Parler d'Amour

“Ceci n’est pas une lettre d’amour” Une merveilleuse lettre de Magali

“Ceci n’est pas une lettre d’amour” Une merveilleuse lettre de Magali

Commandez-moi une lettre sur-mesure

Besoin de le dire avec des mots ? Commandez-moi votre lettre rédigée rien que pour vous...

Auteur

Voici une merveilleuse lettre d’une lectrice, Magali. Une lettre juste, pleine de tendresse, de nostalgie, d’espoir et malgré tout, d’amour. Je vous laisse découvrir…

Ceci n’est pas une lettre d’amour

Y,

Ceci n’est pas une lettre d’amour, en plus pour être honnête l’amour je ne sais pas vraiment ce que c’est. Ceci est une lettre affectueuse sans regrets, sans amertume, juste un souvenir agréable de notre rencontre, juste un sourire.

Je me souviens de ton regard posé sur moi, je me souviens que tu m’as trouvée belle je me souviens des rires idiots, je me souviens de cette évidence de se sentir bien ensemble, je me souviens avoir compris à la seconde où l’on s’est parlé au téléphone que quoi qu’il se passerait entre nous j’étais heureuse de t’avoir rencontré et que tu ferais parti de ma vie, j’ai dû te le dire d’ailleurs.  Je ne crois pas au coup de foudre, je crois aux belles rencontres, aux bouts de chemins partagés, je crois que rien n’est écrit et qu’une relation quelle qu’elle soit se construit, je crois qu’on a tout fait à l’envers, on y a cru avant d’apprendre à se connaître, on a pas laissé de place au temps, on a tout fait et voulu trop vite, je crois que tu t’es emballé  et je suis certaine que je t’ai laissé faire, pourtant je me souviens que ça me terrifiait, sans doute parce que j’avais envie d’y croire moi aussi. On sait aujourd’hui que le vouloir ne suffit pas, et que j’ai toujours cette difficulté à dire non, j’ai mis le temps plus que toi du moins mais j’ai compris. Je reste une rêveuse et il est plus confortable parfois de rêver que de faire face à la réalité. J’ai compris qu’on s’était perdus avant de se trouver, qu’on s’est connu sans se connaître, qu’on s’est voulu sans se vouloir, qu’on avait tout misé sur l’attachement, cette foutue dépendance affective, ce besoin, cette envie d’être dans les pensées de l’autre. On a été idiots un court instant et c’était pourtant tellement humain. J’ai compris tes mots, j’ai compris la rupture mais passer de « trop » au néant ça été une vrai chute, blessée de sortir aussi vite de ta vie que j’y étais entrée c’est ce qui a été le plus dur. Et puis comme toujours le temps apaise et révèle les choses, le temps c’est ce que l’on a de plus précieux et au lieu de l’apprécier on court après. Avec toi j’ai appris et je vais continuer à apprendre sur moi, sur qui je suis, sur ce que je veux, j’avance chaque jour. J’ai toujours senti que je pouvais t’accorder ma confiance, je t’ai livré une infime partie de moi chose que je ne fais jamais au grand damne de mon entourage et je sais que tu en as pris soin. Je sais que tu es désolé autant que moi et je ne t’en veux de rien, je sais quel courage il faut pour rompre, on était deux. Je te souhaite sincèrement le meilleur et beaucoup de bonheur dans cette nouvelle vie qui démarre pour toi.

On va continuer à sourire ça nous va si bien ! Je vais continuer à être moi, à rêver, à voyager et surtout à m’aimer.

Affectueusement

Magali

Ailleurs sur le web (Sponsorisé par Adnow)
Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.