Parler d'Amour
C’est quoi une femme chiante ?

C’est quoi une femme chiante ?

Auteur

Parfois nous sommes chiantes, toutes (et TOUS) ! Mais alors, ça veut dire quoi ? C’est quoi une femme “chiante” ? 😀

(PS: cet article est à prendre au 99ème degré. Il s’agit bel et bien d’IRONIE. Je préfère le préciser car, après avoir lu certains commentaires, je crois que certaines personnes prennent les choses trop au sérieux et trop à coeur)

Qu’est-ce qui fait qu’une fille est relou ?

  • Elle veut être le centre du monde (traduction : la priorité de son copain)
  • Elle aboie pour un rien : parce qu’il n’a pas rangé sa veste, parce qu’il a laissé son caleçon sale sur le canapé, qu’il n’a pas débarrassé le lave-vaisselle, qu’il a pissé à côté de la cuvette, qu’il a été déjeuner avec son ancienne collègue…
  • Elle est plus ou moins jalouses (et parfois très très TROP jalouses !!)
  • Elle a toujours les pieds froids dans le lit (et elle adore les coller sur les jambes-radiateur de son amoureux)
  • Elle prétexte des excuses bidons pour ne pas faire l’amour (parfois, pour éviter de dire « non ce soir, je n’ai JUSTE PAS ENVIE DE TOI CHERI », et de le castrer, brisant sa virilité et engendrant réflexions sur réflexions sur ses prodigieuses performances au lit)
  • Elle est stressée et en perpétuel questionnement (Ma vie a-t-elle un sens ?  Pourquoi ne m’aime-t-il pas comme MOI je l’aime ? Pourquoi mon cerveau ne s’éteint jamais ? Pourquoi il y a une marge sur les feuilles ? Pourquoi un mousqueton s’appelle un mousqueton ?)
  • Elle aime trop parler de ses sentiments et en plus, elle reproche à son partenaire de ne pas en faire autant (« Pourquoi tu ne dis rien toi ? Je viens de te dire que ça va pas en ce moment et que j’ai l’impression que tu m’aimes moins et puis t’es indifférent à moi, tout à l’heure tu ne m’as même pas regardée quand je m’habillais alors qu’avant tu te rinçais bien les yeux quand j’étais en culotte et puis… Mais pourquoi tu dis riiieennn ?)
  • Elle pense que l’amour se mesure (« Tu m’aimes comment ? Tu m’aimes plus je crois… Tu m’aimais plus avant » (…). Ce à quoi il répond : « non mais tu penses vraiment que je t’aime plus ou moins selon le moment de la journée ou la période du mois ? Je t’aime, c’est tout. »)
  • Elle bloque sur ses problèmes, s’enfermant dans un mutisme profond, au lieu de tenter de les résoudre (Mais pourquoi vais-je siiiiii maaaalll ???)
  • Elle passe des heures dans la salle de bain à regarder si ses fesses sont bien fermes,  si ses yeux sont parfaitement peinturés et si ses cheveux brillent sous la lumière des projecteurs (de son ampoule quoi)
  • La plupart du temps, elle ne sait pas pourquoi elle pleure (si, pour moins pisser)
  • Elle répond toujours « non » quand son mec lui demande «Tu fais la gueule ? » alors que la réponse est « OUI JE T’EN VEUX TELLEMENT QUE J’AI ENVIE DE T’ECLATER LA TÊTE CONTRE TA TELE POV’CON » (ou presque)
  • Et elle répond « rien » à « qu’est-ce qui ne va pas ?» (alors qu’elle sait parfaitement ce qui ne va pas !! )
  • Elle prend tout personnellement : susceptibilité bonssooiirrr
  • Elle ne peut s’empêcher de raconter ses mélodrames à tuuutteess ses copines ((Sanglots) Non mais après il m’a dit ça et (sanglots) et… (sanglots) et voilà quuooii il m’a dit çaaa (sanglots) tu te rends comptes Josiane ???)
  • Elle fait style « je suis trop une femme qui fais attention à son corps de rêve » en prenant une salade mais finit la pizza de son mec en terminant par un gros moelleux au chocolat. (Je commence mon régime demain, promis chéri)
  • Les psy sont ses amis et elle aimerait bien que son homme accepte de faire une thérapie conjugale (en fait, ellle aime juste raconter sa vie mais comme personne ne veut l’écouter…Elle paye pour le faire :p )
  • Quand elle pose une question, elle a déjà la réponse dans un coin de sa tête et si son ami répond à côté, elle pique une crise  :
    Moi : Qu’est ce qui t’a plu chez moi lors de notre rencontre ?
    Lui : Tes yeux, ton sourire, ton humour et ton charisme
    Moi : C’est tout ? (la chiiieeeuuusseee) Mais il y a trois ans, quand je te posais cette question tu me disais que ce qui t’avais marqué, c’était mon originalité et surtout, que tu me trouvais différente des autres. 
  • Elle aime bien tout raconter à sa mère ou à sa meilleure amie (ce qui peut parfois devenir gênant pour LUI)
  • Elle se plaint pour un oui ou pour un non (J’ai mal au veeennttrrree)
  • Elle a peur de faire du bruit quand elle va aux toilettes et qu’il y a son mec à côté du coup, le lendemain constipation assurée et là c’est de nouveau le « chéri, j’ai maaal au ventre » (avec la grimace qui va avec)
  • Elle pique toujours dans l’assiette de son chéri (bah oui, c’est meilleur !)
  • Elle veut être unique à ses yeux : la plus belle, la plus intelligente, la plus drôle, la plus PLUS

 

Se faire écrire une lettre par un écrivain public

On est toute un peu (plus ou moins) chiante mais vous aussi messieurs, vous l’êtes !!!! 😀

Et qui sont les mecs chiants hein?

(Dessin de Yuki)

 

Vous avez peut-être d’autres suggestions quant à notre “chiantitude?”  🙂

Ailleurs sur le web (sponsorisé)
Afficher les commentaires

95 comments

    • Bordel, la mienne fait pareil. A croire qu’être chiante c’est de série ><
      Eh sinon, en ce qui concerne l'article, je ne vois pas en quoi il est à prendre au 99ème degré, tout est vrai donc à prendre au 1er degré 🙂

      Reply
  • Magnifique démonstration de généralisation de comptoir.

    Ce serait bien d’éviter le “nous”, “notre” et cie, et de vous placer en porte-parole de toutes les femmes. Ce que vous décrivez, c’est uniquement VOTRE ressenti et VOS déductions. Merci de ne pas inclure les autres femmes là dedans… surtout pour dire des âneries pareilles.

    Reply
    • Sans vouloir te manquer de respect, ton manque de dérision est assez alarmant… les hommes doivent pas vraiment se marrer avec toi. Sache que les vrais hommes aiment les petits défauts de la femme car sans ça, elles nous ressembleraient et ce serait la mort du petit cheval blanc. De la différence de nos physiques, de nos psychologies, de nos manières de vivre au foyer nait la complémentarité.

      Je trouve ces petits défauts plutôt mignons. Et je tiens à préciser qu’ABSOLUMENT TOUS les “défauts” étaient inclus dans les traits de personnalité de mon ex copine ! Malheureusement, elle n’acceptait pas les fois où je la définissais comme chiante -sur le ton de l’humour je précise- (ma copine était sur la defensive, dans ton genre style auto-dérision 0), j’aimerai lui rebalancer gentiment cet article dans la tronche mais j’y verrai pas franchement d’intérêt mis à part redorer mon égo par la provoc’.

      Ce qui me charme, c’est l’auto-dérision… je te souhaite pas de tomber sur un homme qui te diras juste ce que tu veux entendre mais va bien falloir être réaliste en t’avouant que ce qu’à précisé Léa… c’est ce que 90% des hommes avec qui j’ai échangé à ce sujet dans ma vie pensent, en sachant que les autres 10% n’ont jamais vécus avec des nanas.

      Reply
  • Dante, si tu te sens vexée par ce genre d”‘âneries”, laisse-moi te dire que si cet article est du niveau 0 intellectuellement parlant, ta susceptibilité, elle, gravit des échelons assez importants! Ce petit billet est évidemment à prendre au 3e degré! Heureusement que nous ne sommes pas TOUTEs comme ça. Mon humour te déplaît certainement… Comme quoi cet article n’est pas QUE humoristique… Ce ne sont pas que les femmes qui sont chiantes, mais l’être humain en général il faut croire!
    A bon entendeur 😉

    Reply
  • mdr Dante genre tu vas aux toilettes devant ton mec: t’es une femme ultra décomplexée c’est bien! T’aimes pas passer des heures dans la salle de bain pour te faire jolie? Tu ne te plains jamais? Mais mais mais soit tu es un gars soit tu es féministe xD
    Léa moi je suis entièrement d’accord avec toi et je pense que je suis pas la seule à me retrover dans cet article! Tu m’as fait bien rire! Dante si tu veux de la vraie psycho vas chez le psy au lieu de lire des sites

    Reply
    • Tiens, c’est curieux. Je suis féministe. Et je ne me reconnais pas dans cet ensemble de généralités. Pire, ça ne m’amuse pas.
      Ce n’est pas parce que c’est de l’humour que ça le rend moins agaçant. Je ne vois pas le décalage humoristique, c’est le genre d’article de magazine féminin / sketch ./ discussion de comptoir qu’on entend sans cesse.

      Reply
      • C’est drôle, sur internet, il faut attendre les critiques négatives pour susciter un débat. Tive, mon blog est effectivement une sorte de magazine féminin. Je te propose donc le site suivant (http://www.causette.fr/) qui te conviendra beaucoup mieux que le mien qui ne propose que banalités, niaiseries et fantaisies bidons 🙂 J’ai un humour de merde et j’assume! 😀
        Et si je reprends les termes de Marine: « Mais mais mais soit tu es un gars soit tu es féministe xD », tu ne fais qu’affirmer ce qu’elle ironisait. Bref on se détend avec une ptite blague:
        «Quelle est la différence entre les moustiques et les femmes ?
        Les moustiques c’est chiant uniquement la nuit.
        Les moustiques ne font chier que l’été.
        Les moustiques, quand ils sucent, ils avalent, eux.” 😉

        Reply
      • Tive -> Je te rassure, c’est parce que tu es féministe que tu ne te reconnais pas dans ce genre d’humour. 😉

        Les hommes féministes ont le moins de succès avec les femmes car ils l’a mystifie, refusent catégoriquement de lever le voile sur leurs défauts, du coup elles prennent légitimement peur car elles se savent surestimés. A contrario l’homme macho prend la femme dans son entiereté, il l’aborde, elle et ses défauts dans un élan de spontanéité dénué de maniérisme.

