d'Amour

Comment réconforter un(e) ami(e) déprimé(e) ou qui ne va pas bien ? 4 conseils

Comment réconforter un(e) ami(e) déprimé(e) ou qui ne va pas bien ? 4 conseils

Envoyez de l'amour à vos proches !

Votre preuve d'amour demain matin dans la boîte aux lettres de ceux que vous aimez...

Auteur

L’amitié, comme l’amour, c’est une des plus belles choses qu’il soit donné de partager avec quelqu’un. C’est une relation privilégiée, complice, forte, sincère. C’est ce qui définit les vrais amis. Aussi, quand un de nos amis ne va pas bien, traverse une épreuve douloureuse ou connait une période difficile dans sa vie, il est normal d’être là pour lui. Savoir réconforter un ami, c’est une base vitale de l’amitié. Si on n’est pas présent quand un ami va mal, alors l’amitié n’est pas complète. Seulement parfois, même si on connait son ami par cœur, si on sait les raisons de sa détresse, on a peur d’être maladroit, on se sent démuni face à sa peine. Comment trouver les bons mots ? Que faut-il dire et faire pour l’aider ? Comment réconforter un ami déprimé ou qui ne va pas bien ? Voici mes 4 conseils.

1/ Pour réconforter un(e) ami(e) déprimé(e), gardez votre inquiétude pour vous

Être inquiet pour un ami qui va mal, c’est une réaction normale, naturelle, saine. Cela prouve qu’on se fait du souci pour lui. Qu’il nous appelle au secours ou qu’on comprenne à demi-mot son mal-être, notre rôle est d’être présent.

De l’écouter, de le soutenir, de le consoler, de le rassurer, de l’encourager. Bref, de le réconforter par tous les moyens qui sont à notre disposition pour lui montrer d’abord qu’il n’est pas seul et ensuite que cela va s’arranger.

Il a besoin de compréhension, de soutien, de compassion mais surtout pas de sentir votre inquiétude. Même si c’est une réaction normale, elle ne l’aidera pas à sortir de sa peine, bien au contraire. Elle va lui renvoyer en plein visage sa propre inquiétude, ses propres doutes, ses angoisses ou ses peurs. Et il n’a pas besoin de ça.

Votre inquiétude à son égard, même si elle est fondée, est une émotion négative. Et comme tout ressenti négatif, par exemple le pessimisme, l’incertitude, ou pire, le jugement, cela a des effets néfastes.

Il a au contraire besoin de vote optimisme, de vos encouragements, de votre enthousiasme pour sortir la tête de l’eau. Pour remonter la pente, pour retrouver du courage et de la joie de vivre.

Alors soyez-là pour lui en toute simplicité. Gardez vos inquiétudes pour vous. Communiquez-lui uniquement de la positivité pour l’aider à aller mieux.

2/ Pour réconforter un(e) ami(e) déprimé(e), assurez-le de votre aide

Personne ne réagit de la même façon face aux épreuves que la vie nous fait subir. Chacun traite la peine et la douleur différemment.

Certaines personnes aiment être entourées par leurs proches pendant les périodes difficiles, tandis que d’autres aiment garder le secret sur leur chagrin. Question de pudeur, de caractère, de vécu.

Nous sommes tous égaux face à la réalité de la souffrance et pourtant nous réagissons tous à notre manière face à elle.

Alors selon la personnalité de votre ami, respectez sa façon de partager sa peine ou de la garder pour lui. Votre rôle à vous, c’est celui d’ami, de véritable ami, fiable et présent. Offrez-lui votre soutien d’une manière solide et assurez-le de votre présence indéfectible. Selon son choix, soyez là de près ou de loin, par des mots et des actes, par un réconfort sans faille.

Assurez-le de cela par un message par exemple, afin qu’il sache que ce ne sont pas des paroles ne l’air, que nos mots ne sont pas prononcés en vain.

