Parler d'Amour

Comment réagir face à l’infidélité ? Faut-il pardonner ?

Comment réagir face à l’infidélité ? Faut-il pardonner ?

Retrouvez la complicité des débuts !

Vous voulez plus que tout retrouver la complicité des débuts, l'étincelle entre vous ? Faites de votre couple le plus heureux en commandant mon Ebook !

Auteur

1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 auraient déjà été infidèles. Bien sûr, il est difficile de se fier aux statistiques sur un tel sujet. Mais elles nous permettent simplement d’appréhender un peu mieux la réalité, à savoir que les relations amoureuses sont un univers démentiel et complexe.

Comment réagir face à l’infidélité ? Faut-il pardonner ?

Si aujourd’hui, vous avez découvert que votre partenaire vous a trompée et que vous êtes submergée par le chagrin et l’incertitude, ces quelques mots vous aideront peut-être à y voir plus clair.

Aujourd’hui, j’ai appris qu’il m’avait trompée

La révélation

C’est une soirée comme tant d’autres, vous vous retrouvez à la maison après une longue et froide journée d’hiver. Il y a déjà quelques jours ou quelques semaines que vous sentez une tension palpable, une atmosphère pesante, mais vous êtes effrayée de lui demander de s’exprimer. Vous avez peur d’entendre ce qu’il a à vous dire.

Puis, ayant réuni tout votre courage, vous lui demandez de s’asseoir et lui posez enfin la question que vous brûliez d’envie de formuler : « qu’est-ce qu’il t’arrive ? Qu’est-ce qui ne va pas ? Parle-moi … »

Et la machine infernale est enclenchée, impossible de faire demi-tour, impossible de ravaler vos mots, impossible de ne pas écouter sa réponse, quelle qu’elle soit.

Peut-être hésitera-t-il. Peut-être que cette question, il vous faudra la lui poser à plusieurs reprises. Peut-être qu’il vous faudra attendre davantage, mais bientôt il vous dira ce qui ne va pas. Il a fait une bêtise, il a fait une erreur et quelques mots suffisent à ce que le séisme se déclare : « je t’ai trompée ».

C’était à une soirée, c’était une bêtise, c’était une erreur effroyable. Il regrette, il s’en veut, il est rongé par la culpabilité depuis. Maintenant, il vous dévisage, dans l’attente d’une réaction.

La réaction

Oui, ça vous arrive à vous. Il vous a trompée et vous êtes subitement envahie d’une multitude de sentiments contradictoires et d’une quantité de nouvelles questions que vous avez à nouveau peur de formuler à haute voix.

La douleur, la peine, la sensation d’avoir été trahie, et la culpabilité aussi vous envahissent. On ne peut s’empêcher de se demander si l’on a une part de responsabilité. Est-ce que l’on a fait quelque chose ? Est-ce que l’on a négligé son partenaire ? Est-ce que l’on s’est négligé ? Est-ce que l’on est tombé dans la fameuse et trop célèbre routine ?

Évidemment, ce brouillard, ces questions, ces émotions sont une réaction « normale ». Mais je crois qu’après réflexion, qu’après avoir pris un peu de temps pour soi, les seules questions que l’on doive se poser sont les suivantes : « est-ce que je l’aime ? », « est-ce que je peux lui pardonner ? »

Lire aussi : Témoignages de couples qui ont surmonté l’infidélité

Il faudra du temps pour y répondre, mais l’idée est de savoir si vous avez envie de prendre ce temps-là, si vous vous en sentez capable.

La réflexion

L’infidélité prend mille visages : un baiser en soirée, un dérapage après des années de mariage, etc. Et je ne crois pas qu’il n’y ait que deux options, le quitter ou le pardonner. Je crois que c’est à chacun de faire son choix et d’essayer de comprendre l’autre. Je crois que rien n’est irréparable.

La communication et la compréhension sont la clé, comme souvent dans le cadre des relations amoureuses. Je crois qu’il est malgré tout important d’entendre votre partenaire, de le laisser mettre le doigt sur ce qui l’a poussé à être infidèle avant de prendre une décision.

Attention, je ne dis pas que l’infidélité doit être minimisée ou absolument pardonnée, mais les relations humaines sont d’une complexité inouïe et rien n’est tout noir ou tout blanc. Vous êtes la seule à savoir si vous vous sentez capable d’écouter votre partenaire et de le comprendre. Il n’y a pas de recette et je ne pense pas que le proverbe « infidèle un jour, infidèle toujours » dise vrai. Chaque situation est unique.

Bref, chacun est maître de son choix

On peut conseiller, accompagner et écouter. Mais on ne peut pas vous dicter votre choix. Il vous a trompée, est-ce un motif de rupture ? Est-ce que cela suppose que vous deviez faire une croix sur votre relation ou votre mariage ?

Pas forcément. Encore une fois, vous êtes maître de la situation. Vous connaissez votre compagnon et c’est à vous de poser les bonnes questions.

Lire aussi : Peut-on aimer et tromper ?

Si ce n’est pas la première fois que cela arrive et si vous êtes persuadée qu’il recommencera, c’est évidemment un motif de rupture. Si l’on parle d’une liaison suivie et de mensonges répétés, ce peut aussi être un motif de rupture. Si vous sentez que ça a véritablement été une erreur majeure, une fois et que votre compagnon souhaite tout mettre en œuvre pour se faire pardonner, parce qu’il vous aime plus que tout, il mérite peut-être le bénéfice du doute.

Ce qui est certain, c’est qu’il est important de se poser, de réfléchir et de ne pas réagir à la hâte. L’important est de soigneusement peser sa décision et surtout, de ne pas avoir de regrets. L’important est d’arriver à se débarrasser de la douleur, quel que soit le choix que l’on fait.

LES PLUS LUS

Cet article vous a plu ? Devenez membre PDA!

Rejoignez mes lecteurs privilégiés et recevez une fois par mois un e-mail rassemblant mes nouveaux articles et mes conseils amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.