        Ok je m’écarte du sujet mais voilà, j’aime bien imposer ma petite théorie claquante Soralienne quand l’occasion se présente, c’était mon quart d’heure “j’essaye de faire des mots en m’approchant le plus possible du réalisme en taclant un féministe au passage”. 🙂

        Reply
        • Ichiro -> Si je te dis que les chinois ont tendance à être petits et que les Allemands ont tendance à être grands… tu vas me gerber que c’est un cliché ?

          Reply
  • C’est vraiment très curieux votre façon d’utiliser le mot féministe, d’autant plus si vous connaissez le magazine Causette, qui je suppose vu son positionnement, dois en donner une définition assez claire. Parce qu’on a l’impression que vous confondez le féminisme avec une sorte d’insulte, une maladie étrange… ? Alors qu’être féministe, c’est uniquement vouloir l’égalité entre hommes et femmes. Ni plus, ni moins.
    Alors soit vous êtes contre l’égalité hommes/femmes et dans ce cas, en effet, il va être difficile de trouver un terrain d’entente, soit vous confondez le féminisme avec autre chose.

    Reply
    • Non, Dante, je ne confonds pas le féminisme avec autre chose et je ne suis pas bornée, il est évident que je suis pour l’égalité des sexes. Marine a émis une hypothèse, rien d’autre. Si l’écrit est un moyen pour moi de décrire sentiments et émotions, j’ai malheureusement peur que le virtuel ne provoque quelques quiproquos. Débattre via des commentaires et se défendre contre des attaques qui n’ont pas lieu d’être n’est pas mon fort. Pour conclure, je n’ai aucun soucis au fait que certains d’entre vous ne soient pas sensibles à cet article qui se voulait simplement léger.
      Mon contenu est très divers et varié, j’essaie au mieux de donner des petits morceaux de sourires, de conseils, d’émotions. J’essaie de varier mes articles pour que chacun y trouve son bonheur. Les articles faciles comme celui-ci sont très appréciés (ou du moins, retiennent l’attention), bien plus que des articles de fond traités avec rigueur et sérieux. Malheureusement c’est la dure règle d’internet et il faut jouer avec. Ce n’est que mon humble avis et je suis sincèrement à l’écoute de mes internautes. Je trouve simplement dommage que la plupart des gens commentent ce qu’ils n’apprécient pas et ne donnent jamais leur avis lorsqu’un article leur plaise. L’être humain est assez négatif dans son ensemble et je ne voulais aucunement porter de jugement.
      Bonne soirée,
      Léa

      Reply
  • Je n’ai pas bien compris un truc, l’auteur dit que c’est de l’humour, mais j’ai l’impression que l’article est plus écrit avec le message suivant “C’est drôle (à débattre) parce que c’est vrai”.

    Un autre truc qui me choque un peu, c’est la définition du mot “chiante”. Est-ce que c’est être “chiante” que de demander à son mec de ramasser ses propres caleçons et de pas pisser par terre???

    Donc en fait être “pas chiante” c’est être la femme de ménage soumise (allo oui bonjour, ici les années 50, je crois qu’on a perdu un article dans l’espace-temps).

    Si on dresse un peu le portrait robot du mec derrière tout ça, c’est donc un mec qui n’a aucune considération pour l’auteur bien qu’elle soit sa partenaire, un mec qui la traite comme sa mère ou sa bonne au choix, un mec qu’il ne faut surtout pas gêner en lui parlant de nos douleurs ou nos problèmes, encore moins lui dire qu’on a besoin d’être rassurée sur ses sentiments (je veux dire merde, ils laisse trainer ses caleçons sales et pisse sur la cuvette sans nettoyer à notre attention, est-ce que ce n’est pas déjà suffisant comme preuve d’amour??), et un mec à qui c’est mal vu apparemment de dire “non j’ai pas envie”…

    LOL.

    Je comprends que ce genre de blague traine encore dans les esprits mais bon quand même on est en 2014, les filles aiment se maquiller et elles aiment aussi les jeux vidéos. Elles aiment cuisiner et elles aiment aussi le sport et la pizza. Elles aiment les enfants et elles aiment aussi faire de longues carrières et avoir des postes importants. Elles aiment les films d’amour à l’eau de rose et aussi coucher sans sentiments.

    Ah oui et aussi elles aiment qu’on les traite avec respect, qu’on prenne en considération leur consentement et avoir le droit de s’exprimer dans leur couple (c’est fou qu’on en soit ENCORE à expliquer ça) sans qu’on leur fasse l’injonction qu’elles sont chiantes et qu’elles devraient être de jolis petits objets souriants et soumis, MAIS BON C’EST TROP DEMANDER apparemment.

    Après je comprends que ce soit “facile” mais on peut être faire du facile sans toujours puiser dans des stéréotypes éculés, sans refaire des trucs qu’on a lu un millier de fois, en les présentant comme vrais et qui font du mal à notre société. On peut peut-être justement retenir l’attention en faisant des trucs un poil plus malin et drôles. C’est pas très grave dans le fond mais c’est juste décevant, on n’avance pas, ce truc aurait vraiment pu être écrit dans le passé (d’ailleurs il existe pléthore de bouquins dans ce genre écrits jusque dans les années 60, sur les conseils de femme à femme sur comment se comporter avec son mari et qui décrivent exactement ça c’est à dire “madame quand il rentre du boulot, n’embêtez pas monsieur avec vos problèmes personnels il a tellement de soucis plus importants” et “ne vous plaignez pas tout le temps” etc). Bref ça fait réfléchir.

    Reply
  • 1) La personne qui partage ma vie ne représente pas le monde (ravie de savoir que les lesbiennes ne sont pas des femmes)

    2) Je suis incroyablement bordélique et pourtant j’ai un vagin (par contre je ne considère pas que ce soit chiant de demandé à ce que le sol ne soit pas recouvert de pisse)

    3) Je n’envisage pas d’être en couple sur le long terme autrement qu’en union libre… Alors non je ne suis pas jalouse (et pourtant je n’ai toujours pas de pénis)

    4) Euh, non. Pas moi.

    5) Non, je porte des chaussettes.

    6) Eh non, toujours pas.

    7) J’adore le sexe alors non. Mais merci d’encourager les viols conjugaux.

    8) Eh bien, pas moi.

    9) Je suis muette comme une tombe et je déteste parler de moi.

    10) Je pense que le grand amour n’existe pas, et quand bien même il existerait je m’en foutrait complètement.

    11) Non, toutes les femmes ne sont pas dépressives.

    12) Je suis maquillée, coiffée, habillée en 10 minutes.

    13/14) Je pleures rarement et quand ça arrive je sais pourquoi. Mais encore une fois peut-être est-tu dépressive ?

    15) Quand quelque chose m’énerve je le dit.

    16) C’est la même chose que le précédent. Waouh, sexiste, pas drôle et même pas original…

    17) Ben non.

    18) Je n’aime toujours pas raconter ma vie.

    19) Non, je bouffe n’imp. Mais je ne grossi parce que je suis végétarienne, certainement pas pour conservé ma ligne. On peut être une femme et faire autre chose qu’écrire des articles sexistes et donné des conseils pourris et stéréotypés en matière d’amour et de sexe.

    20) Ah ok. C’est bien ce que je pensais tu es dépressive.

    21) Non, j’ai déjà dit que je n’étais pas jalouse et que je n’aimais pas parlé de mes sentiments et de ma vie. Et que le grand amour remplie de cliché me laissait complètement indifférente.

    22) Je n’aime toujours pas racontais ma vie… (J’ai l’impression de me répété.)

    23) Je résiste très bien à la douleur alors si je me plains appelle une ambulance.

    24) Carrément je suis terrifié à l’idée de révéler à l’humanité que les femmes sont des êtres humains.

    25) Non, je n’ai jamais fait et ne ferais jamais de régime. Alors j’ai déjà tout ce que je veux dans mon assiette.

    26) Non, pas vraiment. Mais je suppose que c’est ce que veulent les gens qui ont une vision plus tradi de l’Amooooooooooour alors je ne pense que ce soit être chiant-e.

    Alors peut être que cette article explique pourquoi TU es chiante mais merci de ne pas mettre les toutes femmes dans le même panier que toi. Et je me contrefous que ce soit de l’humour, ce n’est pas drôle, et l’humour n’excuse pas tout. (Hein, tous les noirs ils sentent mauvais et ils déteignent sur leurs vêtements XD PTDR Ca aurait fait rire à une époque c’est tout de même raciste…)

    Reply
    • Les viols conjugaux? Tu devrais avoir honte d’en arriver à de telles conclusions sur ce genre d’articles que tu n’es- au passage- pas obligée de lire.
      Dépressive? Et si c’était le cas, ce serait mal? Tu aurais peur d’attraper cette maladie par la viralité de ce contenu (jeu de mot!, je précise parce que vous n’avez pas l’air de comprendre le second degré).
      Tu es végétarienne? Ta vie est merveilleuse!
      J’espère, Léa, que tu continueras à écrire des articles de ce genre, qui perso me font marrer même s’ils sont basés sur des clichés! Les gens sont méprisants et aiment la critique facile! Attention tu vas bientôt te retrouver en prise parce que tu “pousses à des viols conjugaux” pff

      Reply
      • On va reprendre les choses du début: qu’est-ce qu’un viol? Un rapport sexuel non consenti, obtenu sous la contrainte, bien. Un viol conjugal? C’est un viol au sein du couple.
        Qu’est-ce qu’une “excuse”? Une justification qui sert à échapper à quelque chose que l’on DOIT faire. Qu’est-ce qu’un devoir? Hmmmm… exactement la même chose qu’une contrainte, non? Si, donc, il faut donner une excuse pour ne pas faire l’amour (pire: si même le fait d’avoir une excuse pour ça, c’est être une chieuse), ça veut dire que l’on DOIT des rapports sexuels à l’homme qui partage notre vie. Qu’il faut se forcer si on en a pas envie. Qu’on doit supporter les rapports non consentis, par devoir conjugal.
        Si tellement de femmes (et hommes) prennent la peine de commenter cet article au lieu de se contenter de fermer la fenêtre et lire autre chose, c’est parce qu’il présente le viol conjugal comme compréhensible (ben oui, elle est chiante à pas vouloir faire l’amour quand même) et donc nous y expose, toutes.