« Je suis la pour t’entendre et t’écouter, te consoler et te rassurer, te soutenir et t’aider. Tout ce que tu as à faire, c’est de demander. Tu ne me dérangeras jamais, je suis ton ami, n’en doute jamais. Un seul mot et je serai près de toi. »

Voilà, assurez-le de votre aide et de votre présence, rassurez-le. Et ensuite, donnez-lui un peu de temps et d’espace pour respirer. Vous n’avez pas besoin de lui répéter encore et toujours les mêmes mots.

Grâce à vos mots, il sait la réalité de votre aide et la valeur de votre amitié. Savoir qu’il a votre soutien indéfectible est ce qui importe le plus pour lui offrir un véritable réconfort.

3/ Pour réconforter un(e) ami(e) déprimé(e), ne lui jetez pas votre bonheur au visage

Votre ami traverse un moment difficile dans son existence mais cela ne doit évidemment pas vous empêcher de vivre votre propre vie. Vos joies, vos espoirs, vos petits et grands moments de bonheur. Votre vie ne s’arrête pas pour autant. Le tout est de savoir doser. De savoir à qui parler de votre bonheur, avec qui le partager.

Et dans le cas présent, le jetez au visage de votre ami qui est au plus mal, c’est une mauvaise idée. C’est maladroit, déplacé, prématuré.

Bien entendu, il ne s’agit pas de faire semblant d’aller mal puisque votre but est de lui envoyer des ondes positives. Mais pour autant, n’étalez pas votre bonheur devant lui. Attendez qu’il aille mieux pour lui raconter vos sources de joie. Cela peut attendre un peu. Pour le moment, l’important, c’est lui.

Lorsque vous êtes avec lui, concentrez-vous sur son bonheur à retrouver. Si vous avez choisi d’être à ses côtés, c’est pour l’aider vraiment. Alors il n’est pas question de le laisser sombrer dans le découragement ou le désespoir, et en tant qu’ami, vous avez le droit de le bousculer un peu. N’hésitez pas à le « secouer gentiment» si vous constatez en effet qu’il se complaît dans son malheur. Les amis sont aussi là pour ça.

Voilà ce que vous devez faire quand vous vous consacrez à son bien-être, à lui. Mais en parallèle de cette situation, ne vous oubliez pas en route.

Ne délaissez évidemment pas votre chance de vivre heureux au nom du malheur de votre ami. Cela ne présente aucun intérêt. Ça ne l’aidera pas à aller mieux.

4/ Pour réconforter un(e) ami(e) déprimé(e), montrez-lui qu’il est dans vos pensées

Les choses simples sont souvent les plus belles. Cela est vrai en amour, mais en amitié également. Il n’y a pas besoin de grands mots pour réconforter un ami et pour l’assurer de votre présence.

Montrez-lui qu’il est dans vos pensées, à votre façon. Il vous connait, il saura comprendre que vous voulez l’aider. Et de votre côté, vous trouverez le moyen pour cela. Pour prendre de ses nouvelles, le soutenir, lui changer les idées, le faire rire, le conseiller.

Par exemple, pour le réconforter, vous pouvez tout simplement lui envoyer un message ou une lettre de soutien moral pour lui dire qu’il est génial.

Pour le faire rire, vous pouvez lui renvoyer votre dernier selfie raté fait ensemble.

Pour être avec lui en toute simplicité, vous pouvez l’appeler pour le prévenir que vous débarquez avec le dîner et une comédie en DVD.

Pour lui changer les idées, le distraire de ses problèmes, les lui faire oublier le temps d’une soirée et lui montrer que la vie est encore gaie et belle, vous pouvez l’emmener danser.

De petits gestes comme ceux-ci sont des rappels édifiants pour lui montrer qu’il compte pour vous, que vous l’aimez, qu’il est aimé tout simplement.

Pour réconforter un ami qui va mal, donnez-lui la motivation nécessaire pour continuer, insufflez-lui l’énergie et la force nécessaires pour avancer.  Soyez là, faites de votre amitié un roc auquel il peut s’accrocher pour gravir sa montagne.

Il ne l’oubliera jamais. Et votre amitié non plus.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.