        Sinon, faire une dépression, c’est pas condamnable, non, je suis d’accord avec toi. Au contraire, une fille qui fait une dépression a plutôt besoin de soutien que de s’entendre dire qu’elle est chiente à pleurer, se plaindre, et voir un psy.

        Reply
        • Je trouve ça très grave d’aborder ce sujet ainsi! Vraiment. L’auteure a juste fait un peu d’humour puisqu’on retrouve ce genre de conneries partout, même dans les blagues. Une femme qui ne veut pas faire l’amour prétexte ,la migraine et blablabla. C’est pour RIRE. Vous vous rendez compte que c’est à cause de personnes comme vous que le monde pourrait s’écrouler. Vous êtes tellement primaires et terre à terre! J’imagine que vous êtes vous aussi à fond contre Dieudonné: oh mon Dieu il est raaacciisstteee. Ouvrez vos esprits merde. Voilà à quoi nous sommes réduits aujourd’hui. Viols conjugaux. Votre enfance a dû être bien pourrie, vous avez dû vivre pas mal de traumatismes pour être aussi chiantes et desespérante. Ouvrez une association les filles! Tant mieux si vous avez envie de baiser tout le temps ou que vous êtes assez mauvaises pour dire à votre mec “non j’ai pas envie de toi” plutôt que de lui dire d’une façon plus douce. Je m’arrête là, tout ça me fait vomir. Continuez de commenter comme bon vous semble, étaler votre haine comme de la confiture et allez courir un peu, ça vous ferait du bien.

          Reply
    • Mouhahahaha XD juste une remarque sur ce commentaire plutot drole… enfait tu n’aimes pas racconter ta vie mais tu le fais un peu beaucoup dans ce petit commentaire !!

      Reply
      • Meuh!! Je vous salut , je crois que tu as créé ce blogue juste pour parler comme toute les femmes dignes de ce nom , vous êtes quand même de vrai pipelettes mais l’ont vous aime comme cela , ma foi c’est une façon de t’ouvrir sur le monde rester comme vous êtes , il n’y aurait aucun intérêt dans la vie si vous pensiez comme nous les hommes.grosses bises

        Reply
    • OPARU -> laisse moi deviner… tu as entre 14 et 20 ans ? Plus proche des 14 que des 20 ? Tu ne te sens pas concernée certes mais si je te dis que les allemands ont tendance à être grands et les chinois petits mais que je connais un chinois d’1m90 et un allemand d’1m65, cela va très clairement annulé la tendance clarifié sur le ton de l’humour de cet article ?

      Ce n’est pas parceque TU ne représente pas TOUTES les femmes que la tendance est à bannir Encore une fois, mon ex avait ABSOLUMENT TOUS les traits décrits par l’auteur de cet article.

      Reply
  • Vous êtes toutes aigries ou mal baisées ou quoi? Vous ne voyez pas que cet article est ironique et regroupe un tas de cliché que les hommes font sur les femmes? C’est triste de voir autant de rage, prendre autant de temps pour démonter l’auteure et sa vie privée alors que ça se trouve, elle n’est même pas en couple.

    Reply
  • Clémence :
    Non ni aigrie, ni mal baisée (d’ailleurs si un homme râlait pour ce genre de clichés tu dirais aussi “mal baisé” ? ) mais blasée de voir toujours les mêmes clichés revenir sans cesse.
    On ne voit pas que l’article est ironique ? Ben non. Comment pourrais-je voir qu’il est ironique ? Quand l’auteure explique que “même en tant que femme, je suis lucide sur notre cas” ? Quand elle dit que “les femmes sont chiantes” ? (Ce que, soit dit en passant, une bonne partie de la population pense effectivement étant donné qu’on arrête pas de le dire que les femmes sont chiantes, que c’est dans leur nature… Prophétie auto-réalisatrice en plus du cercle vicieux)
    Alors oui, énervée de voir un nième articles qui regroupe les mêmes clichés utilisés et re-utilisées encore et encore, et tout ça toujours sous le couvert de l’humour (pas sûre de l’ortho).

    Reply
    • “Non ni aigrie, ni mal baisée (d’ailleurs si un homme râlait pour ce genre de clichés tu dirais aussi « mal baisé » ? ).”

      Je suis un homme et Florence Foresti entrain d’imiter l’homme comme un primate me fait mourir de rire.

      Reply
  • Hey les meufs, vous voyez pas que vous êtes ultra chiantes avec vos commentaires? L’article est plus que réaliste, et vous en faites une excellente démonstration! Bravo!

    Reply
  • Et bien moi je me suis reconnue dans plusieurs point et je préfère être une fille chieuse qu’une fille chiante!

    “On pique toujours dans l’assiette de notre chéri (bah oui, c’est meilleur !)” >> Qui donc ne s’est pas reconnu dans ce point ?

    Et pour les gens qui n’aiment pas l’article et bien allez voir d’autre sites si vous n’appréciez pas l’humour de celui çi : il faut de tout pour faire un monde !

    j’attends le prochain article avec impatience en tout cas :))

    Reply
    • ” « On pique toujours dans l’assiette de notre chéri (bah oui, c’est meilleur !) » >> Qui donc ne s’est pas reconnu dans ce point ? ”

      …Personne, à moins d’être vraiment mal éduqué et sans gêne. Ce qui n’a rien à voir avec le chromosome X ou Y.

      Reply
      • Avant les échanges à boulets rouges Bonjour à tous.
        Personnellement je n’aime pas qu’on me fasse çà mais ma fiancée le fait et çà lui fait plaisir alors volontiers je la laisse faire. Elle a une très bonne éducation mais elle à le défaut comme d’autres personnes d’être gourmandes. Dois-je la gronder de suite car elle a une forme d’irrespect en elle ou simplement essayer de la comprendre et accepter sa différence (l’aimer) ?

        Reply
  • Pour ma part, je me reconnais dans ces clichés de “femmes chiantes” alors que jusqu’à preuve du contraire je suis un mec.

    Je comprends leur point de vue et le partage. Tout ce que je vois c’est une liste de cliché que j’ai déjà lu sur pas mal d’autre site. Cet article ne m’a pas fait rire… j’ai juste trouvé dommage de voir une fille répandre des stéréotypes sur les filles.

    Reply
    • Si tu penses qu’il y a pire dans le monde et que donc on ne peut pas s’occuper des deux en même temps… Pourtant pour continuer dans le cliché, en tant que filles tu devrais en être capable, non ?

      Mais bon tu as raison, pourquoi jouer au rabat joie ? Après tout, pour ma part n’étant pas une fille, je fais parti d’une “classe” privilégiée et je n’ai pas à subir ça fréquemment. Suis-je bête, ne devrais-je pas au contraire diffuser la mauvaise parole sur le net. Ça c’est une idée !

      Reply
  • Je n’ai rien contre les dépressifs, je voulais juste soulignais que si tu passé ta vie à pleurer et te morfondre ça ne veux pas dire que tu es une femme et que tu es dépressive.

    Ensuite je suis bien consciente qu’on s’en fou de ma vie mais moi, contrairement à l’auteurE de cette bouse, je ne prétend que toutes les femmes sont comme moi.

    Camille : Oui c’est grâce à ces connerie comme quoi les femmes n’aiment de toutes façon pas le sexe et qu’elles se trouvent des excuses alors du coup il n’y a pas de mal à les forcées un peu qu’on en arrive à des viols (c’est la culture du viol).

    Léa : Ne t’en fait pas pour moi, il y en a qui veulent de moi 😉 En tout cas je suis ravis que les abrutis qui défendent le sexisme ne veuille pas de moi.

    Enfin cet article n’est pas drôle, il se contente de reprendre des clichés réducteurs sur les femmes (qui ont déjà étaient pris et repris par de mauvais humoristes
    http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2012/08/lhumour-est-une-chose-trop-serieuse.html )
    Il propages des donc des clichés qui sont déjà ultra présents dans les films, livres, séries, etc. Et qui sont pour certains carrément dangereux. Alors peut être que pour vous l’humour c’est glousser comme des dindes devant des stéréotypes en se disant “Hihihi, c’est bien vrai on est trop comme ça” mais dans ce cas je ne pense pas que ce soit moi qui n’est pas d’humour.

    http://antisexisme.net/2013/01/09/cultures-du-viol-1/
    http://www.crepegeorgette.com/2013/03/20/comprendre-la-culture-du-viol/
    http://www.madmoizelle.com/je-veux-comprendre-culture-du-viol-123377

    Reply
  • http://forums.madmoizelle.com/vie-quotidienne/76221-veille-permanente-sexisme-185/

    LOL vous venez donc toutes (“toutes = hyperbole, on se calme “Non mais pas du tout, moi je viens pas de là, je suis grande je peux critiquer sans mes copineuh”) de là petites coquinettes!

    “Maelyra m’a fait part d’une “perle” découverte via l’association d’anciens élèves de sa prépa, qui a fait la promo de cette bloggeuse sur leur facebook, la présentant comme “Une bloggeuse en herbe & pas mal d’idées ! ” :

    http://www.parlerdamour.fr/pourquoi-sommes-nous-chiantes/

    Je vous laisse juger du niveau d’idées… :xd:”
    Merci à Maelyra d’avoir pris le temps de lire mon blog et notamment mes récits plutôt que de me réduire à un seul et unique article (article que je trouve moi-même pourri car écrit à la va-vite mais ni raciste, ni sexiste et encore moins DANGEREUX).

    Je continue mes citations trouvées sur ce merveilleux forum plein de bon sens et de poésie:

    “Et les commentaires priceless ! :hello:
    “mdr Dante genre tu vas aux toilettes devant ton mec: t’es une femme ultra décomplexée c’est bien! T’aimes pas passer des heures dans la salle de bain pour te faire jolie? Tu ne te plains jamais? Mais mais mais soit tu es un gars soit tu es féministe xD” “N’est-ce pas, je vois qu’on a tiqué sur le même passage. :cretin:

    “Donc apparemment pour elle, il existe trois sortes de genre en fait, les hommes, les femmes, et les féministes, ces êtres étranges. ”

    D’une, ce n’est pas moi qui ai posté ce commentaire, de deux, je vous trouve vraiment fourbes avec votre forum: “Je te rejoins en tout point, mais surtout, je viens de lire les derniers commentaires sur l’article, et respect pour ta contribution ! 😉 Je n’ai pas encore autant de patience…”

    “Je parlais de “défier le groupe des dominants qui fait de toi un outsider” je me dis que si par contre on arrive à montrer que ce n’est pas juste l’avis d’une personne isolée ça peut faire réfléchir.”

    Vous vous mettez à l’écart toutes seules. Je ne comprends vraiment pas ce besoin de critiquer, on dirait plein de petites fouines sur un petit forum entrain de dénicher le moindre truc pour balancer, balancer et balancer. J’espère au moins que vous y trouvez un plaisir jouissif. Sur ce, je vous laisse entre femmes qui ont tout compris à la vie, je ne voudrais surtout pas casser votre prise de position et la défense de votre noble cause.

    http://www.cosmopolitan.fr/,les-hommes-preferent-les-chiantes,2082,1055536.asp
    Quoi? Les hommes préfèrent les femmes chiantes? Non mais t’entends ça Josianne, encore des stéréotypes bouseux qu’une sacré conne a écrit!
    “Nn mé attend sava c pas pire que l’otre là sur parlerdamour, ce site de merde où l’oteur elle pousse au viol quuooii en plus c article sais trop nul elle c pas écrire”.

    Aller, je vous laisse vaquer à vos médisances, et retourne écrire mes articles stéréotypés et dangereux pour l’humanité.

    Reply
  • J’ai lu cet article qui m’a beaucoup fait rire, j’y ai retrouvé beaucoup de chose du quotidien d’un couple…
    Ce qui m’a moins fait rire c’est les commentaires nauséabonds qui découlent de cet article bon enfant !
    Ces pseudos-féministes qui pour se consoler de ne pas avoir pu être de la partie lorsque la balance égalité homme-femme était vraiment déficitaire s’inventent de nouvelles lunes et continuent une lutte qui n’a plus lieu d’être.
    Vous pensez sans doute que vous faites partie d’une élite intellectuelle parce que vous avez une haute opinion de vous même et que vous postez des commentaires snobinards sur des sites internet en énonçant pèle-mêle des contre vérités toutes plus ringarde que vous.
    Au lieu de vous battre pour la parité salariale, ou sur le plafond de verre qui est encore (bien que cela aille dans le bon sens) une réalité de l’entreprise, vous venez pinailler et pleurer sur un article humoristique d’un site internet.

    Les seuls clichés que j’ai vu ici, ce sont vous mesdames, féministes trop arrogantes et hautaines qui ont une trop telle opinion d’elle même qu’elles ne peuvent même plus rire simplement de certains défauts caractéristiques de la gente féminine. Vous voyez, on aurait pu ajouter à pourquoi vous êtes chiantes ?
    Parce que vous êtes des féministes qui faute de combat à mener et d’actions concrètes à réaliser, viennent nous faire des leçons de morales. Désolé de vous le dire, mais le fait de supprimer mademoiselle des formulaires administratifs ne fait pas de vous des féministes, croyez-vous réellement que Simone de Beauvoir se reconnaisse dans les combats insignificatifs que vous menez aujourd’hui ?
    Croyez-vous que Simone de Beauvoir apprécierait ce que les Femen ont fait du féminisme ?
    Croyez-vous que cette femme qui s’est battu toute sa vie pour que les droits fondamentaux des femmes soient respectés, aimerait voir aujourd’hui des petites péteuses donneuse de leçon dans votre genre ?

    La réponse est bien évidemment non et pour ma part de conclure en reprenant cette grande femme et l’adaptant à votre cas :

    “On ne naît pas conne, on le devient”

    Bonne nuit mesdames

    Reply
    • Ce n’est peut être qu’un article ici. Mais le fait est que si tout le monde faisait un effort plutôt que de dire ce n’est “qu’un article”.

      Comme le dit Fautpaspousser, rien n’empêche de dénoncer toutes les formes de sexismes à la fois.

      Par ailleurs, as-tu pris ne serait-ce que le temps de lire l’article qu’a partagé Oparu : http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2012/08/lhumour-est-une-chose-trop-serieuse.html ?

      Ensuite, si ce ne sont pas des clichés sur les femmes alors je suppose que pour toi TOUT ce qui est marqué la est véridique et correspond à TOUTES les femmes ? Certes je suis un mec, mais pour avoir discuté avec un certains nombres de filles / femmes je peux dire que finalement j’en connais assez peu qui sont comme ça.

      Et comme je l’ai déjà rappelé plutôt (sous le pseudo de Ichiro), dans l’absolu je pourrais dire que je m’en fou de ces clichés, que je m’en fou du sexisme envers les femmes après tout parce que je suis né “homme” j’aurais droit à un certain nombre d’avantages alors pourquoi ne pas en profiter n’est-ce pas ?

      Enfin en quoi toi qui n’est pas une femme peut juger dans quelle mesure cet article les a atteintes ou pas ? Et quand bien même ça en ferait rire certaines, faut-il pour autant négliger le ressenti des autres ? Alors oui ce n’est peut être qu’un article. Mais cet article est le reflet de certains phénomènes sociaux et si on peut convaincre une personne par-ci, une personne par-là, cela sera déjà une avancée dans la lutte contre le sexisme ordinaire.

      Reply
  • Juste, Clément Duvergé, qui te dit qu’on ne se bat pas AUSSI pour la parité salariale et contre le plafond de verre ?

    Pourquoi on pourrait pas faire les deux : dénoncer le sexisme “institutionnel” dont tu parles ainsi que celui de ce genre d’article ?

    Reply
  • Laisse tomber. Ton article est super, nous te remercions et te décernons le prix de la plus grande humoriste au nom de toutes les femmes, merci de diffuser des clichés qui nous enfermes dans des stéréotypes. Parce que quand même c’est vrai que les êtres dotés d’un vagin ont besoin d’un bon coup de bite de temps en temps et puis tant pis si elles ne sont pas d’accord, parce que c’est vrai on est des chieuses, dépressives (ont passe notre vie à pleurer et à se morfondre sur nos problèmes mais c’est parce que nous sommes de faibles femmes).

    Merci de tout cœur de défendre les stéréotypes du genre, les petits enfants te remercient de leur avoir épargné une vie où ils auraient pus s’épanouir indépendamment des clichés. Heureusement que tu es la pour nous rappeler ce qu’est la Fâme.

    Ps : Excuse moi, j’avais mes règles tu comprend c’est les hormones. Tu sais ce que c’est, on est toutes hystériques incompétentes, *gloussement*.

    Reply
    • Ta raison tu es chiante, surement les règles 🙂

      Comme dit Madame Foresti 
      Par contre Paulo, tu nous mettras un peu de second degré à nous les garçons.

      Et puis des poils, pourquoi ils nous ont mis des poils à nous les filles ?
      On s’en fout des poils.
      On passe notre vie à essayer de les éliminer.
      Plus personne en veut.
      Pourquoi ils ont fait ça, ça c’était une erreur aussi qu’y a eu sur la chaine de fabrication.
      C’est sûr. Ha ben si, là y’a un mec qui était bourré, le préposé aux poils.
      Y’a un moment il a fait n’importe quoi : « Ho merde ! C’est une fille ça ?
      Ha putain mais fallait le dire les gars !
      J’y ai collé du poil aux pattes et de la moustache moi !
      Ha ben ouai, toute la série là, j’ai tout fait.
      Et encore elle a de la chance j’allais attaquer le torse là.
      Oh la boulette, qu’est-ce qu’on fait ? »
      – « Ha bah laisse Paulo, elles s’épileront.
      Ouais, laisse, ça leur laissera moins de temps pour nous faire chier !
      Vas-y, mets-en, mets-en partout !

      Reply
  • Nicolas, qu’appelles-tu lutte contre le sexisme??????
    Et parle-t-on des généralités faites sur les mecs? Alors si on écrit un article pour expliquer aux hommes comment faire la cuisine c’est un avancée sociale parce que dans les moeurs la cuisine c’est pour les femmes? Mais c’est vous qui vivez un siècle en arrière. J’ai été sur votre forum: tout est prétexte au sexisme selon vous, vous êtes totalement parano et toi, Nicolas, tu devrais expliquer mieux que ça ta démarche en donnant divers exemple parce que je t’avoue que tu me laisses perplexe.
    = http://img11.hostingpics.net/pics/778735theinternetneverdisappointswithweirdstuff640high30.jpg
    “ohlala des tatouages plumes et des oiseaux: putain mais c’est super sexiste quooiii! Genre, nous les femmes on a des tatouages que d’oiseaux, trop pas on se fait aussi tatouer des gorilles!!

    Vous voyez du sexisme partout! Ca vous gêne qu’on assimile des femmes à des Hyènes, mais qu’on montre des hommes en extases devant des bouteilles de bière vous trouvez ça normal? Et puis, vous ne trouvez pas ça sexiste que dans les émissions de cuisine il n’y ait quasiment que des hommes et que les chefs étoilés sont aussi quasiment tout le temps des hommes? C’est dégueulasse non? Les femmes aussi pourraient savoir cuisiner?

    Reply
    • Pour ce qui est des généralités sur les mecs, ça me dérangerait aussi… Quel genre d’exemple ? Sur ce qui peut être du sexisme ordinaire ?

      Pour ma part il ne faudrait juste faire de généralité… ce ne sont pas les femmes qui doivent faire la cuisine, ce ne sont pas les hommes. Ça diffère pour chacun et je ne vois pas en quoi penser ça fait qu’on vit un siècle en arrière. Au final il faut laisser le choix c’est tout. Et l’exemple dont tu parles et problématique oui, en ce qui concerne les chefs étoilés.

      Après tu tires un exemple, qui a été sujet plus ou moins à débat mais ça tu n’en parles pas… certaines justement ne pensait pas que ça l’était (sexiste je veux dire). Et oui ça dérange aussi le sexisme dans l’autre sens puisque le but du féministe est la recherche de l’égalité. Et donc faire en sorte qu’un homme ne soit pas déconsidérer parce qu’il ne correspond pas à une image virile.

      Après, je ne suis pas nécessairement le mieux placer pour en parler. J’ai commencé à changer de point de vu il y a peu (moins d’un an). Avant aussi j’avais tendance à prendre les féministes pour des hystériques mais, un jour, plutôt que de me braquer j’ai choisis de faire des recherches sur la question. J’ai lu divers blogs et sites internet. Je ne suis pas exempt de tout reproche, mais j’essaye de faire au mieux.

      Et si tu as un peu de temps :
      http://www.madmoizelle.com/pourquoi-besoin-feminisme-tomska-223589
      http://www.madmoizelle.com/majorite-opprimee-un-court-metrage-percutant-228470 (tout n’est peut être pas parfait dans ce court-métrage mais il est assez marquant).

      Après, si ça t’intéresse tu peux chercher par toi même. Mais si malgré tout tu continuer de penser que tu as raison et que nous sommes des cons-nes…

      Reply
    • Sophie, les généralités sur les mecs sont aussi du sexisme (insidieux mais du sexisme quand même 😉 ).
      Si on écrit un article pour expliquer aux débutants comment faire la cuisine, pas de sexisme. Si on écrit un écrit spécialement pour que les hommes puissent faire la cuisine, sexisme car cela sous-entendrait que les hommes ont une façon de faire la cuisine intrinsèquement différente de celle des femmes. Pourtant (et j’ose espérer que tu seras d’accord avec moi) ça n’est pas en raison de son sexe qu’une personne est douée en cuisine ou non donc faire un livre de cuisine réservé à un seul sexe oui c’est sexiste).
      Ça nous (en tout cas les féministes que je connais) gène de voir des nanas assimilées à des hyènes, oui c’est vrai mais tout comme ça nous gène qu’on nous montre des hommes en extase devant un bière (d’ailleurs ils m’énervent souvent leurs slogans 😉 “Jupiler, les hommes savent pourquoi” donc quoi, je sais pas pourquoi j’en bois alors ou je peux pas en boire de la Jupiler 😀 ? J’sais pas ça m’énerve).
      Dans les émissions de cuisines que tous les chefs étoilés soient des hommes ? Ben encore une fois c’est un effet du patriarcat 🙂 Les femmes à la cuisine quand il s’agit de nourrir monsieur mais attention, s’il s’agit de faire carrière avec la cuisine (les meilleurs quoi, les best de best niveau culinaire) faudrait pas que ça soit des femmes. Non, non, non, les hommes sont les meilleurs 😉

      Et tu dis qu’on est parano, que tout est prétexte au sexisme… Mais le truc c’est que on vit dans un monde sexiste :/ La société est sexiste et c’est en défaveur des hommes et des femmes : que ça soit les hommes qui ne peuvent pas vouloir être baby-sitter sans être mal vus ou que ça soit les femmes qu’on utilise comme objet sexuel dans les pubs. Pourquoi s’énerver face à “de simples petits clichés” ? Parce que c’est un effet pervers du sexisme ambiant de notre société, la reflet de la situation des femmes dans le monde, voilà une partie du pourquoi 🙂 Et, enfin, ce genre de clichés sont néfastes (pour les deux sexes) Dans ce lien http://www.slate.fr/france/80451/enfant-racisme il y a la description d’une expérience réalisée par Jane Elliot concernant les clichés racistes. Malheureusement les effets de ces clichés (le principe des prophéties auto-réalisatrices) sont aussi vrais pour les clichés de genre 🙂

      Voilà, j’espère t’avoir un peu éclairée 🙂

      Reply
  • J’ai un peu parcouru ton site et il y a des articles très intéressants. Ca doit pas être agréable de se faire lyncher comme ça dans ses commentaires, donc déjà je tiens a m’excuser d’avoir été agressive, mais ces clichés sont vraiment vue et revue et parfois on en a marre de devoir sans cesse réexpliquer.

    Quand je parlais des viols conjugaux je ne voulais évidemment pas dire que ton article vas déclencher des viols mais il s’inscrit dans une continuité d’articles, de films, de livres… (http://culturesgenre.wordpress.com/
    https://www.google.fr/#q=le+cin%C3%A9ma+est+politique )
    qui véhiculent eux-mêmes ce genre de clichés et qu’une personne qui baigne dans ces stéréotypes fini par les intégrer (ça peut être un homme qui va se dire qu’il n’y a pas mal à forcer un peu sa femme, une victime qui va se dire que c’est normal, des amis ou des membres de la famille qui vont dire à la victime que c’est normal).

    Ensuite le délire sur le grand amour ne concerne que moi et n’a rien de féministe alors écrire des article sur l’amour ne fait pas de toi une personne sexiste, tout comme correspondre à des clichés ne fait pas de toi (enfin, si tu y correspond, j’en sais rien) une personne sexiste, c’est vouloir étendre ces clichés à la moitié de l’humanité qu’il l’est.

    Ah oui, et non je n’ai rien contre les dépressifs/ves. (en fait la phrase correct dans un de mes précédent commentaire étais “que tu es une femme MAIS que tu es dépressive.”)

    En fait certain de tes articles sont féministes (celui sur la virginité et celui sur l’épilation par exemple) parce que c’est ça le féminisme avoir le droit de faire ce que l’on veut indépendamment de son sexe. Pouvoir s’épiler ou non (parce que oui, la plupart des féministes s’épilent ;), pouvoir avoir une vie sexuelle sans être traitée de salope ou rester vierge sans être traitée de coincée (ou de puceau ou de tapette pour les hommes). Pouvoir exercer n’importe quel métier sans être dévaloriser à cause de son sexe. Pouvoir coller à des stéréotypes ou non, parce que oui il y a de filles (et des mecs) qui y correspondent mais pas toutes (et pas que des filles) et encore une fois ce n’est pas ton article en lui même qui est problématique mais le fait qu’il s’inscrive à la suite de plein d’autre articles sexistes (merci à la presse dite féminine).

    Je m’excuse vraiment de m’être emportée, et parce que tu à l’air bien plus intelligente que les journalistes de Elle ou Grazia (heureusement en même temps) je te laisse une liste d’articles qui pourrait t’intéresser (ou intéresser les personnes qui lisent les commentaires) ou qui sont juste informatifs, parce que c’est plus facile d’entendre des arguments quand on ai pas visé personnellement (et c’est ce qu’on aurait du faire moi la première, être plus mesuré et ne pas te viser personnellement).

    http://forums.madmoizelle.com/vie-quotidienne/64453-veille-permanente-sexisme
    http://antisexisme.net/2013/01/09/cultures-du-viol-1/
    http://www.madmoizelle.com/slut-shaming-115244
    http://www.crepegeorgette.com/
    http://www.acontrario.net/category/feminismes/
    http://martinwinckler.com/spip.php?rubrique8
    http://cafaitgenre.org/
    http://www.youtube.com/user/feministfrequency
    http://www.youtube.com/user/lacigreen
    http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2012/08/lhumour-est-une-chose-trop-serieuse.html
    http://www.viedemeuf.fr/
    http://www.madmoizelle.com/harcelement-de-rue-118018
    http://payetashnek.tumblr.com/

    Reply
    • Merci Oparu pour ton commentaire tempéré. Je tiens vraiment à te dire que je trouve que c’est une belle cause que vous défendez mais qu’il y a une façon de le faire. J’ai bien compris que ce genre d’articles vous fait monter sur vos grands chevaux parce que vous avez peur que certaines personnes – idiotes- prennent ça au pied de la lettre. Ce n’était évidemment pas mon cas. D’ailleurs j’ai lu certains de vos commentaires avec attention car je ne suis pas fermée, par contre je n’aime pas être “lynchée” comme tu dis alors que mes intentions étaient tout autres. Merci pour tes articles je vais aller y faire un tour.

      Les articles sur la virginité et l’épilation sont des articles écrits par des internautes et que j’ai trouvés intéressants car ils vont, selon moi, à l’encontre de tout ce qu’on a l’habitude d’entendre. Par exemple, aujourd’hui, beaucoup de femmes sont persuadées qu’elles DOIVENT s’épiler intégralement pour plaire et leur pilosité devient alors honteuse. L’article sur l’épilation est écrit par un homme et bien qu’il ait fait polémique j’espère que certaines femmes auront compris qu’elles sont libres et que l’amour ou le désir ne dépendent pas de choses aussi superficielles.

      En tous cas, je suis contente car en lisant tes commentaires foudroyants je te trouvais très radicale dans tes propos (voire “mauvaise”, parce que me balancer “tu es dépressive” trois fois d’affilé, c’est simplement de la méchanceté gratuite). Maintenant, tu m’expliques le pourquoi du comment et je pense – j’espère – qu’on s’est mutuellement comprises. Comme quoi, un dialogue constructif vaut mieux que 10 commentaires agressifs.
      Bonne soirée,
      Léa

      Reply
  • quelle partie de fou rire et que de commentaires stupides pour certains! reconnaissons nos faiblesses -:))
    je vous conseille de regarder la pièce de théâtre “les femmes viennent de vénus et les hommes de mars.”,très belle démonstration.
    Et le spectacle de FlorenceFORRESTI où elle affirme qu’elle hait les hommes ainsi que les femmes!!
    Moi j’ai bien rigolé ouvrez votre esprit.

    Reply
  • Je rejoindrais le point de vue pour cet article – qui n’enferme pas dans des clichés, mais essaye de faire réagir.

    Il s’agit de catégorisation – faire des catégories – h/f. Et donc oui, il y a des réactions féminines et masculines qui ne sont en rien liées au fait d’avoir un vagin ou un pénis – et pas forcément à la pression exercée par une structure, mais à des attitudes lié à des différences physiques – de contexte, etc.

    Quelles personnes sein d’esprit me dira, par exemple, qu’avoir des règles – pouvoir donné la vie – avoir une force moindre au départ qu’un homme ne change pas la manière dont l’ont pense – et les interactions avec eux. Les matérialistes – puisque les bases du féminisme sont des références de gauche – nous apprennent que le contexte forme la pensée – n’est-ce pas là un contexte qui forme une forme une pensée.

    Les hommes fonctionnent aussi par ses règles – taux de testostérones constant – force musculaire plus élevé au départ par les hormones, plus grande capacité à développer cette force…Ce contexte masculin forme une pensée masculine.

    Les hommes comme les femmes doivent faire des efforts pour franchir le pont qui les séparent – pour ma part, je m’applique au quotidien à comprendre comment les femmes fonctionnent – pour ne pas être mal compris, les vexer involontairement, etc.Pourquoi ? Car ce qui est important pour une femme, ne les pas forcément pour un homme et inversement.

    Pour la même raison que ne pas enlever ces chaussures dans les pays arabes, ou porter du noir à un enterrement au Japon – peut être mal perçu -, car différences culturelles.

    Naturellement nous ne sommes pas des robots conditionnés par ces influences – mais cela restent des influences constantes alors que notre intellect n’est pas toujours de la partie et évidement que nous ne devons pas être bloqués par ces grandes lignes – cela ne doit rester que des tentatives pour donner à la personne – de sexes opposés – h ou f – ce dont elle a besoin.

    Pour ma part, je considère que la logique féministe actuelle – fortement maqués politiquement et par les références passées – est dans une logique de ressentiment – culpabilisation – fait passée pour de l’analyse ce qui est en fait un dogme – “la femme est l’avenir de l’homme ”

    Aragon – poète communiste – ou encore Engels – “la femme est le premier des prolétaires” – l’axe en est: toutes les différences doivent s’effacer pour que les individus soient tous liés par leur classe socio-économique. Les différenciations, entre sexes ou entre cultures, étant considérées comme de l’embourgeoisement – ou comme de l’impérialisme.

    En réalité, les femmes comme les hommes ne recherchent pas la même chose – et pas forcément de la même manière -, mais sans faire dans le mélo – on pourrait dire que les femmes comme les hommes se complètent.

    Mais ils ne peuvent le faire, qu’en se demandant pourquoi ce point de vue opposé ou différent existe – pour ensuite en faire un compromis.

    Exemple de base: les hommes veulent faire l’amour – les femmes moins – catégorisation la plus répandue – pour les hommes faire l’amour s’est sentir la plus grande proximité avec une femme – plus sentimentalement – lui donner un vrai acte qui vaut plus que des mots – pour une femme, cela pourrait plus tôt dire: fatigue – les règles – douleur – et manque de libido, etc.

    L’homme qui est à cent lieux de ce genre de logique, n’en tiens pas compte – pour lui c’est juste un acte fusionnel. Les points de vue sont différents. Il faut donc faire un compromis – et comprendre le problème – si le problème n’est pas résolvable – il faut que les hommes comme les femmes puissent avoir la force de mettre fin à la relation.

    En réalité,ce que f comme h, qui sont contre ce genre d’articles ne comprennent pas, c’est que ces idées ne sont que des tentatives de compromis pour arrondir les angles – de femme comme d’homme – pour avancer – ouvrir le débat – ce sont justement les malentendus et les absences de dialogue qui créés les tensions,et la violence, etc. les nombreux témoignages “contre” démontrent une logique de tensions/oppositions – n’en parlons pas, c’est Satan, pour simplifier.

    Tous démontrent que ce genre de personnes est bloqué dans une logique de surenchère – dire Mademoiselle = macho – draguée = macho, avoir un tatouage fleur – pour une femme = sexisme, etc.faute de pouvoir appliqué un véritable projet – et donc de faire ressembler les femmes à des hommes, et les hommes à des femmes – pour que ces derniers soient semblables.

    Cela n’arrivera jamais, les sexes sont différents – soumis à des problématiques différentes -, ils doivent donc faire des compromis pour s’entendre et communiquer pour cela.

    Et croyez-vous sincèrement et objectivement que parler de ces problèmes – ne fais pas savoir aux femmes – que beaucoup d’hommes ressentent cela ainsi – et que beaucoup de femmes n’aiment pas certaines choses chez les hommes – pour essayer d’arrondir les angles – et va faire revenir le système patriarcal dans toute sa force…c’est complètement absurde !

    Et croyiez-vous que parler de ce genre de choses amène au viol, à frapper qqn h/f ? etc.

    En réalité pour un homme – oui, les femmes peuvent être vraiment chiantes –
    et ne sont jamais contentes – dire cela est important pour ne pas cacher ce ressenti – cela ne signifie en rien une envie de les frapper, violer ou autre et à au moins le mérité de la sincérité. Et après ? La vraie question c’est pourquoi les hommes disent cela ? Car ils trouvent que toutes les femmes sont chiantes ? Non, ils ne les connaissent pas.

    En vérité, ils sont frustrés – et se sentent responsables que leurs copines actuelles ou passées aie donné l’impression de ne pas être heureuses (avec eux) – que leurs copines leur fassent toujours des remarques, et ne comprennent pas pourquoi malgré leurs efforts cela ne va pas.

    Pour eux, ils en sont au moins en partie responsable. Et ce n’est pas comme cela qu’ils veulent se voir. Beaucoup d’hommes veulent en réalité être la personne qui fassent rire, sourire, jouir, vivre, soutenir une femme ou leurs femmes – croire sans arrêt que l’ont pourra y arriver et être sans cesse déçus est horrible – et entraîne de la frustration qui se transformera en haine, voir en indifférence.

    Il faut donc obligatoirement percer l’abcès – que faire ? Essayer de trouver des solutions. Et la meilleure est de s’interroger sur une certaine logique féminine et essayer de l’adapter à sa situation – car il est clair que certaines femmes pensent à certains points de vue de manière masculine – il faut savoir reconnaître si cela est masculin ou féminin et agir en conséquence.

    Vous voulez vous aider ? Lisez des livres comme Mars/Vénus et interrogez-vous sur votre attitude – est-elle bien en phase ? – souvent, il s’agit de problème d’incompréhension. Peut-être êtes vous trop ou elle pas assez (sexe, disputes, malentendus, câlins, boulot, etc.)

    Vous être fort porté sur le sexe et elle pas beaucoup – expliquez-lui ! Les câlins vous ennuient et elles adorent – quel compromis est possible ?

    Elle vous fait sans cesse des remarques et vous ne le supportez plus. Dites-le. Vous préférez attendre d’être exaspéré au point de dire des choses abominables ?

    Jamais d’idéalisation – les femmes sont loin des petits anges – et les hommes ne sont pas des brutes – loin de la. Fais savoir ce que vous voulez !
    En particulier les hommes, qui semblent parfois manquer d’une certaine volonté pour communiquer.

    En une phrase- demandez en pour votre argent !
    Vous êtes une femme qui s’investit beaucoup dans son couple et votre conjoint non. Dites ce que vous voulez et pourquoi.

    Vous êtes un homme qui fait beaucoup d’efforts pour sa femme, mais ne couché avec elle qu’une fois par mois. Frustré ? Dites-lui clairement, mais calmement ! N’ayez jamais peur d’une bonne dispute pour vider son sac ou d’arrêter une relation si elle rime avec longue agonie.

    Reply
  • Itrine : Non, il n’y a aucune différence “naturelle” entre homme et femme (hormis différence physique). Les différences que l’on peut observer entre hommes et femmes sont du à une éducation genrée. Et non, homme et femme ne sont pas complèmentaire.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/25/les-hommes-et-les-femmes-ont-ils-des-cerveaux-differents_3174565_3224.html
    http://www.crepegeorgette.com/2012/02/20/sciences-et-avenir-les-differences-hommesfemmes/

    Reply
  • Très bien dis 🙂
    Toutes des chiantes.. la preuve, vous pouvez pas vous en empêcher , léa fait un jolie petit article et vous vous sentez obliger de venir critiquer.
    Aucun humour 🙁

    Reply
  • Pingback: Pourquoi je suis féministe, végane, anti-raciste, anti-classiste, anti-capitaliste, anti-âgiste, anti-validiste, anti-aphrodiste, et j’en passe. | Bananes écrasées

  • Y a pas à dire Léa, un groupe de féministes acharnées a du tomber sur ton article (je me permet de dire tu)

    Moi il m’a bien fait rire peut etre parce que je suis un homme. Je vois que la propagande menée depuis 2 ans par Mme Belkacem aidée par les femens a fait du chemin quand je vois certains commentaires. C’est la pensée unique qui est en place, il ne faut surtout pas penser autrement “qu’elles”, “qu’eux”.

    Je ne comprend pas pourquoi cet article n’a pas été pris pour autre chose que de l’humour. Faut arreter les conneries.

    Reply
    • C’est marrant de voir comment vous balayez tout ce qui a pu être dit d’un revers de la main quand bien même ont été avancés nombres d’arguments.

      Et cela n’a rien à voir avec une quelconque propagande. Si vous pensez qu’effectivement l’égalité a été atteinte alors je vous invite à lire les sites qui ont déjà été partagés précédemment :

      http://forums.madmoizelle.com/vie-quotidienne/64453-veille-permanente-sexisme
      http://antisexisme.net/2013/01/09/cultures-du-viol-1/
      http://www.madmoizelle.com/slut-shaming-115244
      http://www.crepegeorgette.com/
      http://www.acontrario.net/category/feminismes/
      http://martinwinckler.com/spip.php?rubrique8
      http://cafaitgenre.org/
      http://www.youtube.com/user/feministfrequency
      http://www.youtube.com/user/lacigreen
      http://uneheuredepeine.blogspot.fr/2012/08/lhumour-est-une-chose-trop-serieuse.html
      http://www.viedemeuf.fr/
      http://www.madmoizelle.com/harcelement-de-rue-118018
      http://payetashnek.tumblr.com/

      Si vous pensez ne pas en avoir besoin alors je n’aurais pas grand chose à ajouter. Ne pensez-vous pas qu’il y a un problème si l’on parle d’un sujet tel que celui-ci sans le connaître ? Et visiblement vous ne le connaissez pas. Vous parlez de propagande menée par les femens, comme si elle représentait toutes les féministes ce qui est pourtant loin d’être le cas. Il existe des divergence d’opinion dans le mouvement féministe.

      Reply
      • Meme si ça me fait mal de vous répondre.. De toute manière ça ne servira pas à grand chose, comme ceux qui nous gouvernent, vous etes persuadé d’avoir raison, de détenir la vérité absolue.. Une véritable dictature de la pensée..

        Vous aurez beau me donner autant d’exemples que vous voudrez, de toute manière on trouve de tout sur Internet, quand on sait ce que on veut trouver..

        Les Fémens sont celles que l’on voit le plus, et je ne crois pas qu’elles servent bien la cause du féminisme.

        Je déplore juste que plus ça va, moins on peut dire de choses. Bientot un simple regard ou une simple parole envers une femme, la plus anodine soit t-elle, va devenir une véritable affaire.

        Bientot on n’aura plus qu’a se mettre en couple entre personnes du meme sex, c’est à la mode actuellement, c’est “moderne” hein

        Reply
        • Ce n’est pas que plus ça va moins on peut dire de chose. C’est juste qu’étrangement on va toujours faire de l’humour sur les mêmes catégories de personnes pour les exclure. On fait rarement de l’humour sur les racistes, sur les violeurs etc.

          Vous dites que j’ai beau donner autant d’exemple que je veux cela ne changera pas votre point de vue. Malheureusement, j’ai l’impression qu’en vous donnant des faits avérés, connus, démontrés, vous trouverez toujours des arguments pour dire que j’ai tort.

          Ce n’est absolument pas “moderne” de se mettre en couple avec une personne de même sexe. Vous parlez comme s’il s’agissait d’un choix conscient alors que non pas du tout.

          Enfin, vous dites de moi que je suis persuadé de détenir la vérité… que je partie d’un groupe de personne qui établirait une dictature de la pensée, je pourrais vous retourner ce même argument. Après tout, n’êtes vous pas persuadé que je suis en tort ? En quoi est-ce s’inscrire dans une dictature de la pensée que de dénoncer des clichés qui enferment les gens dans des cases ? Le propos était juste de dire que non ce ne sont pas des éléments montrant que les femmes sont chiantes. Je pourrais appliquer la plupart des éléments de cette liste à moi-même. Il n’y a pas une essence féminine qui ferait que toutes les femmes agissent de la sorte. Les différences ne sont pas innées mais acquises. Si malgré tout vous pensez que j’ai tort alors je vous propose d’en rester là. Dans tous les cas, je vous invite une fois de plus à vous documenter sur ce sujet. Par le passé, j’aurais pu adopter une position proche de la vôtre. Je pense désormais que j’étais dans le tort.

          Sur ceux, je vous laisse.

          Reply
  • Désolé Dave, vous devez vous tromper de personne étant donné que je n’offre pas de prestations sexuelles en échange d’argent.

    Ps : Puis-je savoir d’où vous vient ce mépris pour les prostituées ?

    Cordialement,
    Oparu

    Reply
  • Oparu,

    Je voulais m’excuser, j’avais passé une journée de merde et j’ai réagi sous le coup de la colère face à certains propos que tu tenais. Notamment sur les hommes, leur pisse… etc, et tu semblais nous porter tellement de mépris que j’ai eu ce mouvement d’humeur absurde.
    L’insulte était outrancière, cruelle, mais générique.. comme j’aurais pu dire “sale conne”. Je précise que j’ai un profond respect pour les prostituées et que je ne les méprise pas, bien au contraire.
    Je me sens con de ce mauvais élan et je m’en excuse platement, parce que ça ne fait vraiment pas avancer le schmilblick…
    Par ailleurs, tu dis plein de choses sur le respect dû aux femmes, tu te méfies des clichés qui enferme dans des carcans… mais tu le fais parfois avec tant de passions, qu’en t’écoutant, on ne se sent pas trop bien dans sa peau d’homme. Mais “humain, trop humain” dirait un autre, et en effet être un homme, ou une femme… implique de faire des efforts, de marquer nos responsabilités pour que notre intempérance, le caractère que la nature nous as donné puisse être un tant soit peu maîtrisé.
    Donc désolé Oparu

    Reply
  • Moi j’aime bien l’article primo parceque l’humour par les clichés c’est drole encore plus quand c’est une femme qui les énonce car on sent l’ironie dénonsiatrisse (malgrais ce que certaine pensent ce n’est pas être contre le progrés, l’avancé sociale ou l’égalité des sexes d’avoir ce genres propos dient sur le ton de l’humoir de l’autodérision… enfin bref) tous les hommes ne pissent pas partout et ne laissent pas leur calçon trainer mais dans cet article critique tout simplement les clichés, ce qui est au finale plus constructif pour l’avancé l’égalité h/f que dde lancer des attaques non constructives par commentaires…

    Reply
  • Léa, ton auto-dérision te range dans la catégorie des femmes au dessus du lot ! J’ai aimé ton article qui est pleinement REALISTE (oui j’insiste). Je suis vraiment attristé de voir que les femmes de France, de mon pays natal, aient le cerveau gangrené par l’overdose de féminisme, à tel point que l’humour, la légèreté n’est désormais plus à considérer. Ce manque de dérision est une illustration parfaite du climat délicat pour ce qui est de la relation homme femme.

    Pour tout dire, c’est un facteur parmi tant d’autres mais je n’attends plus rien de la femme Française en grande partie parce qu’à force de se prendre pour l’ange blanc dénué d’une once de défaut (preuve en ai vu les réactions – alors que ce sont des défauts gentillets…) dorlotée par le matraquage médiatique qui nous la “vend” comme étant le pôle central de l’intérêt masculin (souvent par le biais de son corps + qu’autre chose), elle s’est mise dans la tête (les médias l’aidant) qu’elle était un être dépourvu de défauts sur lequel reposerait toutes les attentes de ce monde. Vous avez autant de défauts que les hommes en ont donc arretez de faire les petites princesses et rigolons ensemble. 😉

    Cette situation me rappel très clairement les sketchs de Dieudonné et une certaine communauté prenant tout au pied de la lettre.

    Reply
  • J’ ai beaucoup aimé ton article mais il est vrai que je suis un homme…
    J’ai lu des articles sur les hommes aussi cela m’a bien fait marrer…
    Je pense que les gens qui se sont déchainés sur ton blog sont en effet frustrés de ne pas pouvoir dire cela haut et fort chaque jour de leurs vies.
    Je constate aussi l’hypocrisie car bien sur, cet article ce veut marrant mais aussi veridique pour certaines et c’est normal que d’autres femmes ne se reconnaisent pas et pareil pour les hommes avec les articles sur eux.
    C’est marrant mais je n’ai pas lu autant de commentaires négatifs sur les articles sur les hommes. Pourtant nous ne sommes pas ménagés.
    Je respecte énormément ma femme, mais il y a pal mal de points où elle s’est reconnu et on s’est bien marré.
    Les gens frustrés, vous vous trompez de combat et ce n’est surement pas cet article que vois devez combattre.

    Reply
  • L’article aurait parlé des travers de l’homme, c’eût été réglé en trois commentaires, un mecs qui se plains, 2 femmes qui le traite de calimero. Fin.
    Finalement, on ne veux plus l’un de l’autre car l’un comme l’autre n’est tourné que sur sa petite personne “on lache rien”
    Ben voyons! On offre le droit au hommes d’être des femmes comme les autres tout en gardant notre virilité, notre protection, notre force physique mais en la mettant tellement en veilleuse, qu’au moindre problème on se doit de s’écraser comme des merdes. Selon les dires des féministes “canal historique” les femmes trop masculine desservent leurs causes! Messieurs, vous savez donc ce qui vous reste à faire! Pour ma part, après avoir vécu de nombreuses années avec une féministe convaincue, qui n’a eu de cesse de vouloir me modeler à l’image qu’elle voulait, je goûte mon célibat avec une joie incommensurable!
    Tout restera de la faute des hommes tant qu’il en restera 1 sur la planète.

    Reply
  • Cet article est faux. En effet, il y a les féministes, qui passent leur temps à se prendre pour des hommes et prennent leurs semblables de sexe opposé pour leur toutou, il y a des femmes franches et directes qui n’hésiteront pas une seconde à abaisser leur amant dès que la situation se présente, et il y a les fourbes aussi, qui écrivent des bouquins sur leurs ex pour toucher le pactole.

    Reply
    • Ahahah l’article est absolulent génial ! Les commentaires un peu moins … Je sais pas si vous vous en rendez compte mais la , vous demontrez toutes seules comme des grandes la realite : on est chiante ! Desolee mais faut l’admettre ! Desolee si vous avez une trop haute opinion de vous pour ne pas pouvoir l’admettre .
      Mais la vous etes chiante dans vos commentaires a deux balles, vous aimez pas l.auteure ni l’article mais vous prenez le temps de le lire et d’y repondre ! Mais allez fair qqch d’autre !

      Ah et pour votre gouverne , les hommes aussi sont chiants. Avouez le . On l’est tous apres c’est parce que on est tous humain et unique !

      Petez un coup et rigolez !

      Les feministes je suis personnellement totalement avec vous pour des milliers d’injustices envers les femmes. Maiśla serieux , ya pas de raison de debattre sur le viol conjugal ou sur le faite que ca rabaisse les femmes. C’est qqch de drole !! Cest tout il faut le prendre comme tel ! Ya bien plus important, et vous avez d’autres combat dix fois olus important a mener . Mais le faite pas ici svp 🙂

      Rigolez mes ami(e)s vous verrez c’est le meilleur remède contre la chianterie

      Booonnne journee

      Reply
  • C’est un article qui se lit très bien, très agréable et plein de couleurs.
    Comme c’est un peu la guerre ouverte sur les coms je tiens a précisé que notre experience perso , n’a aucun rapport avec l’article, et que nous pouvons simplement nous reconnaître dans certains de ses passages. J’pense pas voir beaucoup d’utilité dans le fait de plomber cet article … En tout ça transporte ailleurs cet écrit il est mignon , imager , et réel pour beaucoup d’entre nous. Ps: Je pisse partout quand je vais au toilette , pour être frant j’le fais exprès , des fois j’attend même pas d’être rentré pour ouvrir les vannes , genre j’commence j’chuis même pas d’vant tu voit? Parce que ça prouve que je suis un vrai mââââââle…. B-) 😉

    Reply
  • Hello,juste une petite réaction…je trouve qu il faut arrêté le cliché de la féministe! Hihi. J ai bien relu la définition de ce terme,je me sents dc féministe et pourtant l article m a fait marrer et je me reconnais parfois! Mais je ne lis pas causette… 😉

    Reply
  • On pleure tout le temps, nous les femmes? Donc j’ai certainement dû manquer une case importante de mon développement en tant que femme, parce que je ne pleure pas tout le temps, je ne vais pas voir de psy et je ne raconte pas les détails de mon ménage à des copines. Je vous comprends vraiment pas ici… Enfin, c’est quoi cette merde? Il existe bien ce genre de femme, et ce malheureusement , il y en a partout des filles comme ça. Elles pullulent dans mon Cégep! Mais ce n’est pas une raison pour nous mettre dans le même bateau! Ça existe des filles qui aiment la ps3, les commandes de resto et se coucher tard, le tout sans faire de drame sur des détails merdiques sans aucun intérêt. Les mecs, vous-voulez trouver votre gameuse cool? Vous allez devoir chercher longtemps, puisque comme vous, elles ne sortent que par nécessité. Elles n’ont pas de gamique d’amies, elles en ont 2-3, et c’est très bien comme ça… Au boulot!

    Reply
  • SL: je suis une gameuse, je me marre tout le temps, j’ai plein de potes (surtout des mecs d’ailleurs), ça ne m’empêche en aucun cas de me retrouver dans beaucoup de points de cet article. C’est aussi ce qui fait notre charme! Et si tu ne te reconnais pas, c’est possible aussi. Cet article généralise évidemment, il faudrait être stupide pour ne pas le voir!

    Reply
  • CC bon trop de commentaires négatifs, les gens vous réfléchissaient trop ! En tout cas moi je me suis trop marrée à la lecture de ton article car c’est tout moi !! Donc oui j’avoue je suis chiante !!! lol Voyons voir si je vais oser le montrer à mon homme !!! hihi

    Reply
  • On a beau dire que ce sont des clichés, il n’en reste pas moins que j’ai été en couple avec 3 femmes et que 2 avaient au moins 80% de ces caractéristiques. Autour de moi une bonne moitié des amies femmes en couple que je connais correspondent à peu de chose près à cette description. Pour moi ce ne sont pas des clichés, plutôt du vécu.
    Pour ma part, certains de ces points passent très rapidement de “chieuse” à “chiante” et je suis bien content que ma compagne n’ait que la moitié de ces “clichés”.

    Reply
  • Les féministes c’est le cancer de ce monde.
    Ah ca vous derange pas de rentrer en boite gratuitement ( dans 90% des boites) , d’avoir un congé maternité plus long, des multiples avantages penaux, de vous faire arreter par la gendarmerie sur la route et de repartir sans amende grâce a un sourire , je pourrais citer des centaines d’exemples que ces féministes mal baisés me diraient que je mens…
    Quand on bandera plus car on aura peur….peur de pleins de choses… Peur de vous aborder dans la rue sous peine de poursuites judiciaires.. Comment la police peut prouver qu’il y a agression verbale sur une femme si ya aucun temoin? Ben la loi est de votre côté et dans 90% des cas cest lhomme qui trinque.jai deja surpris une conversation dans un bar dune femme qui se ventait davoir appeller la police car lhomme qui etait en train de l’aborder ne lui plaisait pas physiquement..lhomme a pris 24h de garde a vue..elle disait ca en gloussant et ses copines étaient morte de rire…

    Reply
  • Je trouve cet article scandaleux !

    En tant que lesbienne, mère d’un-e garçon\fille ( il\elle n’a pas encore choisi ), je suis révolté de voir que vous véhiculez des stéréotypes genrés que le patriarcat tout-puissant a produit pour mettre les femmes en esclavage.

    Aujourd’hui encore l’égalité salariale n’est pas atteinte. Pourquoi ? Le patriarcat ! CQFD.
    Et ceux qui disent qu’il a été démontré que cet écart était dû essentiellement à des choix différents et non à des discriminations basés sur le sexe sont tous des hommes où des femmes aliénées par le patriarcat. Coïncidences ? Je ne pense pas.

    Aujourd’hui il est plus qu’important d’apprendre aux petits garçons, dès le plus jeune âge, qu’il faut respecter la femme, que la dignité de la femme est importante, qu’elle est fragile et victime de son pouvoir tout-puissant de mâle prédateur , que par sa naissance il est un potentiel violeur. Oui il faut leur dire qu’il porte en eux les germes de tout ce qui est pourri en ce monde. Nous en ferons des hommes biens.

    Aujourd’hui il est plus qu’important d’interdire la prostitution. Car la femme doit pouvoir disposer de son corps, il est donc important de lui interdire de vendre ses charmes, pour la dignité des autres femmes.

    Aujourd’hui il est plus qu’important de forcer les familles à suivre notre modèle, notre vision des rapports hommes-femmes en abaissant le temps des congés parentaux sauf s’il est partagé entre les deux parents. Pour la liberté, et contre l’oppression il faut utiliser l’État pour que l’égalité règne enfin.

    Aujourd’hui il est plus qu’important qu’au sein de l’État et des collectivités territoriales il y ait une parité imposé par la loi. Car le programme et les idées c’est bien, mais je ne peux pas être représenté par un homme. Il faut que la personne qui me représente ait d’abord les mêmes chromosomes que moi.

    Aujourd’hui il est plus qu’important de lutter contre la culture de viol qui est omniprésente en France. Partout je vois des gens en faire l’apologie. PARTOUT ! C’est subtil, mais on le sent dans l’attitude de ces hommes qui parfois me sourit, ou ne baisse pas les yeux par respect. Je me sens souillée.

    Aujourd’hui il est surtout important que les cinéastes, vidéastes, développeurs de jeux-vidéos, écrivain, philosophe etc… suivent des règles strictes afin de ne pas renforcer des stéréotypes de genre ou, pire, abaisser l’image de la femme et lui rendent sa dignité que le patriarcat lui a volé. Je suis heureuse de voir des racistes pénalisés par la loi, des sexistes mis à l’amende. A quand les peines de prison ferme pour les propos sexistes !

    Je rêve d’un monde où je ne serais jamais offensé, où tous ceux qui proposent une vision rétrograde comprennent que le silence est d’or, et que l’État et les entreprises le lui fassent comprendre.

    Un monde libre.

    Reply
    • Tu es vraiment folle toi 
      Je plain ton fille/garçon qui n’a pas encore choisi(e) (j’hallucine)
      Mais ton fille/garçon va t’égorgé un jour de lui faire subir ce que tu t’apprête à faire en « l’éduquant comme ça ».
      C’est effrayant.

      Reply
  • Non mais sérieusement il faut se détendre les gens ! L’auteure le précise “cet article est à prendre au 99ème degré. Il s’agit bel et bien d’IRONIE” Lisez les articles sur l’épilation féminine, sur la virginité tardive ou sur les pervers narcissiques vous verrez que c’est tout le contraire des clichés !

    Et aussi, il y a égalité et égalité, il faut arrêter de vouloir à tous prix être un homme quoi ! Oui les hommes et les femmes SONT différents, ce ne sont pas des clichés c’est la simple vérité. Pourquoi lors de JO les hommes et les femmes ne sont pas jugés de la même manière à votre avis? Parce que la plupart du temps, avec le même temps d’entrainement un homme a plus d’endurance, porte des poids plus lourd…

    On tombe dans l’excès de nos jours il me semble…

    Reply
  • Haha, quelle dérision, j’aime assez =)

    En effet à prendre avec le recul qui nous habite et surtout l’intelligence, visiblement pas donné à tout le monde =)

    Reply
  • Celles qui s’offusquent des propos cités dans ce blog et s’autoproclamment ainsi “féministes” sont vraiment à plaindre.
    Ça n’a rien à voir avec du féminisme. Justement, le vrai féminisme implique une ouverture d’esprit qui n’est pas présente dans les commentaires affligeants de certaines frustrées qui n’assument pas d’être ce qu’elles sont (faut appeler un chat un chat).
    @”jenesuispasendepression” (ou pas justement), apprendre aux jeunes garçons à contenir leurs pulsions fait partie du béaba de l’éducation et du bon sens et n’a, me semble-t-il, aucun rapport avec la choucroute.
    Le fait est qu’une femme a par définition une sensibilité exacerbée par rapport à l’homme et cette différence inscrite dans les gênes sera toujours présente au grand damne desdites “pseudo féministes” ultra susceptibles qui confondent un peu tout et placent la femme dans un rôle de “victime” qui est justement totalement contreproductif pour faire évoluer les choses. Madame “jenesuispasendepression” (ou pas), vous pouvez continuer à nourrir vos petits complexes de persécution mais cela ne fera avancer la problématique, en tout cas pas dans le bon sens. Ramener cet article à la problématique du viol et du proxénétisme est totalement déplacé.
    Malheureusement nous ne sommes pas toutes intellectuellement égales et les confusions vont bon train.
    L’auto-dérision est une grande richesse et la féministe que je suis a bien ri de cet article criant de vérité ; on est bien des gonzesses et c’est très bien comme ça.

    Voilà pour mon avis.
    (Et pour les “pseudo féministes” outrées ; faites de la PNL, cela vous détendra et vous aidera à avancer dans ce monde de brutes…)

    Reply
  • Il faudrait vraiment que vous arriviez à faire la différence entre l’humour au 1er degré et l’humour au 2nd degré. L’humour au premier degré se résume à “mdr trop vrai”. En gros, on balance des stéréotypes, on dit faire de l’humour mais on trouve que les stéréotypes sont vrais (ex : “Parce que vous parlez pendant les films ou les émissions (enfin, ma copine le fait xD) et c’est super chiant!
    Ahah Olivier, je confirme, je le fais souvent et je ne suis pas la seule ????” ) (z’avez le droit de le faire hein, mais c’est juste un exemple. C’est de l’humour mais vous CROYEZ ce que vous écrivez)

    Bref, et l’humour au 2nd degré, c’est le reste. Ce n’est pas rire AVEC les stéréotypes mais rire CONTRE les stéréotypes. Bref.

    (Et pour la qualité de l’article en lui même, vu et revu donc bof)

    Reply
  • grave moi ma femme me fait chier h24 cest la championne, je propose un echange, pas beaucoup de kilometre, vidange frequent, cheveux moyenne etat (lavage machine possible) tres depenciere en vetement, pas prudente au volant (danger public) prevoir controle technique, et changer les pneu (chaussure)

    Reply
  • On est tous tout petits quand on aime, et encore plus petits quand on aime plus…quand à savoir ce qu’on aime plus dans ce qui nous a tant plu : comme son sens de la dérision (on peut pas parler sérieusement), le rebel sauvage et j’men foutiste (marre de sa barbe de 3 jours et de son odeur de feneck) , ou le canon sur qui toutes se retournent (merde! c’est comme ça que je t’ai connu), sa mère (mon horrible belle mère), sa façon de dédramatiser toujours (j’aimais sa légèreté, ça me calmait), son originalité (on peut pas pour une fois vivre comme tout le monde?)…tant qu’on arrive à se voir fragiles, à se reconnaître l’un et l’autre dans nos identités ou nos équilibres précaires (car l’autre n’incarne pas notre solidité), évoluant de concert, pourquoi pas changer ensemble… je crois que les caricatures nous aide à se comprendre soi et à aimer l’autre encore, si l’humour n’est pas trop ravageur ! j’ai trouvé la liste très fille / garçon mais c’est pas bigard non plus, Mesdemoiselles! et si nous blablatons ici bas sur ce blog, c’est bien parce qu’on ne nous dévore pas d’une façon ou d’une autre ici même! apprivoisons les ogres, moi et l’autre!

    Reply
  • chieuse ou façon de combler un vide en se devoyant avec différents styles d’hommes en les comportements de la “femme enfant” décrit plus haut et mal étudié par les psy, ce genre de comportement de “gamine” est fréquent malheureusement et n’est pas forcement facile a vivre pour un homme à moins d’aimer se faire casse les co****

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.